L’Open Handset Alliance prend désormais tout son sens avec l’affaire Apple contre HTC. Pour rappel, Apple avait attaqué HTC pour violation de brevets, l’objectif était de stopper la commercialisation de produits HTC aux Etats-Unis. HTC contre attaque pour se défendre avec neuf nouveaux brevets. D’où viennent ces brevets ?

Pour rappel, Google a acquis Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars en août dernier, la polémique autour du motif du rachat avait été au coeur de l’actualité durant plusieurs jours. En y regardant de plus près, trois des neuf brevets appartenaient à Motorola, ont été acquis par Google, puis revendus à HTC :

  • Mise à jour OTA (# 5,418,524, 1995)
  • Communication entre périphérique et appareil (# 5,630,152, 1997)
  • Puce radio (# 5,302,947, 1994).
  • Enregistrement des paramètres sur espace de stockage (# 5,630,159, 1997)
Les autres brevets appartenaient à Openwave et Palm. Fait intéressant, trois brevets d’Openwave ont été déposés par Purple Labs (aujourd’hui, Myriad Group). Cette société est également (comme Google) en procès contre Oracle, toujours sur la question de Java…
Bref, les rapports de force sont désormais bien plus équilibrés. On suit de près la suite de feuilleton loin d’être terminé.
Plus de détails sur l’article de MacGénération, bien détaillé mais avec de nombreux commentaires trolleurs (malheureusement).