Meizu nous a convié ce mardi 8 novembre à une soirée presse afin de nous présenter ses quatre nouveaux smartphone de la fin d’année. Vendus à un prix situé entre 199 et 299 euros pour une date de sortie fin novembre, les téléphones disposent de caractéristiques plutôt correctes. La concurrence est cependant rude dans cette tranche de prix, le constructeur chinois a-t-il réussi à se démarquer des autres smartphones de cette gamme ?

meizu_annonce_m3max_u10

Quatre nouveaux smartphones made by Meizu devraient arriver en France d’ici la fin de ce mois de novembre. Le constructeur chinois vise le marché milieu de gamme, avec des téléphones vendus entre 199 et 299 euros. De quoi satisfaire le plus grand nombre, en donnant du choix à une gamme de prix abordable.

Meizu U10

Le Meizu U10 possède un écran 2,5D HD de 5 pouces, avec une luminosité annoncée de 380 cd/m2 est un contraste assez moyen de 1000:1. À l’intérieur, on retrouve une batterie de 2760 mAh non amovible processeur MediaTek MT6750 (équivalent du Snapdragon 615) épaulé par 2 ou 3 Go de mémoire vive, selon si vous choisissez la version 16 ou 32 Go de stockage interne. Cette dernière est dans tous les cas extensibles via microSD jusqu’à 128 Go.

meizu-u10-u20-m3e-m3max-03

À l’avant, l’on retrouve un lecteur d’empreintes digitales mTouch ainsi qu’une caméra frontale de 5 mégapixels avec une ouverture f/2.0, tandis que sur son dos en verre, c’est un capteur photo de 13 mégapixels avec une ouverture focale f/2.2, un autofocus et un flash dual-tone.

meizu-u10-u20-m3e-m3max-09

 

Le U10 sera disponible en noir ou en gris, à 199 et 229 euros selon la mémoire interne choisie. La version grise ne sera proposée qu’avec 16 Go de stockage.

Meizu U20

Ce smartphone est une version boostée du U10. Il embarque une puce Helio P10, dont les performances sont situées entre un Snapdragon 625 et 650, épaulé là encore par 2 ou 3 Go de RAM selon le modèle de 16 ou 32 Go de mémoire interne. Meizu a réussi à faire rentrer une batterie de 3260 mAh sous l’écran Full HD de 5,5 pouces du téléphone. Ce dernier est lui aussi 2,5D, propose un même contraste de 1000:1 mais est annoncé plus lumineux, avec une luminosité maximale de 400 cd/m2.

meizu-u10-u20-m3e-m3max-45

meizu-u10-u20-m3e-m3max-41

Les capteurs photo sont les mêmes que sur le U10, et il possède également un lecteur d’empreintes à l’avant. Tout comme le U10, il est annoncé compatible 4G. Là encore, le téléphone est disponible en noir ou en gris, en version 16 ou 32 Go. Les deux modèles seront lancés fin novembre, à 229 et 249 euros.

 

Meizu M3E

On monte encore en gamme avec le M3E, et son écran 2,5D Full HD de 5,5 pouces avec le même contraste que les précédents mais une luminosité maximale de 450 cd/m2. Il est équipé du même SoC Helio P10 que le U20, avec 3 Go de mémoire vive et un stockage interne de 32 Go. Il possède une batterie de 3100 mAh, compatible charge rapide mCHARGE promettant une recharge de 50 % en 30 minutes.

meizu-u10-u20-m3e-m3max-38

meizu_0009_m3e

Ses capteurs photos ont les mêmes caractéristiques, et l’on retrouve à l’arrière un Sony IMX258 CMOS. Un lecteur d’empreintes digitales est encore présent à l’avant du smartphone. Contrairement aux précédents, celui-ci sera FDD-LTE, soit compatible avec la 4G française. Ce modèle n’a pas de dos en verre, mais en aluminium. Il sera disponible en noir ou en gris, à 249 euros.

 

Meizu M3 Max

Avec un écran Full HD de 6 pouces, c’est la phablette de la gamme. Il affiche le même contraste et la même luminosité que le M3E, ainsi que le même SoC, la même mémoire vive et les mêmes capteurs photos. La différence se situe essentiellement dans le stockage interne, de 64 Go sur celui-ci et toujours extensible via microSD jusqu’à 128 Go comme sur tous les autres modèles.

meizu_0011_m3-max
meizu_0002_m3-max
Grâce à son format, Meizu a pu l’équiper d’une batterie de 4100 mAh, compatible mCHARGE, lui assurant une charge de 45 % en seulement 30 minutes. Comme les quatre smartphones présentés, il utilise un port microUSB et non pas un USB Type-C. Enfin, il est compatible avec les bandes de fréquence 4G française. C’est le modèle le prix cher de ces quatre téléphones, avec un prix de lancement de 299 euros pour les deux coloris gris et noir.

Interface

Pour rappel, l’interface constructeur de Meizu, Flyme OS est beaucoup basée sur les gestes. Il n’y a qu’un unique bouton physique, comme sur les iPhone. Toucher le bouton équivaut à un retour simple, et une pression revient à l’action d’un bouton home classique. Pour accéder aux applications récentes, c’est un swipe vers le haut qu’il faut effectuer. Tous ces gestes sont configurables dans les paramètres du téléphone. Meizu a aussi intégré un mode simplifié de l’interface, où les actions principales sont regroupées sur l’écran d’accueil. Très pratique pour les personnes ayant encore du mal avec les smartphones.

meizu-u10-u20-m3e-m3max-56meizu-u10-u20-m3e-m3max-23

meizu-u10-u20-m3e-m3max-22

Pas de NFC, ni de Pro 6S

Meizu n’a pas équipé ses smartphones de la technologie NFC, puisque le constructeur a remarqué qu’elle ne manquait pas à ses clients sur ses modèles à petit prix. Aussi, l’événement a été l’occasion de confirmer que les Meizu Pro 6S et 6S Plus ne sortiront pas en France…