Le premier PC Windows équipé d’un processeur ARM serait prévu pour la fin de l’année 2017. Une sortie qui aura de lourdes conséquences sur le marché de l’informatique grand public.

Microsoft a présenté il y a quelques mois le développement d’une nouvelle version de Windows 10 capable de tourner sur un processeur ARM. Le premier processeur annoncé comme compatible est le Qualcomm Snapdragon 835, première puce à être suffisamment puissante d’après Microsoft pour exécuter tous les logiciels de Windows.

Car la nouveauté est là, contrairement à Windows Phone ou Windows RT qui utilisaient déjà des puces ARM, Windows 10 sur ARM proposera les mêmes fonctionnalités et la même bibliothèque de logiciels que Windows 10 avec un processeur Intel. Un exploit quand on sait que les logiciels Windows ont été conçus pour tourner avec des architectures x86 très différentes de nos processeurs mobiles.

 

Une première machine en 2017

Microsoft avait annoncé qu’elle espérait sortir cette version de Windows 10 en 2017, vers la fin de l’année. D’après le PDG de Qualcomm, cela semble être en bon chemin puisqu’il a déclaré qu’un premier PC portable sous Windows 10 avec processeur Snapdragon 835 serait lancé au quatrième trimestre de cette année.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Le successeur de Windows 10 Mobile

Pour le moment, Microsoft développe cette version pour en équiper une nouvelle génération de PC portables Windows qui intégreront un processeur ARM et un modem 4G. L’avantage face à Intel sera une consommation bien moindre et une connectivité permanente au Wi-Fi et aux réseaux mobiles.

Première pierre de cette nouvelle stratégie, Microsoft présentera la semaine prochaine Windows 10 Cloud, une version de Windows pensée pour l’éducation et étant restreinte aux applications du Windows Store. Aucun doute que des machines ARM sous Windows 10 Cloud pourraient déferler dès l’an prochain, une fois la compatibilité avec les solutions de Qualcomm assurée.

Du côté du smartphone, le premier concerné par les processeurs ARM, Microsoft pourrait mettre un terme définitif au développement de Windows 10 Mobile, une branche née de Windows Phone et n’ayant pas rencontré le succès escompté. La stratégie de Microsoft pour ce marché à l’avenir devrait être de développer un véritable PC ultra-mobile capable de remplacer le smartphone et l’ordinateur.

À lire sur FrAndroid : Surface Mobile, quand Microsoft rêve de transformer le PC en smartphone