Nokia pourrait bientôt fermer sa division consacrée à la santé connectée, dont le français Withings était une partie importante.

Il y a un an — à l’occasion de sa conférence au Mobile World Congress 2017 — Nokia annonçait que Withings, l’entreprise française acquise en 2016, allait intégrer le groupe pleinement sous le nom Nokia Health. Aujourd’hui, le groupe annonce avoir placé en inspection toute sa division consacrée à la santé connectée.

Cette action doit permettre à Nokia de faire le point sur sa stratégie concernant le marché de la santé connectée. L’inspection pourrait aboutir à une revente ou la fermeture de la division concernée, ou au contraire à un renforcement des investissements de la marque, même si cette éventualité parait moins probable.

Nokia précise que les autres branches de Nokia Technologies, dont Nokia Health est l’une des divisions, ne sont pas concernées par cette inspection. Sont donc exclues les activités liées aux brevets, aux partenariats et aux licences des technologies du groupe.