Sharp vient d’annoncer avoir débuté la production de masse des écrans LCD de type in-cell, permettant de produire, en une seule pièce, la dalle et la surface tactile. Pour le moment, les écrans utilisent la technologie LTPS, mais Sharp prévoit de produire des dalles in-cell IGZO d’ici quelque temps. L’idée est de permettre la création de smartphones plus fins et plus économes en énergie.

Sharp

En mars dernier, le site japonais Nikkan pensait savoir que Sharp allait étendre sa production de dalles IGZO à d’autres constructeurs qu’Apple et Amazon, et notamment en Chine. L’idée était alors d’utiliser des dalles in-cell, une technologie permettant d’intégrer la couche tactile directement sur la dalle. Sharp vient d’officialiser la nouvelle, puisque le constructeur a précisé que de futures dalles utilisant la technologie de fabrication IGZO s’appuieront sur la technologie in-cell. Ces dalles seront dédiées aux tablettes et aux ordinateurs portables, et il ne faut donc pas s’attendre à les trouver dans des smartphones. Pour rappel, les dalles IGZO permettent de laisser passer plus de lumière que les dalles LTPS, ce qui donne donc une luminosité plus élevée, ou une consommation plus faible pour une luminosité équivalente.

Plus sur le même sujet : Dossier sur les dalles IPS AMOLED LTPS IGZO

Sharp produit également des dalles LTPS, et ce sont les premières qui profiteront de la technologie in-cell. La production de masse des dalles LCD LTPS in-cell ont déjà débuté dans une usine, et une autre usine est en train d’être préparée pour accueillir une partie de la production. Ces dalles sont destinées aux smartphones, avec différentes tailles et définition. Le fait d’insérer la couche tactile directement sur la dalle tactile permet de réduire l’épaisseur de l’ensemble, mais également de mieux faire passer la lumière à travers la dalle.