Coutumier des records du genre, Xiaomi annonce avoir écoulé l’ensemble de ses stocks de Mi4 en 37 petites secondes lors de son lancement en Chine. Le smartphone avait été annoncé il y a une semaine, avec des caractéristiques pour le moins alléchantes.

Mi4

L’Apple chinois adore les effets d’annonce de ce genre. Sur son blog consacré à l’interface MiUI qui habille les smartphones Xiaomi, la marque vient en effet d’annoncer la mise en vente de son tout dernier appareil, le Mi4. Et surtout, d’en indiquer la rupture de stock en 37 secondes chez les revendeurs chinois ! L’information, que l’on ne conteste pas, est évidemment à prendre avec des pincettes puisque l’on ignore absolument la quantité d’appareils prévue par Xiaomi pour cette première journée de vente. Bien que l’engouement des fans autour de ce Mi4 soit indéniable, on peut tout de même imaginer des stocks relativement faibles destinés à donner un petit coup de pouce à ce qui s’annonçait d’emblée comme un succès. À titre de comparaison, Xiaomi avait annoncé en début de mois avoir écoulé 50 000 tablettes Mi Pad en moins de quatre minutes, ce qui nous donne un petit ordre d’idée (bien qu’il faille garder à l’esprit que le taux de renouvellement des tablettes est moins important que celui des smartphones) des ventes à attendre.

Si l’on ignore l’état des stocks de Xiaomi au lancement du Mi4, on sait toutefois que la marque se porte comme un charme en Chine. Selon la dernière étude de Kantar, dont les résultats ont été livrés en début de semaine, Xiaomi remporte la 2e place au palmarès des vendeurs de smartphones dans le pays, derrière l’incontournable Samsung, mais surtout devant Apple, dont l’iPhone se vend pourtant comme des petits pains en Chine. Il faut dire que Xiaomi ne lésine pas sur les opérations événementielles, à l’image de cette vente flash du Mi3, le prédécesseur du Mi4, organisée hier en Inde, où les 20 000 smartphones mis en vente ont trouvé preneurs en 5 secondes chez le revendeur Flipkart, tandis que 100 000 s’étaient pré-enregistrées pour tenter de s’en offrir un exemplaire. En un semestre, Xiaomi aurait d’ailleurs écoulé un total de 26 millions d’appareils.

Un très haut de gamme à 300 euros

Le Mi4, quant à lui, est bien parti pour renforcer le succès de Xiaomi en Chine et, on l’espère, à l’international, lorsque sa version compatible avec les réseaux extérieurs à la Chine sera disponible (en fin d’année). Au rayon des atouts, on notera évidemment le prix du smarpthone, fixé à moins de 300 euros, mais aussi un SoC performant, le Snapdragon 801 de Qualcomm couplé à 3 Go de RAM. Xiaomi a en outre opté pour un écran Full HD 1080p de 5 pouces, pour une coque cerclée d’aluminium et pour deux capteurs photo : l’un de 13 mégapixels à l’arrière, l’autre de 5 millions de points en façade. L’appareil est en outre compatible 4G et bénéficiera à partir de la mi-août de MiUI 6, apportant son lot de fonctionnalités à Android 4.4. KitKat. Xiaomi, quant à lui, prévoit de livrer un million d’unités de son appareil dans les deux mois à venir.