Annoncé la semaine dernière, le Xiaomi Mi 5 remporte déjà un fort succès en Chine. À tel point que le constructeur a été contraint de revoir à la hausse sa production.

c_FrAndroid-Xiaomi-mi5-DSC09216

Le 24 février, Xiaomi a annoncé son nouveau flagship en grande pompe en tenant une double conférence, à la fois en Chine et à Barcelone. Face aux Galaxy S7 et LG G5, le géant chinois a réussi à faire bonne impression et peut compter par ailleurs sur son public de fans, toujours plus nombreux.

Pour le lancement du téléphone, Xiaomi avait prévu une vente flash le 1er mars en Chine, à laquelle 17 millions de personnes s’étaient inscrites. Malheureusement pour certains, le nombre d’unités disponibles était limité, et tout le monde n’a pas pu repartir avec son précieux. Il faut dire que pour son lancement, l’« Apple chinois » avait prévu 4 millions d’unités, ce qui reste peu pour un appareil de cette trempe, dont le nom seul suffit à faire frémir de nombreux technophiles.

Selon des rapports de l’Economic Daily de Taïwan, Xiaomi aurait donc demandé à ses principaux assembleurs, Foxconn et Inventec, de mettre les bouchées doubles et d’augmenter leur production. Malgré cela, il faudra de toute façon attendre le 8 mars pour la prochaine vente flash de Xiaomi Mi 5 à Pékin, tandis que les précommandes ne seront pas envoyées avant avril ou mai.