Né à l’été 2012, Mini MicroSD Reader est – comme son nom l’indique – un lecteur de cartes microSD externe qui peut se brancher sur un smartphone ou une tablette et conçu par Andy & Rich.

android mini microsd reader

De quoi s’agit-il ?

Comme je vous l’exposais dans l’en-tête de l’article, Mini MicroSD Reader est un lecteur de cartes microSD à connecter directement sur l’entrée micro-USB d’un périphérique (smartphone ou tablette) qui vous permettra d’étendre la quantité de mémoire interne disponible dans votre appareil (pour y lire, modifier et déplacer du contenu de votre microSD vers votre smartphone ou tablette et vice-versa).

Ce qu’il faut savoir est que cette solution est compatible avec les deux modèles de cartes microSD disponibles sur le marché que sont les micro SDHC (jusqu’à 32 Go) et SDXC (jusqu’à 64 Go). D’après l’équipe en charge du projet, il se pourrait que le Mini MicroSD Reader soit compatible avec des cartes micro SDXC supérieures à 64 Go, cependant ils n’ont aucun moyen de le tester (aucune microSD supérieure à 64 Go n’est vendue sur le marché).

La compatibilité

androidmini microsd reader size

En ce qui concerne la compatibilité avec les terminaux, les concepteurs ont testé leur clé sur de multiples périphériques qu’ils ont alors répartis par classe :

  • Samsung Galaxy S2, S3, Note, Note 2; compatible en classe 1
  • Motorola RAZR M, RAZR HD, RAZR MAXX HD; compatible en classe 1
  • HTC One X+, Evo 4G LTE (Sprint), DROID DNA; compatible en classe 1
  • Samsung Galaxy Nexus, Google Nexus 7 et Nexus 10; compatible en classe 2
  • Nook Color, Kindle Fire (non-HD); compatible en classe 3
  • Les tablettes qui utilisent des puces RockChip et AllWinner ; compatible en classe 1

La distinction entre les différentes classes est très simple : la classe 1 est égale à un périphérique d’origine sans root ou modification logiciel de la part de l’utilisateur ; la classe 2 nécessite le root et l’installation de l’application Media Importer disponible sur le Google Play ; la classe 3 demande d’avoir une ROM Custom installée (ex : CyanogenMod, etc.)

En plus d’être compatibles avec tous les terminaux cités ci-dessus, les créateurs supposent également que d’autres périphériques qui supportent l’USB Host ou USB OTG (On-The-Go) soient également compatibles directement. Sur le plan technique, la clé a été testée et vérifiée sur les quatre grands SOCs que sont les Qualcomm Snapdragon, Samsung Exynos 3, 4 et 5, Nvidia Tegra 2 et 3, TI OMAP, ainsi que Rockchip et AllWinner. Il se pourrait que la clé fonctionne aussi sur d’autres puces (du HTC One, Samsung Galaxy S4), mais ce n’est pas garanti à 100%.

Disponibilité

Dans un premier temps, la clé sera disponible auprès de certains revendeurs américains et les participants au projet sur KickStarter.

Pour toutes informations complémentaires, rendez-vous sur KickStarter.

via Phone Arena