Les lunettes connectées du géant Google ont une fois de plus été testées dans un bloc opératoire. Cette fois, c’est un chirurgien français du CHP de Rennes qui s’y est essayé.

google-glasses-official-officiel-3

Vendredi matin, jour de la Saint Valentin, le Dr. Philippe Collin du CHP (Centre Hospitalier Privé) de Saint-Grégoire a expérimenté une relation très particulière. Equipé de Google Glass, ce chirurgien a opéré une dame de 80 ans tout en recevant l’appui du Dr. Goto exerçant à Nagoya. Grâce à une connexion WiFi et à un interne dévoué tenant l’ordinateur portable, le chirurgien pouvait échanger en direct avec son homologue japonais, tandis que celui-ci vivait donc l’opération à travers les yeux d’un autre.

Pas une première.

Ce n’est pourtant pas la première fois que les Google Glass sont utilisées en médecine. La nouveauté réside ici dans le fait que deux médecins interagissaient en direct et à 10 000 km de distance. Une opération entre deux chirurgiens américains distants de quelques centaines de km a déjà été réalisée. D’autres opérations ont aussi été filmées grâce aux Google Glass et retransmises, par exemple, lors de conférences, ou sur Internet à l’attention d’autres chirurgiens.

Des perspectives futuristes.

L’utilisation de lunettes connectées a visiblement donné des idées dans le monde de la santé. L’incorporation d’informations essentielles dans le champ de vision des médecins est à l’étude, leur permettant par exemple de surveiller le rythme cardiaque des patients tout en ne quittant pas des yeux la zone d’opération. Pensons également à des usages un peu plus convenus, tel l’enregistrement d’opérations chirurgicales du point de vue du médecin à usage d’étudiants, par exemple, ou même à la saisie de rapports d’intervention depuis les lunettes de Google.

Ce premier usage « international » constitue une belle démonstration technique, mais rappelons que les lunettes ne sont pas encore disponibles auprès du grand public, du moins s’il ne s’agit pas de « Google Glass Explorers » ayant investi dans les montures pour la modique somme de 1500 dollars. Selon toutes vraisemblances, Mountain View devrait toutefois proposer une version commerciale de ses lunettes d’ici la fin de l’année 2014. D’ici là… vous pouvez toujours utiliser les lunettes pour jouer !