Le support du format RAW et un « burst mode » ont été confirmés par Google pour une arrivée prochaine sur Android. La date de lancement de ces deux nouvelles fonctionnalités n’est toutefois pas encore connue.

android-samsung-galaxy-nx-appareil-photo-hybride-03-630x391

D’après une récente étude, un Français sur cinq aurait remplacé son appareil photo par son smartphone. Ce chiffre, qui devrait mettre la puce à l’oreille des fabricants de nos précieux appareils mobiles, n’est pas anodin. Et on ne parle ici que de la France, en gardant à l’esprit que pourcentage pourrait même être supérieur si on le conjuguait à une échelle plus globale. Voilà pourquoi nos téléphone deviennent de plus en plus performants en matière de photographie et voilà également pourquoi Google a confirmé l’arrivée prochaine du format RAW sur les terminaux tournant sous Android. Un responsable de la firme de Mountain View a donc affirmé que le support du RAW, un fichier non-compressé fourni par le capteur photo du mobile ou de la tablette. Ce fichier RAW prend certes plus de place que le fichier JPEG compressé mais il permet en retour d’aller plus loin dans les retouches photo avec les logiciels idoines comme la correction de l’exposition ou encore la balance des blancs. C’est ainsi l’équivalent du négatif pour la photographie argentique.

Rappelons que l’information avait déjà fait du bruit lorsque des développeurs avaient trouvé quelques bribes de codes dans le code source d’Android 4.4 KitKat, faisant référence à ces fonctionnalités. Et ce n’est pas tout. La même porte-parole ayant dévoilé l’arrivée du format RAW sur Android, soit Gina Scigliano, a également confirmé l’arrivée du “burst mode”, un mode rafale performant, qui serait cette fois natif sur l’application photo d’Android. Aucune date de lancement n’a cependant été communiquée. On parie toutefois sur l’arrivée de ces deux fonctionnalités sur la prochaine mouture de l’OS de Google.

S’agit-il d’un pas de plus pour Android et la téléphonie mobile en général vers une démocratisation de la photographie dite professionnelle auprès du grand public ? C’est en tout cas le vœu pieux de certains fabricants, dont Google, qui n’ira pas jusqu’à vouloir enterrer les appareils photo mais qui voudra certainement imposer ce nouveau format dans le paysage de la photographie.