Palmer Luckey, le patron d’Oculus, s’est exprimé sur le prix auquel devrait être proposé l’Oculus Rift. Et il a mis en avant la qualité des composants pour justifier un tarif qui excèdera 350 dollars.

oculus

Comme l’iPhone fut un temps synonyme de smartphone auprès de madame Michu, l’Oculus Rift est synonyme de réalité virtuelle pour bien des personnes. Le casque VR, qui sortira lors du premier trimestre 2016, va faire grand bruit, et va aussi faire mal aux portefeuilles puisqu’il se commercialisera pour plus de 350 dollars, et vraisemblablement à un tarif proche des 500 dollars. Mais outre le fait que le produit soit estampillé Oculus, Palmer Luckey, le fondateur de l’entreprise, a donné quelques explications pour justifier le futur tarif du Rift.

« Le Rift utilise beaucoup de matériel customisé. Il intègre des lentilles qui sont parmi les plus difficiles à produire pour un produit de consommation grand public. Il utilise aussi des écrans personnalisés réalisés en collaboration avec Samsung, et qui sont optimisés pour la réalité virtuelle, et encore améliorés par rapport à ce que vous avez vu sur les prototypes précédents », explique Palmer Luckey. « Pour le système de suivi du mouvement, c’est la même chose. Honnêtement, nous aurions pu réduire les coûts en utilisant des systèmes qui ont 90 % des performances que nous avons maintenant, mais ce n’est pas notre vision des choses. Je ne peux pas vous dire que cela coûtera 350 dollars, mais je peux vous dire que les gens seront ravis de ce qu’ils obtiennent pour le prix parce que je pense que c’est le meilleur produit VR que vous pouvez acheter ».

Le prix évoqué en dollars fait en tout cas un peu peur quand on imagine à sa future traduction en euros.