L’équipe en charge de la Remix Tablet vient de mettre à jour sa page de financement Kickstarter. Elle propose, pour un dollar symbolique, de fournir sa ROM aux propriétaires de Nexus 9 ou 10 d’ici peu.

Remix Tablet

La tablette Remix avait su faire parler d’elle en tout début d’année, avant le lancement de sa campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter. Créée par des anciens de Google, elle propose des caractéristiques la rapprochant de produits de type Surface. Il s’agit en effet d’une tablette de 11,6 pouces à l’écran Full HD, dotée d’une béquille s’inclinant à 40 ou 80°, elle est compatible avec un clavier et s’appuie sur une ROM Remix OS basé sur Android KitKat. Seule véritable ombre au tableau : son SoC n’est autre qu’un Nvidia Tegra 4, désormais ancien et qui n’a jamais percé auparavant dans le monde des tablettes.

À huit jours de la fin de sa campagne, Jide Tech, l’équipe en charge de l’appareil, a récolté près de 200 000 dollars contre 100 000 initialement réclamés. Et pour récompenser ses backers, dit-elle, elle propose désormais à tous les internautes qui auront dépensé un minimum d’un dollar de leur fournir en avant-première une version de Remix OS à flasher sur leur tablette, du moins pour les Nexus 9 et Nexus 10. Côté dates, on reste dans le vague, puisqu’en réalité Jide Tech annonce son intention de mettre en ligne « prochainement » sa ROM auprès de tous. Pour les backers du projet Remix, il faut donc compter sur un guide d’installation et un support client un peu avant, soit dans le courant du mois de mai.

La ROM devrait fonctionner sur d’autres tablettes, mais Jide Tech précise que « flasher [Remix OS] sur d’autres appareils seront à vos risques et périls ». En une journée, une cinquantaine de personnes ont déboursé un petit billet vert pour tester cette ROM orientée vers la productivité. Elle inclut notamment un client email personnalisé, une barre des tâches à la Windows, permettant de visualiser les applications en cours d’exécution, un gestionnaire de fichiers et un mode multi-fenêtres. Seule ombre au tableau : il n’est pas encore certain que Remix OS soit adaptée un jour à Android Lollipop… Dommage pour des tablettes Nexus tournant depuis quelques mois sur Android 5.0.