Samsung GT-N7100 smartphone tablette:
Edouard Marquez
Version:
4.1.1

Reviewed by:
Rating:
4
On 10 octobre 2012
Last modified:29 juillet 2013

Summary:

1] Présentation du téléphone 6] Communication et Internet
2] Le tour du propriétaire 7] Appareil photo et multimédia
3] L’écran 8] Performances et autonomie
4] Le stylet 9] Conclusion
5] Nature UX et Jelly Bean

9] Conclusion

Points positifs :

- Performances
- Jelly Bean
- Améliorations du SPen
- Lecteur de cartes microSD
- Autonomie
- LED de notification

Points négatifs :

- Matériaux utilisés
- TouchWiz
(- Format pour certains)

Note :

A qui s’adresse ce téléphone ?

- Ecrans toujours plus grands

Si vous aimez cette course aux écrans toujours plus grands, le Galaxy Note 2 vous ravira. Il y a certes un impact sur les dimensions de l’appareil, mais regarder des films ou jouer à des jeux est extrêmement plaisant. Par ailleurs, je trouve que c’est un excellent outil pour les non-technophiles un peu âgés, qui vont pouvoir s’acclimater facilement au système tout en évitant de cliquer sur trois boutons à la fois sur le tactile.

- Téléphone surpuissant

Avec un processeur quadruple-coeur et une fréquence encore plus élevée que sur le Galaxy S3, vous avez entre vos mains une véritable bête de course. Combinée à Jelly Bean, rien ne l’arrête et Android qui pouvait avoir une image d’un système un peu lent s’éloigne. Vous allez pouvoir jouer aux derniers hits (Wild Blood, Rayman, ShadowGun…) sans aucun problème. Acheter ce téléphone aujourd’hui vous garantie qu’il soit suffisamment puissant pour faire tourner des jeux et applications pour les années à venir.

Le dessin avec le stylet

Si vous aimez dessiner, le stylet et ses 1024 niveaux de pression offrent un atout majeur à ce téléphone. L’expérience utilisateur est améliorée et le dessin à la volée n’a jamais été aussi simple.

- Un téléphone avec une autonomie supérieure à une journée

Le gabarit du téléphone fait que Samsung a pu intégrer une batterie d’une haute capacité. Bien que l’écran consomme plus qu’un 3 pouces, les optimisations du système permettent au téléphone d’être l’un des meilleurs de sa catégorie. Il se fait probablement dépasser par le RAZR MAXX HD de Motorola (qui est à la fois plus petit et avec une batterie plus conséquente), mais tenir deux jours sans brancher le téléphone sur le secteur, qu’est-ce que c’est agréable ! Et encore, tout dépend de votre utilisation, si vous jouez peu, recevez peu de notifications en push, l’autonomie grimpe en flèche.

Si vous ne voulez pas encore basculer vers la 4G

La 4G ne couvrira suffisamment le territoire français que dans plusieurs mois/années. Le téléphone qui est compatible HSPA+ 21 Mbps (HSDPA 21Mbps / HSUPA 5.76Mbps) va donc être suffisant pour la 3G+. En revanche si vous voulez de la 4G, il faudra attendre qu’une déclinaison du téléphone supportant cette connectivité arrive sur le marché.

Alors… faut-il l’acheter ?

Comme je vous l’ai dit en introduction, je trouve que le Galaxy S3 ne mérite pas son succès, dans la mesure où la concurrence est proche (même meilleure sur de nombreux points). En revanche pour ce qui est du Galaxy Note 2, Samsung est seul sur ce secteur (ne me parlez pas du LG Optimus Vu svp). Sans parler de révolution, la deuxième version apporte des nouveautés appréciables, autant avec Jelly Bean, qu’avec les améliorations du SPen.

Pour moi le Galaxy Note 2 est tout simplement un vrai coup de coeur et comme vous le savez dans ces cas là, on s’accommode des petits défauts. Pensant que le format de 5,5 pouces était inhumain, j’ignorais jusque là ce segment du marché. Je vous invite donc à bien le tester avant de l’acheter, car il n’y a pas de demi-mesure : le Galaxy Note 2 on l’aime ou on le déteste.

Samsung a fait le choix d’un écran plus grand, tout en choisissant une définition inférieure. La logique veut donc une baisse de la densité de pixels et venant d’un écran de plus de 300 ppi, vous les verrez rapidement. Toutefois, et comme Apple essaie de le prouver à chaque fois avec son Retina, la distance d’utilisation du téléphone fait qu’au final ils ne sont pas si visibles que cela. L’écran traîne d’autres problèmes : une luminosité décevante et une colorimétrie pas très bien calibrée. Je pense que le Galaxy Note 3 avec un écran 1080p viendra corriger ce défaut, qui en gênera certains, mais n’est absolument pas rédhibitoire.

La mise à jour du premier Galaxy Note 1 a posé d’énormes problèmes chez certains utilisateurs. Certes la version actuelle du Galaxy Note 2 sur Jelly Bean marche parfaitement, mais qu’en sera-t-il de la prochaine version d’Android ? Samsung proposera-t-il une mise à jour qui améliore le système et non le dégrade ? Difficile de le dire pour l’instant, mais nous restons sur notre réserve sur ce point.