B&YOU réussit à tirer le résultat opérationnel de Bouygues Telecom vers le haut au deuxième trimestre. Son chiffre d’affaires demeure toutefois en-deçà des attentes du groupe.

B&YOU_logo

Dans un environnement financier tendu, Bouygues Telecom profite de son opérateur low-cost B&YOU pour se refaire une santé. En effet, au premier trimestre 2013, 523 000 nouveaux clients ont été recrutés pour atteindre un parc total de 1,6 million de clients pour son offre web. Au niveau des forfaits, le parc progresse de 374 000 clients et s’établit à 9,8 millions de clients. Le total des clients du parc mobile de l’opérateur se stabilise à 11 286 000 clients à fin juin 2013 (forfaits et B&YOU).

En termes financiers, Bouygues Télécom a fait mieux lors du deuxième trimestre par rapport au premier avec un résultat opérationnel supérieur de 22 millions d’euros sur an, tandis qu’au premier trimestre, l’opérateur avait perdu l’équivalent de 79 millions. Sur la totalité du premier semestre, l’opérateur reste en déficit avec une variation de -57 millions d’euros (-15 %). C’est d’ailleurs le cas pour ses deux autres divisions, à savoir Bouygues Constructions et le groupe TF1.

Capture d’écran 2013-08-28 à 11.51.13

Un chiffre d’affaire en baisse également. En cause, “les performances commerciales modestes ainsi que la part croissance des ventes sans terminal.” L’opérateur revoit d’ailleurs ses perspectives de croissance de son CA à la baisse pour l’année 2013. Il passe 4,86 à 4,6 milliards d’euros. On pourrait donc presque croire que la division B&YOU est à la fois ce qui permet à l’opérateur de gagner encore de l’argent mais aussi ce qui influe la baisse de ses revenus…

Rappelons toutefois que l’opérateur a annoncé hier les prix de ses forfaits 4G. Le réseau couvrira à partir du 1er octobre prochain 40 % des Français avec 100 villes servies.