Bouygues Telecom reprend du poil de la bête en comptabilisant 500 000 clients « actifs » en 4G et en affichant un résultat opérationnel en hausse au 3e trimestre.

Bouygues Telecom

La 4G a visiblement la cote auprès des clients Bouygues Telecom. L’opérateur national, « seul bon élève de la 4G » d’après l’UFC-Que choisir, a annoncé à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, compter un demi million de clients “actifs” en 4G sur son réseau. Il aura donc fallu un peu plus d’un mois pour que la norme, officiellement lancée le 1er octobre par Bouygues Telecom, attire 500 000 clients.

Par ailleurs, l’opérateur annonce également ses chiffres en cours au troisième trimestre 2013. En effet, 332 000 nouveaux abonnés (forfaits) ont été recrutés sur les neuf premiers mois de l’année pour atteindre un parc total de 9,76 millions de clients. D’autre part, 610 000 nouveaux clients ont été séduits par l’offre low-cost B&You pour porter à 1,6 million le nombre de consommateurs. Au total, le Bouygues Telecom compte un parc mobile total de 11 094 000 clients à la fin septembre 2013.

455 millions d’économies

En termes strictement financiers, Bouygues Telecom souffre toujours un peu de l’arrivée de Free sur le marché début 2012. En revanche, l’opérateur reprend des couleurs au 3e trimestre en affichant un résultat net en hausse de 26 % sur un an, à 86 millions. Son chiffre d’affaires est toutefois toujours en baisse, accusant un recul de 13 % à 3,5 milliards d’euros.

Mais Bouygues Telecom ne baisse pas les bras. L’opérateur poursuit son plan d’adaptation aux nouvelles conditions de marché. 455 millions d’euros d’économies ont été réalisées, dépassant largement son objectif de 400 millions fixé pour fin septembre. Des économies qui arrivent à point nommé pour l’opérateur, plongé dans un marché de plus en plus concurrentiel, où même NRJ Mobile et Virgin Mobile se lancent dans l’aventure de la 4G. Il faut toutefois remarquer dans le cas de ce dernier Full MVNO que cette concurrence low-cost n’en est pas tout à fait une, puisque Virgin s’appuie sur le réseau Bouygues Telecom pour ses toutes récentes offres, ce qui permettra à l’opérateur de percevoir une nouvelle source de revenus. Dans le cas de NRJ Mobile, la donne est différente, ce concurrent ayant opté pour les antennes d’Orange.