En attendant de dématérialiser un jour son décodeur, Bouygues Telecom permet enfin à ses abonnés raccordés en fibre optique de louer un ou deux décodeurs TV Bbox Miami supplémentaires.

Bouygues Telecom réservait jusqu’à présent la location de décodeurs supplémentaires à ses abonnés raccordés par câble (FTTLA), par le biais du réseau de Numericable-SFR. Il faut dire que c’est l’atout principal du câble : la télévision est indépendante d’internet.

Mais avec un débit de 1 Gb/s (soit 1000 Mb/s) en FTTH, et à raison de 8 à 16 Mb/s par flux TV, il n’y avait aucune raison technique de limiter les abonnés à un seul décodeur.

L’opérateur lance donc l’option « Multi-TV Miami », qui comprend un décodeur Bbox Miami reposant sur Android TV 5.0 ainsi qu’une paire d’adaptateurs CPL. Ce sont nos confrères de Next Inpact qui l’ont repéré dans la nouvelle version de la brochure tarifaire. L’option est facturée 6,99 euros par mois et par décodeur. Les frais d’activation de 59 euros sont remboursés si l’option est résiliée plus de 6 mois après sa souscription, et si l’équipement est restitué sous 30 jours.

Des concessions sur la fiabilité

Notons néanmoins que le décodeur Android TV de Bouygues Telecom manque toujours de fiabilité, deux ans après son lancement, comme en témoignent des clients sur le forum LaFibre.info. Ne souscrivez pas si vous n’êtes pas prêts à redémarrer voire à réinitialiser régulièrement votre décodeur. Une bonne alternative est une box Android TV alternative, telle qu’une Nvidia Shield TV, avec une application comme Molotov, dont le bouquet TV est certes plus restreint.

À lire sur FrAndroid : Découverte de Molotov.tv, la télé réinventée ?