Introduction

Review of: OnePlus X
testé par:
Gaël Weiss
Price:
269 euros

Reviewed by:
Rating:
4
On 7 novembre 2015
Last modified:17 novembre 2015

Summary:

Pour son premier appareil « esthétique », OnePlus a dans l’ensemble tenu ses promesses. Le OnePlus X est un beau téléphone. Certes son design est déjà-vu, mais le travail sur ses finitions et ses matériaux transpire de toutes parts. C’est un téléphone très agréable à prendre en main et que l’on peut regarder sous tous les angles sans jamais lui trouver le moindre défaut. L’aspect brut des premiers smartphones OnePlus a disparu au profit de quelque chose de bien plus élégant. On ne s’en plaint pas.

Le reste est beaucoup plus mitigé. Si l’on applaudit vigoureusement le choix du Snapdragon 801, capable de tenir encore tête aux puces haut de gamme de cette année, on ne peut s’empêcher d’être déçu par son écran AMOLED ou son appareil photo. Entre cet écran qui tire trop vers le bleu ou cet appareil photo qui se montre instable en extérieur, on ne peut pas dire que le OnePlus X soit un téléphone parfaitement homogène.

Ce sont toutefois des défauts que l’on peut pardonner au X du fait de son tarif de 269 euros. À ce prix, seul le Honor 7 pourra venir le taquiner. Ce dernier, également situé sous la barre des 300 euros, bénéficie d’un plus bel écran, d’un appareil photo plus convaincant, mais d’une interface logicielle bien moins avenante et d’un design plus discutable. Le choix entre les deux appareils est franchement difficile et est essentiellement affaire de goût.

OnePlus nous avait prévenus en début d’année : il y aura deux smartphones OnePlus en 2015. Le premier devait être son fer de lance, le « flagship killer » tandis que le second avait pour objectif d’être moins performant, mais aussi plus esthétique et destiné à des amateurs de beaux téléphones. Ce téléphone a donc pour nom OnePlus X. Et c’est effectivement un smartphone qui mise plus sur son design que sur sa fiche technique pour séduire, mais sans abuser non plus du prix. Un compromis parfait ?

OnePlus X design 10

 

Fiche technique

Modèle OnePlus X
Version d'AndroidAndroid 5.1.1 Lollipop
Surcouche logicielleOxygen OS 2.1.2
Taille d'écran5 pouces AMOLED
Définition d'écran1080 × 1920 pixels
Résolution d'écran441 ppp
ProtectionGorilla Glass 3
SoCSnapdragon 801 @ 2,3 GHz (MSM8974AA)
GPUAdreno 330
Mémoire RAM3 Go de LPDDR3
Mémoire interne16 Go
Port microSDOui (jusqu'à 128 Go)
Appareil photo dorsal13 mégapixels (Isocell), ouverture f/2.2
Vidéo1080p
Appareil photo frontal8 mégapixels
Batterie2525 mAh
CapteursAccéléromètre, gyroscope, proximité, lumière ambiante
Lecteur d'empreintes digitalesNon
4G LTE800 /1800 / 2600 MHz (compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises)
Wi-Fi802.11b/g/n 2,4 GHz
NFCNon
Bluetooth4.0
GPSGlonass, GPS, BDS
USBMicro-USB
SIM 2 × Nano-SIM (ou 1 Nano-SIM + 1 microSD)
Dimensions 140 × 69 × 6,9 mm
Poids138 grammes (160 grammes pour la version Ceramic)
Prix 269 € en version Onyx ou 369 € en version Ceramic

Le OnePlus X est un smartphone presque atypique pour l’année 2015. Avec son écran de 5 pouces (Full HD), il fait désormais partie des « petits appareils », ceux qui tiennent facilement en main. Sa fiche technique est également assez surprenante. OnePlus n’a pas intégré un Snapdragon 615 ou un Snapdragon 808 comme sur les smartphones de milieu de gamme ou de haut de gamme, mais un Snapdragon 801, le SoC haut de gamme de l’année dernière. Il est d’ailleurs épaulé par 3 Go de RAM, 16 Go de mémoire interne et pour la première fois sur un téléphone OnePlus, un port microSD. Bref, un téléphone situé entre le milieu et le haut de gamme, au placement tarifaire relativement doux.

Pour arriver à un tarif situé sous la barre des 300 euros, OnePlus a toutefois dû sacrifier quelques détails que l’on retrouve désormais de plus en plus sur les téléphones de cette fin d’année. Le capteur d’empreintes digitales, le port USB type-C, le WiFi 5 GHz, la charge rapide et, plus embêtant, le NFC répondent ainsi aux abonnés absents. OnePlus a toutefois intégré sur le côté gauche du téléphone le même bouton slider qui permet de passer d’un mode de notification à un autre.

 

Un design déjà-vu, mais des finitions remarquables

Contrairement aux deux précédents smartphones de OnePlus, le OnePlus X est un téléphone à la fois petit et fin. On apprécie particulièrement le format adopté. Les téléphones de 5 pouces ont été plutôt rares cette année, pour ne pas dire quasiment inexistant sur le créneau du milieu et du haut de gamme, où les autres constructeurs nous ont habitué au format 5,2 pouces. Avec ses 6,9 mm d’épaisseur et son poids de 138 grammes, il est léger, agréable à prendre en main et son écran est entièrement accessible avec une seule main.

OnePlus X design 9

OnePlus a particulièrement soigné la prise en main du téléphone. Peut-être trop parfois, si l’on en juge par ses tranches en métal. Ces dernières sont en métal très finement striées, au point qu’elles confèrent un toucher « lime à ongles » assez discutable. Elles sont en tout cas chanfreinées des deux côtés de telles façons qu’elles ne coupent pas. Associées à l’écran en 2,5D et la coque légèrement bombée sur les bords à l’arrière, le téléphone est un vrai plaisir à prendre en main.

OnePlus X design 6

Le bouton slider permettant de passer d’un mode notification à un autre est bien présent.

OnePlus X design 5

Un port microSD est présent au-dessus des boutons physiques.

Cette coque arrière parlons-en, puisque c’est sûrement ce qui agace le plus sur ce téléphone. Certes, elle est en verre et donne au téléphone un effet brillant et clinquant. Mais c’est un véritable nid à traces de doigts. C’est simple, 5 minutes après avoir déballé le téléphone, on ne voyait plus qu’elles lorsque le téléphone était retourné. Deuxième inconvénient, elle glisse beaucoup. Et quand je dis beaucoup, je ne rigole pas. Le moindre bureau pentu ou n’importe quelle surface qui n’est pas parfaitement droite fait glisser le téléphone. Je suis déjà certain qu’elle va provoquer un nombre incalculable d’accidents.

OnePlus X design 7

La coque est en verre.

OnePlus X design 8
OnePlus X design 12

Le OnePlus X attire les traces de doigts très rapidement.

Cette coque n’est pas amovible. Il faut le souligner, quand OnePlus propose d’ajouter des coques en bois ou en kevlar, il ne s’agit pas d’un remplacement de coque arrière, mais bien de protection en bois ou en kevlar à ajouter par-dessus la coque. La bonne nouvelle, c’est que OnePlus s’est bien rendu compte

que la face arrière de son téléphone était trop glissante. Et dans la boîte du téléphone, une coque transparente et caoutchoutée est présente d’office. Elle habille d’ailleurs plutôt bien le téléphone sans l’enlaidir.

OnePlus X design 4

La coque en silicone est confortable et rend le téléphone moins glissant.

La façade n’a pas grand-chose de remarquable, excepté son écran 2,5D. On notera simplement que les boutons de navigations tactiles, en bas de l’appareil, ne sont pas éclairés et à peine visibles. Cela ne posera aucun problème aux habitués d’Android, mais sera plus gênant pour les nouveaux venus. Comme pour ses précédents appareils, OnePlus permet de personnaliser le comportement de ces boutons (pour intervertir les boutons retour et multitâche) ou d’afficher ces boutons directement dans l’écran.

OnePlus X design 1

Les touches de navigation ne sont pas rétroéclairées et pratiquement invisibles.

OnePlus X design 11
OnePlus X design 3

OnePlus avait promis un smartphone qui plaira à ceux qui veulent avant tout un smartphone esthétique. Dans l’ensemble, l’objectif est tenu. Certes son design général est plutôt banal. Mais les finitions sont bien au rendez-vous. Entre les tranches en métal, les boutons physiques qui cliquètent parfaitement, la présence du slider de notification sur le côté (dont le comportement est similaire en tout point à celui du OnePlus 2) ou les bordures d’écrans très fines, on ne peut nier l’aspect premium du OnePlus X. C’est un bel objet, agréable à porter qui plus est.

Un écran beaucoup trop porté sur le bleu

Le OnePlus X embarque un écran AMOLED de 5 pouces d’une définition Full HD (1920 × 1080 pixels). Un écran recouvert qui plus de verre Gorilla Glass 3 qui se révèle au quotidien très agréable au toucher. On le disait un peu plus haut, OnePlus a utilisé du verre 2,5D. Ses bords sont donc légèrement bombés.

ecran OnePlus X 1

Je trouve personnellement cet écran très réussi dans l’ensemble. Non seulement il dispose d’une très bonne luminosité, mais il affiche en plus des couleurs très convaincantes. AMOLED oblige, les noirs sont parfaits. Le seul reproche que je lui ferai concerne ses angles de vision, qui deviennent trop rapidement bleus. Si de face, tout va bien, il suffit de se mettre très légèrement de côté pour que l’écran bleuisse légèrement. Ce n’est pas catastrophique, mais quand on vient d’un bon écran LCD, c’est la première chose que l’on remarque.

ecran OnePlus X 3

De face, l’écran du OnePlus X affiche un blanc correct…

ecran OnePlus X 2

… Mais les angles de visions virent trop rapidement au bleu.

Comme d’habitude, nous avons passé l’écran du téléphone à la sonde pour vérifier nos impressions. Les tests techniques confirment ainsi une luminosité correcte, de l’ordre de 370 cd/m². Mais avec 8500 K, la température des couleurs est beaucoup trop élevée et nous avons relevé que le point blanc dérivait beaucoup trop vers le bleu. En d’autres termes, l’écran du OnePlus X tend beaucoup vers le bleu. Le symptôme classique des écrans AMOLED qui ont été difficiles à calibrer.

ecran amoled oneplus X

Les notifications apparaissent en noir et blanc lorsque le téléphone est en veille.

ecran amoled oneplus X 2

Le mode sombre permet d’économiser la batterie grâce à l’écran AMOLED.

Pour finir, on notera que dans les paramètres de l’appareil, OnePlus ne propose aucun profil d’écran ou de réglages des couleurs (comme on trouve souvent sur des téléphones équipés d’écran AMOLED). Quelques fonctionnalités logicielles tirent parti de cet écran AMOLED. Citons en vrac un mode sombre qui colore en noir le fond de l’app drawer et du menu des paramètres ou encore le « Réveil de proximité » qui, à l’instar de ce que fait Motorola ou CyanogenMod avec l’active display, affiche des notifications ou l’heure en noir et blanc sur l’écran lorsque le téléphone est en veille.

 

Logiciel : Oxygen OS 2.0 désormais bien connu

Comme pour le OnePlus 2, OnePlus a installé son nouveau téléphone sous Oxygen OS en version 2.1.2, une interface basée sur Android 5.1.1. Carl Pei, le PDG de OnePlus, a annoncé qu’Android 6.0 Marshmallow arrivera au début de l’année prochaine sur le X. En l’état, on ne s’en plaint pas, le OnePlus X est installé sur la toute dernière version de Lollipop.

OnePlus X logiciel 1

L’interface reprend en très grande partie celle d’Android Stock.

Cette interface est identique en tout point à celle du OnePlus 2. Il s’agit d’une interface très légère qui ne touche pratiquement pas au design et au fonctionnement d’Android Stock, mais qui comprend un important lot de fonctionnalités pratiques. Nous l’avons déjà décrite assez longuement lors du test du OnePlus 2. Ce qu’il faut retenir, c’est que les fonctionnalités phares de CyanogenMod répondent présentes : double tape pour réveiller le téléphone, gestionnaire d’autorisations des applications tierces et personnalisation des boutons physiques sont là.

OnePlus X logiciel 2

Quelques fonctionnalités d’Oxygen OS : gestures, mode sombre et personnalisation des boutons.

OnePlus a également ajouté ici et là quelques fonctionnalités de son cru. La fenêtre de raccourcis rapides peut être personnalisée, la taille de la grille du tiroir d’application agrandie et l’anecdotique Shelf, introduit sur le OnePlus 2 est toujours là (je l’ai désactivé dès le premier jour).

OnePlus X logiciel 3

Shelf, à gauche est toujours présent.

On terminer par un mot sur la mémoire interne du téléphone. C’est peut-être le point que me chiffonne ne plus : le OnePlus X n’est disponible qu’avec 16 Go de mémoire interne. En le sortant de sa boîte et après avoir fait les mises à jour des applications préinstallées, il ne reste au final qu’un peu moins de 9 Go de réellement disponibles. La bonne nouvelle, c’est qu’excepté les Google Apps, les applications présinstallées se comptent sur les doigts d’une main. On trouve donc le clavier Swiftkey, un explorateur de fichier et une excellente application de radio, OnePlus Radio. Il n’y a même pas d’application de galerie photo ! Un port de carte microSD est disponible pour étendre la mémoire du téléphone.

 

Performances : le choix judicieux du Snapdragon 801

Pour le OnePlus X, OnePlus a été très malin. Le constructeur chinois n’a pas intégré une puce de milieu de gamme de 2015, mais a plutôt opté pour un SoC qui a largement fait ses preuves, le Snapdragon 801. Une puce rencontrée tout au long de l’année dernière sur l’intégralité des smartphones haut de gamme de 2014, et dont les performances sont parfois meilleures que le Snapdragon 810, censé la remplacer cette année. Ce SoC est épaulé par 3 Go de RAM.

OnePlus indique sur sa fiche technique que le Snapdragon 801 utilisé dans le OnePlus X est un Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz. On s’attendait donc à au modèle MSM8974AA, dont la fréquence du CPU et du GPU est plus faible que les modèles AB ou AC que l’on rencontre, entres autres sur le OnePlus One, mais aussi sur la quasi-intégralité des smartphones haut de gamme de la fin de l’année dernière. Ce Snapdragon 801 devrait donc être un peu plus faible que ces derniers.

Modèle (Soc embarqué)OnePlus X (Snapdragon 801)Honor 7 (Kirin 935)Alcatel One Touch Idol 3 (Snapdragon 615)OnePlus 2 (Snapdragon 810)OnePlus One (Snapdragon 801)
AnTuTu41 339 points45 879 points29 323 points56 034 points47 423 points
PCMark4 490 points4 615 points3 387 points3 596 points3 632 points
3DMark Ice Storm Unlimited14 350 points12 020 points7530 points22 098 points18 649 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)13 710 points12 678 pointsN/A32 019 points20 125 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)17 151 points10 171 pointsN/A10 601 points15 328 points
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)10 / 9,3 FPS8,2 / 7 FPS13,7 / 12,9 FPS22 / 21 FPS13 / 12,4 FPS
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)23 / 21 FPS12 / 11 FPS6 / 5,7 FPS42 / 38 FPS29 / 28,8 FPS
Real Racing 3 (XtraHigh, GameBench)31 FPSN/AN/A29 FPS29 FPS

En comparant leur performance, le OnePlus X et le Honor 7 font globalement jeu égal. Le téléphone de OnePlus est légèrement derrière celui de Honor quand il s’agit de la puissance du CPU, mais se rattrape sur la partie graphique. Huawei et sa puce Kirin ont donc une petite année de retard sur Qualcomm en termes de performances. Quand il s’agit de comparer le OnePlus X à l’Idol 3, la différence est beaucoup plus flagrante et X enfonce le smartphone de 5,5 pouces d’Alcaltel One Touch, que ce soit en termes de CPU ou de GPU.

PCMark
  • OnePlus X : 4490
  • Honor 7 : 4615
  • Idol 3 : 3387

La comparaison avec le OnePlus One et le OnePlus 2 est également intéressante dans les jeux. Nous avons mesuré le framerate (le nombre d’images par secondes) sous Real Racing 3 pendant 15 minutes. Les trois téléphones font pratiquement jeu égal, entre 29 et 31 FPS. En revanche, les performances du OnePlus X sont beaucoup plus hétérogènes, et ça se sent à l’usage. Le jeu est fluide par moment, puis connaît un épisode de saccades qui ruine l’expérience. On préfère alors le comportement du OnePlus 2, beaucoup plus lisse, comme en témoigne l’indicateur “janks” qui représentent les épisodes de saccades.

GameBench-janks-OnePlus-X

Au quotidien, pour des usages de type réseau social, le OnePlus X est très réactif. Comme on peut le voir, c’est dans les jeux gourmands qu’il commence à se sentir moins à l’aise que ses grands frères. Enfin, si le téléphone chauffe logiquement un peu avec les jeux gourmands (HearthStone, Real Racing 3), il ne chauffe pratiquement jamais dans la vie de tous les jours.

Communication et GPS

Depuis le OnePlus One, OnePlus a bien retenu la leçon et son nouveau téléphone est compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises. Je n’ai noté aucun problème de réception de 4G lors de ma semaine de test. Quant à la qualité des appels, elle m’a semblé équivalente à celle de mon OnePlus One, que je juge très satisfaisante. Le OnePlus X est également un smartphone qui comprend un tiroir pouvant embarquer soit deux cartes SIM (une nano SIM pour la première et une micro SIM pour la seconde) soit une carte nano-SIM et une carte microSD. C’est d’ailleurs le premier smartphone de OnePlus à disposer d’un port carteSD.

Rien à signaler non plus concernant le GPS. GPS Data a fixé la position du téléphone à froid en 9 secondes, un score typique des bonnes puces de Qualcomm.

On terminera ce tour des différentes technologies de communication en soulignant que le téléphone n’est pas compatible avec le NFC. Nous avions déjà critiqué ce manque lors du test du OnePlus 2. Cela signifie concrètement que ce téléphone ne sera pas compatible avec le paiement sans contact que l’on attend en France ou en Europe l’année prochaine. Il est vraiment dommage que OnePlus n’intègre par le NFC alors que son téléphone s’adresse clairement à un public informé et amateur de nouvelles technologies.

Photo : attention aux extérieurs !

Lors de son annonce, le OnePlus X promettait beaucoup quant à son aspect photo. OnePlus a en effet intégré un capteur Isocell en provenance de Samsung (13 mégapixels), des capteurs que l’on retrouve habituellement sur les smartphones de milieu et de haut de gamme du Coréen.

Il faut d’abord noter que, comme le OnePlus 2, c’est l’application photo de base d’Android qui est installée sur le téléphone. Une application très basique, qui permet tout juste de choisir sa définition, du HDR ou de réaliser un panorama. Et contrairement au OnePlus 2, aucun mode manuel n’est disponible et le terminal n’est pas compatible avec l’API Camera2, ce qui lui empêche de profiter des réglages manuels dans une application tierce.

oneplus x app photo

L’application photo du OnePlus X.

Dans les faits, l’aspect photo du OnePlus X est très mitigé. On séparera donc les clichés du OnePlus X en deux catégories : ceux pris en intérieur ou de près et ceux pris à l’extérieur. Quand la luminosité est bonne, les photos en intérieurs ou de près (comme sur la moto ou sur la figurine) se révèlent d’excellente facture. Les clichés sont nets et détaillés et les couleurs fidèles.

IMG_20151106_134903
IMG_20151106_143557
IMG_20151106_143845

C’est en extérieur que cet appareil photo pose problème. C’est bien simple, il faut systématiquement faire le point sur un point précis de la photo sous peine de se retrouver avec des clichés très sombres. La faute à une vitesse d’obturation très rapide et, à notre avis, trop rapide, au point que l’autofocus ne sait pas où donner de la tête et que la gestion de la lumière devient catastrophique. On se retrouve donc avec des photos en extérieur qui changent du tout au tout en fonction de l’endroit de la mise au point et suivant qu’on la fasse ou non.

OnePlus X photo exterieur 1

La mise au point est faite sur l’arche. Le ciel est devenu blanc.

OnePlus X photo exterieur 2

Aucune mise au point, la photo devient très sombre.

OnePlus X photo exterieur 3

Sans mise au point, mais avec le HDR activé.

oneplus x photo

Le HDR est activé, mais la photo est encore très sombre.

En d’autres termes, cet appareil photo demande une certaine expérience avant de bien comprendre comment réaliser des photos correctes. Mais peut-on demander à un appareil photo d’un smartphone vendu moins de 300 euros d’avoir la même flexibilité et facilité d’utilisation qu’un Galaxy S6 ?

 

Une autonomie dans la moyenne

Le OnePlus X est équipé d’une batterie de 2550 mAh qui est, rapportée à la taille et à la définition de l’écran, ce qui nous semble plutôt bien calibré pour un tel appareil. Dans les faits, le OnePlus X dispose d’une autonomie dans la moyenne. En usage classique, le téléphone tient un peu plus d’une journée. Notre habituel test d’autonomie (une heure de vidéo en HD sur YouTube avec le son au maximum légal et l’écran réglé à 200 cd/m²) lui a fait perdre 15 %. La moyenne est généralement située aux alentours de 14 %.

Smartphone à moins de 300 euros oblige, le OnePlus X ne comprend ni chargement rapide ni chargement sans fil. Il est toutefois fourni avec un chargeur de 2A/5V.

 

 

Prix et disponibilité

Le OnePlus X est disponible depuis le début du mois de novembre sur le site officiel de OnePlus. Jusqu’au début du mois de décembre prochain, il ne sera possible d’acheter le téléphone que sur invitation. Des invitations qui se récupèrent soit en allant sur des forums (chez nous par exemple), soit en faisant la queue sur le site de OnePlus (seule une adresse email est nécessaire). À partir du mois de décembre, le téléphone sera toujours sur invitation, mais OnePlus organisera de façon hebdomadaire des ventes ouvertes. La livraison du téléphone demande moins d’une semaine, il devrait donc être possible d’avoir le téléphone avant Noël (par exemple). OnePlus étant OnePlus, on insiste lourdement sur le conditionnel.

invit oneplus x

Rappelons pour terminer que le téléphone est disponible en deux versions. La première est la Onyx, celle que nous avons testée, qui est vendue 269 euros, hors frais de port. La seconde version est la Ceramic, vendue 100 euros plus cher et limitée à 10 000 exemplaires dans le monde. Du point de vue de la fiche technique, c’est le même téléphone, mais ses matériaux ont été entièrement revus. Nous vous renvoyons à notre prise en main du téléphone pour en savoir plus. Les ventes de la version Ceramic débuteront — toujours sur invitation — le 24 novembre prochain.

 

Verdict OnePlus X

design
8
Le OnePlus X est un téléphone à la fois fin, léger et agréable en main. Son principal point faible tient à sa coque, vraiment trop glissante. On apprécie toutefois son format de 5 pouces, très rare cette année, le bouton slider sur le côté gauche et surtout les finitions irréprochables. Un beau téléphone malgré un design général banal.
performances
8
Le Snapdragon 801 que OnePlus a intégré dans son smartphone est une excellente idée. Non seulement les performances se révèlent très bonnes, mais en plus le téléphone ne chauffe pas.
logiciel
8
Le couple Oxygen OS 2.0 et Android Lollipop 5.1.1 fonctionne très bien sur le OnePlus X. L’interface du téléphone est extrêmement sobre, les applications préinstallées très peu nombreuses et de nombreuses fonctionnalités pratiques (double tape de réveil, personnalisation des boutons de navigation) sont présentes.
écran
6
Un mot pour résumer l’affichage du OnePlus X : bleu. De face, les couleurs du téléphone sont correctes, mais les angles de vision deviennent très rapidement bleus. On s’y fait avec le temps, mais la comparaison avec de bons écrans de smartphones est criante.
caméra
6
Si les photos en intérieur ou de près sont correctes, le rendu des clichés en extérieur est très instable, ou trop clair ou trop sombre. La faute à une vitesse de déclenchement trop rapide qui perd complètement l’autofocus.
autonomie
7
Avec sa batterie de 2550 mAh et un téléphone qui tient un peu plus d’une journée en usage classique, le OnePlus X dispose d’une autonomie légèrement meilleure que la moyenne.
Note finale 7/10
Pour son premier appareil « esthétique », OnePlus a dans l’ensemble tenu ses promesses. Le OnePlus X est un beau téléphone. Certes son design est déjà-vu, mais le travail sur ses finitions et ses matériaux transpire de toutes parts. C’est un téléphone très agréable à prendre en main et que l’on peut regarder sous tous les angles sans jamais lui trouver le moindre défaut. L’aspect brut des premiers smartphones OnePlus a disparu au profit de quelque chose de bien plus élégant. On ne s’en plaint pas.

Le reste est beaucoup plus mitigé. Si l’on applaudit vigoureusement le choix du Snapdragon 801, capable de tenir encore tête aux puces haut de gamme de cette année, on ne peut s’empêcher d’être déçu par son écran AMOLED ou son appareil photo. Entre cet écran qui tire trop vers le bleu ou cet appareil photo qui se montre instable en extérieur, on ne peut pas dire que le OnePlus X soit un téléphone parfaitement homogène.

Ce sont toutefois des défauts que l’on peut pardonner au X du fait de son tarif de 269 euros. À ce prix, seul le Honor 7 pourra venir le taquiner. Ce dernier, également situé sous la barre des 300 euros, bénéficie d’un plus bel écran, d’un appareil photo plus convaincant, mais d’une interface logicielle bien moins avenante et d’un design plus discutable. Le choix entre les deux appareils est franchement difficile et est essentiellement affaire de goût.
  • Points positifs
    • Un beau téléphone de 5 pouces
    • Le travail sur les finitions
    • De très bonnes performances
    • Oxygen OS, léger et bourré de fonctionnalité
    • L’écran Amoled bien exploité logiciellement
    • Autonomie correcte
  • Points négatifs
    • Un écran qui tire trop vers le bleu
    • Une coque qui glisse beaucoup
    • Appareil photo qui n’aime pas les extérieurs
    • Encore ce système d’invitation pénible
    • Pas de NFC, Wifi 5 GHz ni de charge rapide