Introduction

La Withings Steel HR est la montre la plus avancée de la marque détenue par Nokia. Il s’agit de sa première montre analogique qui comporte les features que l’on peut attendre d’une montre d’activités actuelle. Il s’agit en effet d’un produit qui reprend la base de ses prédécesseurs, mais qui ajoute le suivi de rythme cardiaque et l’affichage des notifications, tout en proposant une grosse autonomie et un design qui ne dénature pas les habitudes de Withings.

Élégante et confortable

La Withings Steel HR reste fidèle au style de celles qui l’ont précédée : un design à la fois sobre et élégant, avec des finitions impeccables en acier inoxydable. À l’arrière de cette Steel HR, on retrouve un cardiofréquencemètre à deux LED.

Ce qui surprend au premier abord, c’est son épaisseur. En effet, elle est un peu plus massive que les montres précédentes puisqu’elle fait 1,3 cm là ou la Steel ne faisait que 1,1 cm. Malgré cette différence, elle reste assez discrète une fois accrochée au poignet. Visuellement, elle est en effet très éloignée de la plupart des montres pour sportifs.

Il existe plusieurs modèles, l’un d’un diamètre de 36 mm, disponible avec un écran noir (qui correspond à celui testé) ou blanc, et l’autre de 40 mm uniquement en noir. Son bracelet est en silicone noir des plus classique et peut être changé avec facilité. Ils sont disponibles sur le site de Withings, si vous préférez opter pour un bracelet en cuir à 80 euros ou un simple bracelet en silicone comme celui d’origine, proposé à 30 euros.

Cadrans analogique et numérique

L’écran de la montre, outre son cadran principal qui affiche analogiquement l’heure, comporte un petit cadran analogique de 1,1 cm sur la partie inférieure de celui-ci. Il est dédié à l’activité, et plus précisément à votre progression de votre objectif de pas quotidien. C’est pratique, en un simple coup d’œil vous savez où vous en êtes.

La nouveauté, c’est bien entendu le petit cadran numérique sur la partie supérieure de l’écran. Proposant un même diamètre que celui décrit précédemment. C’est lui qui affiche toutes les données comme le rythme cardiaque, le nombre de pas, etc. Avec le bouton sur la droite du cadran, vous pouvez faire défiler vos différentes statistiques. Rétroéclairé, il n’est cependant pas allumé en permanence. Après une vingtaine de secondes, il sera nécessaire d’appuyer sur le bouton du cadran pour rallumer l’écran.

De nouvelles fonctionnalités

La Steel HR a l’avantage de suivre votre rythme cardiaque en continu, et ce, de jour comme de nuit. Une feature intéressante notamment pendant vos exercices. Pour ce cas précis, il suffit de maintenir enfoncé le bouton situé sur la gauche du cadran, cela émettra une petite vibration et démarrera le chronomètre de vos séances d’entraînement et affichera votre rythme cardiaque. Idéal pour garder un œil sur celui-ci et ajuster si besoin l’intensité de votre activité. Mais le capteur enregistre aussi une courbe même en dehors de vos séances de sport pour surveiller votre rythme tout au long de votre journée et ainsi mieux prévenir les problèmes.

L’autre grande nouveauté c’est la possibilité de recevoir des notifications de vos appels, SMS et évènements de votre calendrier directement depuis l’écran numérique. La montre vous indiquera le nom ou le numéro de téléphone de votre contact qui cherche à vous joindre grâce à un défilement horizontal et de deux légères vibrations.

La Withings Steel HR enregistre des informations sur votre sommeil et notamment la qualité de celui-ci : sa durée, mais aussi les différentes phases de sommeil, qu’il soit léger ou profond. La fonctionnalité Smart Wake-Up se propose de vous réveiller au meilleur moment dans votre plage horaire de réveil… C’est-à-dire qu’en fonction de votre cycle du sommeil, l’alarme va se déclencher au moment le plus adéquat. Oui, car la phase de sommeil dans laquelle vous vous trouvez lors de votre réveil joue un rôle prépondérant dans votre humeur… Nous vous en parlions plus en détail il y a peu.

La montre de Withings est étanche jusqu’à 5 ATM autrement dit 50 mètres de profondeur, mais ne comporte pas de puce GPS.

L’application : Health Mate

Avec l’application Health Mate, je me suis amusée à régler les aiguilles de la montre grâce à l’écran tactile de mon smartphone. Les deux appareils se connectent grâce à la technologie Bluetooth. Dans votre timeline, vous pourrez aussi retrouver toutes les données récoltées avec votre montre. Vous trouverez ainsi des informations sur votre activité comme une session de sport, mais aussi sur votre sommeil, à travers différents graphiques.

En haut de l’écran principal de l’application, des onglets proposent d’accéder rapidement à l’essentiel. Vous pouvez consulter et modifier votre alarme, consulter vos objectifs comme votre nombre de pas quotidien avec un pourcentage de votre progression, votre poids cible et il peut être rajouté un nouvel onglet Nutrition, afin de comptabiliser les calories. Il suffit pour cela d’accepter la proposition de téléchargement gratuit de l’application dédiée Myfitnesspal. Après l’avoir installée, vous liez votre compte Myfitnesspal à l’application Health Mate. C’est rapide et vous pouvez créer un compte avec Facebook.

L’application a le mérite de proposer un accompagnement pour les données qu’elle récolte. Elle nous donne des indications sur les objectifs ce qui nous permet de trouver ce qui nous correspond le mieux. C’est le cas pour le nombre de pas quotidiens par exemple, dont l’idéal est 10 000 pas, 11 000 correspond à un match de hockey, etc. Pour le poids, on retrouve le suivi de notre évolution, mais aussi l’indice IMC pour mieux se situer et choisir un bon objectif à atteindre tout en restant dans la zone conseillée et éviter le surpoids ou encore la dénutrition.

Il est possible aussi de défier ses amis chaque lundi et pendant toute une semaine. Le but est de faire le plus de pas possible. Et pour se coacher un peu plus, l’application vous offre des badges à collectionner quand vous dépassez des paliers comme un certain nombre de pas.

Enfin, c’est à travers l’application que les paramètres de la montre sont réglés, comme la luminosité ou les informations à faire défiler dans le mini cadran numérique. C’est avec elle également que les notifications de type SMS ou appels peuvent être activées. Il suffit pour cela de se rendre dans la partie Mes Appareils. Il faut veiller à ce que le Bluetooth de votre téléphone soit bien évidemment activé. Personnellement, j’ai rencontré des difficultés avec cette fonction. La recherche de la montre s’est relevée difficile, ce qui m’a demandé de m’y reprendre à plusieurs reprises et de désactiver et réactiver la connexion Bluetooth.

Fluide, colorée, ergonomique et bien pensée, l’application proposée par Withings est agréable à utiliser. Les informations essentielles sont accessibles directement, les onglets permettent une bonne organisation des données et les quelques indications sur les objectifs à atteindre sont les bienvenues. Health Mate est compatible avec Android 6 Marshmallow et plus et iOS.

À noter qu’il est même possible d’associer d’autres produits proposés par la société.

Un bon allié connecté pour le suivi d’activité

La Withings Steel HR est une montre facile à porter : plutôt élégante dans son genre, discrète, on finit par presque l’oublier au poignet. Pendant plusieurs jours, je n’ai pas eu besoin de m’en séparer. Je l’ai donc gardée sans problème la nuit et sous la douche puisque, rappelons-le, la montre est étanche.

J’ai rencontré quelques problèmes avec la mesure de la fréquence cardiaque. Si dans l’ensemble de la journée cela semble bien fonctionner, il arrive à certains moments que le capteur s’affole tout seul, passant de 85 à… 131 ! 131, alors que j’étais tranquillement allongée et reposée. J’ai même relevé parfois du 45, basculant vers 85… Autant dire que le cardiofréquencemètre n’est pas toujours très précis ni exact.

Si vous ne supportez plus la violence de votre réveil, les sonneries insipides proposées nativement sur votre smartphone ou qu’à force d’entendre votre musique préférée tous les matins vous avez fini par la détester, alors l’option réveil pourrait vous intéresser. Avec une simple vibration silencieuse, la Withings Steel HR vous réveille en douceur. Après, si vous êtes plutôt du genre à ne pas entendre votre réveil tout de suite, ce ne sera peut-être pas suffisant pour vous réveiller.

Quant au soi-disant réveil intelligent qui détecte la meilleure phase de sommeil pour nous réveiller… Je ne suis pas convaincue. D’autant plus que pour que cela soit pertinent il faut laisser une certaine marge et personnellement, ne pas savoir à l’avance si je me réveillerai une demi-heure avant ou après l’heure habituelle, ça ne va pas arranger mon organisation du matin…

Une montre endurante

Bonne nouvelle côté autonomie de la montre, pas de pile comme dans le précédent modèle. La Steel HR intègre une batterie. Elle se recharge grâce à un câble USB qui comprend un support propriétaire où il suffit de clipser l’arrière de la montre grâce à un système d’aimant. Petit point noir cependant, l’association ne se fait pas très facilement. Cependant, le besoin pour la montre d’être rechargée est si occasionnel que ce n’est pas un détail si gênant.

La montre propose une autonomie de 25 jours pour une utilisation non sportive. Et il est vrai que contrairement à d’autres, la montre n’a pas besoin d’être rechargée tous les deux jours. Avec quelques petites sessions de sport, la montre a perdu un peu moins de 40 % en l’espace de cinq jours.

Date et prix

La Withings Steel HR est disponible depuis la fin de l’année 2016. Son prix de lancement est de 190 euros pour sa version 36 mm et 200 euros pour celle de 40 mm.

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Note finale du test 7/10
La Steel HR est une montre haut de gamme de la marque Withings qui, sans dénoter avec le style habituel, apporte une vraie nouveauté à la famille. Le cardiofréquencemètre permet de suivre son rythme tout au long de la journée et de la nuit. Aussi, son petit cadran numérique reçoit les notifications, accompagné d’une petite vibration pour nous avertir.

Son application est très pratique, facile à utiliser et permet de retrouver toutes les données enregistrées par la montre. Son autonomie est encore plus impressionnante que ses prédécesseurs cependant, la montre n’est pas exempte de défauts. Il arrive de temps à autre que son capteur cardiaque n’en fasse qu’à sa tête.

La Steel HR conviendra à ceux qui souhaitent suivre leurs activités physiques et leur santé tout en restant connectés grâce à une montre à la fois discrète et élégante.
  • Points positifs
    • Design élégant
    • Autonomie solide
    • Notifications au poignet
  • Points négatifs
    • Le cardiofréquencemètre parfois capricieux
    • Pas de puce GPS