Le voici, notre test du Dell Streak (Mini 5).

Attendu depuis quelques temps, nous avons enfin réussi à mettre la main sur le Dell Streak ! Nous remercions Expansys qui a eu la gentillesse de nous la prêter pendant quelques jours.

Comme tous les terminaux, le Dell Streak (Mini 5) a beaucoup avantages et faiblesses. Bien qu’il ait pris quelques rides, ses capacités restent généralement acceptables. Cependant, j’ai été déçu par plusieurs points, et notamment sur l’interface logicielle qui s’est vue littéralement oubliée en différence aux précédentes versions du système. Certains diront que ce n’est pas grave, moi, j’ai l’impression que Dell a peu à peu oublié ses acquis.

Passons aux premières impressions …

Le design & la finition

L’apparence est assez agréable, celle que l’on nous a prêté s’enveloppe d’une surface très foncée. Je ne vous cacherais pas que j’ai une préférence pour les matériaux aux couleurs froides et sombres, je trouve ça plus classe et fin.

De plus, les formes sont toutes à son avantage, et se reflètent dans la prise en main de l’appareil. Que ce soit tel un smartphone en mode portrait, un peu gros vous me direz, ou encore une tablette en mode paysage, où là, on a clairement une impression d’avoir un produit ultra mobile.

Notez que le Dell Streak est disponible en deux couleurs. Seulement après avoir vu les deux, j’ai quand même une préférence pour la couleur noire que je trouve plus discrète.

Les mises à jour

Jusqu’à maintenant, Dell s’est prêté au jeu en mettant son androphone à jour vers toutes les versions d’Android sorties en suivant un délai respectable : entre 2 à 4 mois après le déploiement de la version officielle. Un point important pour les utilisateurs. Sans trop m’avancer, je ne sais pas si le Streak aura la version d’Android 2.3 (Gingerbread) officiellement. Tandis qu’en version officieuse, si. Ça fera sans doute plaisir aux bidouilleurs. Il ne faut pas oublier que Dell l’a supporté pendant deux versions majeures d’Android, en faisant la mise à niveau vers Android 2.1 (Eclair), puis vers Android 2.2 (FroYo) étant actuellement la version embarquée du système.

La procédure de mise à jour est très simple. Il suffit de se rendre simplement dans les Paramètres |> A propos du téléphone |> Mises à jour système. Cette option aura pour effet d’exécuter une redirection vers la page de Dell, affirmant ou non de la disponibilité d’une mise à niveau système. Comme je vous le citais quelques lignes plus haut, je n’ai aucune idée quant aux portages d’Android 2.3 (Gingerbread) sur le Streak.

La maniabilité du système

Mes premières impressions sur la version d’Android 2.2 (FroYo) installée dans l’appareil sont assez positives. Le fonctionnement est correcte, mais pas le plus appréciable que j’ai eu en main. Je m’explique, si on prend l’exemple sur un Nexus One intégrant la même configuration matérielle, on a un smartphone stable et rapide avec très peu de ralentissements. Sur le Streak, la version d’Android est stable dans son fonctionnement. Cependant, elle n’est pas rapide et présente quelques ralentissements désagréables. Au quotidien, ça peut vite devenir handicapant. Bien qu’il existe des versions officieuses, personnalisées, et bien plus stables destinées au Streak.

Cet avis se base bien évidemment sur la version officielle du système. C’est dommage car la version d’Android 1.6 (Donut) était exemplaire, il y avait une interface propre à la marque sans trop de bling bling. Android 2.1 (Eclair) est ensuite arrivée, et a en quelque sorte freinée l’interface en lui retirant quelques avantages présents sur Android 1.6 (Donut). C’était finalement au tour d’Android 2.2 (FroYo) qui a pratiquement éradiqué l’interface de Dell … Enfin modifiée en profondeur en intégrant au système une surface d’interface. Le mot interface n’est à proprement dit pas approprié à cette dernière, puisqu’elle ne représente qu’un launcher (bureau personnalisé avec l’intégration de sept widgets différents…). Vous m’excuserez, mais ça l’application LauncherPro (version payante) le fait d’une autre manière, mais le fait.

Pour la gestion de l’énergie, elle est plus que satisfaisante. On a une durée de batterie tenace, et ce, même connectée en 3G/WiFi avec les notifications activées (dans la mesure du respectable).

La prise en charge des deux caméras. Que ce soit à l’arrière ou à l’avant, l’application caméra les reconnaît sans problème. Un avantage pour les applications utilisant la visio-conférence, chat vidéo telles que Fring, Tango, etc.

Avec le Streak, Dell intègre dans son système des applications maisons. La première se nomme ‘Bienvenue’ et décrit en quelques étapes l’appareil ainsi que ses possibilités. La seconde est une application de Backup & Restore permettant de sauvegarder et de restaurer son système à un point donné. La dernière, Dell Sync permet une meilleure synchronisation avec l’ordinateur.

Précédemment, je vous parlais de l’interface personnalisée. Il s’agit en réalité d’un ensemble de widgets avec un home (launcher) spécialement créés par le constructeur. Cette interface se prénomme Dell Stage, et propose 7 widgets différents : Accueil, Contacts, Galerie, Messagerie électronique, Musique, Social (Facebook & Twitter), puis Web (navigateur internet). Si on place la totalité de ces widgets sur le bureau, on a plus de place. Ils prennent toute la partie de l’écran, vu qu’ils ne sont pas paramétrables sur leur taille.

La partie matérielle

A première vue, le matériel est de bonne facture. Il y a deux types de matériaux recouvrant le Streak, l’un en plastique entourant sa presque totalité, et puis la coque arrière masquant la seule partie métallique présente, et apportant un zeste de solidité supplémentaire. En effet, si une plaque en plastique avait été mise à la place de la métallique, elle n’aurait sans doute pas tenu le coup très longtemps.

Dessous cette plaque, on retrouve une batterie de 1530 mAh, un emplacement pour les cartes Micro-SD (supportées jusqu’à 32 Go), ainsi qu’un emplacement pour la carte SIM. On peut aussi remarquer la présence de deux languettes métalliques dépassant de la coque, et venant se frotter à la partie détachable. En clair, il s’agit d’une sécurité empêchant à l’appareil de démarrer lorsqu’elle est ouverte.

A l’avant, on distingue la dalle tactile capacitive de 5 pouces supportant une résolution WVGA (800 x 480 pixels). L’écran est un dual-touch, et non multi-touch. Un écran dual-touch gère au maximum deux points simultanés. Pour la réactivité, elle aurait pu être plus convaincante. Il suffit de faire le test des points pour rapidement s’en rendre compte.

Sur les côtés de l’écran, on retrouve à la gauche une caméra frontale, une LED de notifications, les capteurs de proximité et de lumière. Puis sur le coté droit, les trois touches tactiles sensitives (Retour, Menu & Home). Elles sont assez réactives, et la zone de pression est assez importante.

Depuis la partie supérieure haute, on distingue l’entrée jack audio 3.5 mm, à coté les touches volume  -/+, power (allumer/éteindre), et une touche permettant d’un appui long d’accéder à l’appareil photo/caméra. De l’autre coté, une entrée PDMI : elle permet de recharger le Streak, de transférer des données, d’être branchée sur un support voiture ou home.

Au dos, il y a un appareil photo de 5 mégapixels avec un flash (double-LED) enregistrant des vidéos au format 720p, un haut-parleur pouvant diffuser des ondes sonores (musique, sonnerie, etc.), puis la partie métallique qui comme citée plus haut renferme la batterie, la carte SIM et la carte Micro-SD.

Dans l’ensemble, la partie réseau fonctionne correctement. Que ce soit le Wi-Fi, le Bluetooth, le GPS ou la 3G. Même avis pour les connectiques : la prise PDMI est fiable, l’entrée jack audio de 3.5 mm offre une qualité et densité sonore acceptable. Maintenant, on regrettera peut-être le choix de Dell sur la prise PDMI. Personnellement, j’aurais préféré avoir une connectique moins structurée. Ici on est obligé d’avoir ci ou ça pour faire ça, c’est contraignant dans certaines situations.

Photo, vidéo & 3D

On peut facilement le constater, les photographies prises avec le Streak ne sont pas des modèles de toute beauté. Afin de comparer la qualité, j’ai pris un Google Nexus S comme cobaye. Oui, c’est injuste. Pour revenir au capteur du Streak, j’ai été assez déçu par le mode macro casi-inexistant. Attention, il y en a bien un, mais il est très mauvais.

– Exemple –

 

Pourtant, quand on registre une vidéo au format 720p, la qualité reste intéressante. Meilleure que beaucoup de smartphones qui se disent enregistrer de la HD, alors qu’ils n’ont même pas de mode macro dédié. Là, le Streak n’a pas besoin d’un mode quelconque pour offrir une qualité potable.

Pour terminer, les jeux tournent correctement à condition qu’ils utilisent la plateforme 3D de l’OpenGL ES 1.1. Au de-là, je me suis pas risqué à essayer des jeux intégrant l’OpenGL ES 2.0. En me basant sur mon expérience, je dirais que le Dell Streak ne peut pas faire tourner des jeux sous l’OpenGL ES 2.0 ou avec d’importants ralentissements. Ici, le but n’est pas de présenter des jeux qui rament, mais bien de montrer ce que le Streak a dans le ventre.

Les avantages

  • Ecran large et confortable
  • Bonne luminosité d’écran
  • Bonne autonomie globale
  • Haut-parleur de qualité
  • Caméra frontale, …

Les défauts

  • Manque d’optimisation système (version officielle)
  • Perte de l’interface de Dell présente sous Android 1.6 (Donut) & Android 2.1 (Eclair)
  • Trop exposé aux traces de doigts …

Les caractéristiques techniques

Modèle
Dell Streak (Mini 5)
VersionAndroid 2.2 (FroYo) + Dell Stage UI
Support Adobe Flash PlayerOui
Ecran5 pouces (130 mm)
RésolutionWVGA (800 x 480 pixels)
TechnologieTFT-LCD en technologie capacitive dual-point
Processeur (CPU)Qualcomm Snapdragon, QSD8250 à 1 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 200
Mémoire RAM512 Mo
Mémoire Interne16 Go ou 32 Go, dont 1.4 Go dédiée aux applications Android
Support micro SDOui, jusqu'à 32 Go
APN / Caméra5 mégapixels avec double-flash (LED) / Enregistrement vidéo au format 720p
Webcam (caméra frontale)Oui, 1.3 mégapixels
Wi-FiOui, dans les normes b/g
GPS/BluetoothOui / Oui, 2.1
GyroscopeNon
RéseauxQuadri-bande / 3G et 3G+
(7,2 Mbit/s / HSUPA 5,76 Mbit/s)
Boussole / AccéléromètreOui / Oui
NFC (Near Field Communication)Non
Dolby® Mobile & SRS / DLNANon / Non
Sortie jack 3,5 mmOui
Capteur de proximité et lumièreOui / Oui
Un port micro-USB (standard)Oui, 2.0
Tuner FM (Radio)Non
Support DivXNon
Formats vidéos supportésH.263 / H.264, .3GP, MPEG4
Formats audio supportésMP3, WMA, AAC, AAC+, eAAC+, AMR, Midi, WAV
Batterie1530 mAh
Dimensions152,9 x 79,1 x 9,98 mm
Poids220 grammes
Date de sortieAoût 2010
Prix à sa sortieEntre 499 et 550 euros

Le contenu de la boite

  • Le Dell Streak (Mini 5)
  • Un câble USB/PDMI
  • Un chargeur électrique (UK & FR)
  • Un kit mains libres intra-auriculaires
  • Un carnet explicatif pour la garantie

Le prix & la disponibilité

Le Dell Streak (Mini 5) est disponible sur le site officiel à partir de 499 euros sans abonnement. Quant aux revendeurs ThePhoneHouse, il ne semble actuellement plus le commercialiser.

Pour terminer, voici une vidéo de prise en main :

Merci à Expansys pour le prêt !