Le LG Optimus 4X HD est le nouveau téléphone phare, un très bon cru !

En 2011, nous avions l’Optimus 2X comme haut de gamme chez LG. Cette année, ce sera l’Optimus 4X avec son processeur quadruple-coeur nVidia Tegra 3. Première bonne nouvelle, il embarque déjà Android 4.0 (Ice Cream Sandwich), il ne faudra donc pas attendre plusieurs mois pour obtenir ce graal.

A sa sortie, l’Optimus 2X obtenait le record du monde du premier smartphone double-coeur. Cette année le coréen ne devrait pas obtenir cette distinction (en quadruple-coeur), mais on préfère avoir à la place, un terminal bien plus travaillé. Pour l’avoir utilisée plusieurs minutes, la couche de LG au dessus de celle d’Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) fait sens, puisqu’elle ajoute des fonctionnalités appréciables.

Les performances sont là : les promesses d’une puissance de calcul 3 à 5 fois plus élevée se révèlent vraies, dans la mesure où l’expérience est parfaitement fluide. Pour ce qui est de l’écran, il s’agit d’un 4,7 pouces avec une définition HD (1280 x 720 pixels). La technologie utilisée est du True HD IPS, qui se révèle toujours aussi bonne sur la gestion des blancs. Selon l’argumentaire commercial, l’image est 1,5x plus nette, 1,5x plus lumineuse, consomme 1/3 d’énergie en moins et offre une exactitude colorimétrique parfaite (nous en doutons).

Bonne nouvelle, la batterie fait 2150 mAh, ce qui devrait offrir à ce terminal une autonomie digne de ce nom (et non pas celle d’un Galaxy Nexus). La technologie SiO+ intégrée à la batterie permet pour des dimensions identiques d’obtenir une capacité bien plus importante, car la taille de la batterie est similaire à celle de l’Optimus 2X. Pour la mémoire interne, le téléphone peut compter sur ses 16 Go et potentiellement jusqu’à 32 Go supplémentaires via une carte microSD. Il faut savoir que la SIM est de type microSIM, qui semble devenir un standard en 2012.

Pour l’appareil photo, le capteur de 8 mégapixels ne lui fait pas honneur. La colorimétrie est très éloignée de la réalité et son héritage d’Ice Cream Sandwich supportée par un quadruple-coeur ne semble pas porter ses fruits, car la prise est assez longue (pour ce type de configuration). Côté connectivité, on apprécie le NFC sur toute la gamme LG en 2012. Cela donnera peut-être enfin le coup de boost nécessaire à cette technologie. Il y a également du WiFi Direct et une sortie HDMI (via la sortie microUSB compatible MHL).

Niveau design, les influences du Prada sont passées par là. Quasiment tous les smartphones haut de gamme ont le même toucher sur l’arrière.

Pour ce qui est de la couche logicielle LG, on apprécie les différents éléments du bureau. Tout comme sur MIUI, des thèmes sont proposés, qui intègrent à la fois des couleurs, fonds d’écran et icônes spécifiques. Il est également possible de choisir l’effet de transition entre chaque bureau, comme les launchers alternatifs. On peut également choisir un défilement circulaire.

Pour la barre de notifications, elle contient toujours des raccourcis pour allumer/éteindre certains éléments du téléphone. La nouveauté est la possibilité de personnaliser les éléments qui s’y trouvent ainsi que l’agencement.

L’écran de déverrouillage est assez « stylé », dans la mesure où en glissant son doigt, le bureau s’affiche peu à peu dans un cercle. Vous n’avez rien compris, regardez la photo ci-dessous :

Pour conclure cette prise en main, l’Optimus 4X HD nous a réellement bluffé. En corrigeant les défauts majeurs de son prédécesseur, il devient un hit qui aura largement sa place sur le segment du très haut de gamme.

A priori, il devrait sortir pour avril-mai en France à un prix encore inconnu.

 

Note :