Des bizarreries dans le monde de la téléphonie mobile, on en voit souvent. Des smartphones-tanks, des smartphones particulièrement maigrichons, mais alors des terminaux sertis de strass, c’est bien rare ! On vous parle maintenant du Sugar (ou Sugar Phone), dévoilé à la presse ce matin, et qui sera lancé commercialement dès demain. Un terminal Android serti de pierres précieuses à destination de la gent féminine : « Sugar n’est pas seulement un téléphone, il est un bijou étincelant. »

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe

Pour vous donner la couleur du Sugar Phone, lors de sa présentation presse ce matin, le smartphone a émergé d’une imitation d’œuf de Fabergé rempli de cristaux en plastique. Mais quel est donc ce terminal ? Pour vous aider à le situer, le Sugar Phone est le produit de la marque française Sugar et du joailler Swarowski. Les deux se sont associés pour produire un terminal cerclé de pierres précieuses, ou presque : le smartphone est encadré par 129 oxydes de zirconium (l’un des meilleurs substituts de diamants) pour un total de 5,16 carats.

 

Qui et que se cache-t-il derrière le Sugar Phone ?

Swarowski ne fournit que le cerclage brillant du smartphone. Le reste est assemblé par le chinois Tinno, constructeur entre autres des terminaux Wiko. Si cette entreprise est distincte de Sugar, on signale que l’actionnaire principal de la marque Sugar est Laurent Dahan, l’un des actionnaires de Wiko, justement ! Il y a quelques temps, cette marque s’était déjà essayée aux terminaux flashy comme le Wiko Sublim. Les pierres étaient aussi rendez-vous, d’autant plus que Swarowski se chargeait déjà de la partie joaillerie.  L’aventure Sublim n’avait pas vraiment marché : le terminal était vendu 189 euros et se contentait de caractéristiques médiocres. Peut-être n’était-ce pas assez haut de gamme. Du coup, le Sugar Phone veut aller plus loin en termes de prix, sans toutefois égaler les smartphones de luxe comme les appareils Vertu. En effet, le prix du Sugar Phone est 399 euros. Le smartphone était déjà apparu sur la Toile l’été dernier sous la mention SS129, le chiffre faisant référence aux 129 zirconia.

Dans son positionnement marketing, Sugar veut partir d’un constat : il existe une masse de terminaux de l’entrée de gamme jusqu’au haut de gamme. Selon la marque Sugar, il y aurait donc une place pour de nouveaux smartphones : ceux qui seront accessibles et « différenciants« . Pas sûr toutefois que les pierreries soient le meilleur moyen d’y parvenir…. L’équipe de Sugar ne cache pas du tout le fait que ce terminal soit à destination du public féminin. Car, si l’on en croit les représentants de la marque, oui, Mesdames, vous allez toutes raffoler de ce terminal serti de faux diamants. Examinons donc le Sugar.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Comme vous pouvez le voir, le smartphone vient en deux versions : noire et blanche. De face, on ne soupçonne pas vraiment que le terminal – au format très iPhone – puisse être encadré par les pierres. Lorsque l’on attaque les bords, là, oui, on en prend plein la vue.

DSC_0209

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Chaque Sugar Phone porte 129 pierres d’oxydes de zirconium. Chaque pierre possède 57 facettes et a été taillée à la main, selon le joailler Swarowski. Il faut noter également que la couleur des pièces sera adaptée à la version du smartphone. Si vous cherchez quelque chose de plus sobre, préférez la couleur noire. Si vous voulez vous faire remarquer, prenez la version blanche. L’intelligence du design réside dans l’incorporation des joyaux dans chacun des boutons du smartphone. Que ce soit la touche On/Off ou les boutons volume, chacun a eu le droit à sa décoration.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

L’accès à la carte SIM passe par une petite trappe sur le côté du téléphone. Il faudra penser à vous munir d’une petite pointe pour insérer votre carte micro-SIM.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

C’est dommage, la batterie (2350 mAh) n’est pas amovible. De plus, le Sugar Phone ne propose pas d’extension de mémoire. On remarquera que cette version noire du smartphone possède un arrière qui collectionnera sans vergogne vos traces de doigts.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Sur la balance, le smartphone est plutôt léger avec ses 152 grammes et raisonnablement fin avec ses 8,2 mm d’épaisseur. Pour la tenue en main, c’est confort, car le cerclage de pierres n’entrave pas le maintien du terminal (144 x 72,5 x 8,2mm).

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

On ne fera aucun commentaire sur le choix du concepteur de représenter le bouton Home en diamant qui brille.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

L’écran 5 pouces Full HD est très convaincant avec de bons angles de vision.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Un hardware bon, sans être exceptionnel

C’est ça qui est assez bizarre dans le Sugar Phone : si le téléphone se donne un côté luxe avec ses pierres Swarowski, la fiche technique du smartphone est loin d’être exceptionnelle, bien qu’elle surpasse de loin les habituels smartphones destinés aux femmes. Le Sugar Phone est un terminal doté d’un écran 5 pouces Full HD (1920 x 1080 pixels), équipé d’un processeur MediaTek (MT6589T) quadruple-cœur, cadencé à 1,5 GHz, épaulé par 2 Go de RAM. Côté stockage, la version qui nous a été présentée n’offre que 16 Go de stockage et, comme nous avons eu l’occasion de le préciser, il n’y a pas de possibilité d’étendre la mémoire par carte SD. Le Sugar Phone est un terminal Android, sous Android 4.2.2 Jelly Bean pour être précis. On pourra toujours remettre en cause le choix de Sugar de prendre cette version vieillissante du Bugdroid alors qu’Android 4.4 arrive sur les terminaux, même d’entrée de gamme. Toutes ces caractéristiques ressemblent (à quelques détails près) à celles du Wiko Darkfull… facturé 269 euros. Hormis la différence de capteur frontal, les deux appareils se ressemblent : vous payez peu ou prou les strass et les apports logiciels la bagatelle de 130 euros.

Oui, vous vous posez certainement la question, mais non, le Sugar Phone n’est pas un terminal compatible 4G. Et c’est, à notre sens, une faute majeure pour un smartphone qui souhaite se vendre en Asie et en Russie. Sugar promet toutefois une version LTE dans quelque temps afin de corriger le tir. Enfin, on appréciera particulièrement l’accent mis sur la photo : un capteur frontal de 8 mégapixels et un appareil arrière de 13 mégapixels. Chacun a laissé de bonnes impressions lors de la prise en main.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Une interface « utilisatrice » …

Il y a de fortes chances que le Sugar Phone fasse bondir les féministes. Si vous avez trouvé le design et la présence des imitations de diamants particulièrement croustillants, vous adorerez certaines des fonctionnalités proposées par le terminal. On peut d’abord commencer avec une gestion du selfie : l’application Selfie vous permettra de retoucher votre autoportrait afin de vous rendre encore plus beau/belle. Nous pouvons également parler de la surcouche utilisateur/trice qui vous proposera des petits diamants à chaque fois que vous devrez cocher quelque chose sur le Sugar Phone.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Le comble du kitsch est certainement atteint avec l’application miroir. Pour vous, Mesdames, une fonctionnalité permettant de vous maquiller dans un cadre harmonieux et interchangeable.

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Bien entendu, les mauvaises langues diront que le miroir de poche n’est pas dépassé ! Il en va de même pour l’application photo des smartphones. Enfin, on pourra toujours se rassurer en se disant qu’il ne s’agit là que d’une fonction du Sugar Phone. L’optimisation et le hardware du smartphone donnent de bons résultats en fluidité. Il nous faudra quand même réaliser quelques benchmarks du Sugar pour savoir précisément à quoi nous avons affaire.

Le smartphone sera vendu avec quelques accessoires. On peut citer les oreillettes qui seront, elles aussi, serties de colifichets. N’oublions pas le bouchon anti-poussière pour protéger la prise jack 3.5 (également disponible en noir). « Les femmes adorent« , nous révélait ce matin un représentant de la marque…

Sugarphone-swarowski-zirconium-luxe-SS129

Il faudra compter 399 euros pour acquérir ce terminal. Sugar vise d’abord la Chine et la Russie comme marchés principaux mais le smartphone sera présent en France. Dans un premier temps, le terminal sera vendu sur son site Web. Ensuite, la marque « ciblera » des points de vente physique pour son smartphone. Pour vous le dire autrement, le Sugar Phone ne sera pas vendu chez Darty ou dans les enseignes de grande surface ; question de prestige !

Il est difficile de pronostiquer la réussite commerciale de ce terminal. En France, nous serions très curieux de savoir ce que les féministes pensent d’un tel terminal. À l’étranger, c’est une autre histoire. Sugar entend profiter de la tradition française du luxe pour vendre sur les marchés émergents. Et même si le smartphone est serti de faux diamants, pour 399 euros, ce sera l’occasion pour la clientèle étrangère de s’offrir un petit morceau de faux luxe.