Ce qui est bien lorsque l’on s’aventure dans les allées du MWC, ce sont certes les nouveaux produits qui ont fait les gros titres comme le Galaxy S5, le Sony Xperia Z2… Mais il y a aussi les anonymes, les terminaux oubliés, et qui pourtant sont dignes de votre intérêt. Nous avons signalé, par exemple, le smartphone le plus fin du monde : le Gionee S5.5. C’est dans ce même esprit que nous vous parlons du Toughpad, le smartphone tout terrain, mais alors, vraiment tout terrain. Pour vous donner une idée, le Quechua Phone ne boxe pas du tout dans la même catégorie. 

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Mais quel est ce monstre cerclé de caoutchouc ? Est-il le fruit d’une idée bizarre dans l’esprit d’un ingénieur travaillant chez Panasonic ? On va dire que non : il s’agit plutôt d’une continuité dans la gamme des tough devices du fabricant. Panasonic était déjà à l’origine des Toughbook, une série de portables blindés à destination des professionnels. Le Japonais n’en est donc pas à son coup d’essai et revient avec le Toughpad, un smartphone endurci. Inutile de vous dire qu’il s’agit là d’un produit destiné exclusivement aux professionnels, mais lesquels ? Quelques images pour une réponse.

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

 

DSC_0973

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Comme vous pouvez le voir, le Toughpad est livré avec un radar de recul… ! Plus sérieusement, le produit est destiné aux professionnels de la manutention et de la logistique, ce qui explique la présence d’un scanner de codes barres. Côté hardware, il s’agit d’un terminal téléphonique Dual SIM compatible 3G et LTE. Il existe deux versions, une roulant sous Android 4.2.2 Jelly Bean (équipé d’un processeur Qualcomm MSM8960 S4 double-cœur cadencé à 1,5 GHz) et une autre chapeautée par Windows 8.1 (équipée d’un processeur Qualcomm Snapdragon 800 quad-core cadencé à 2,3 GHz). Les variantes possèdent toutes les deux un écran tactile de 5 pouces HD 720p. Les boutons de façade (A1, A2, A3) correspondent à des touches spécifiques que les entreprises l’acquérant pourront paramétrer pour ouvrir une application dédiée.

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Côté mémoire, les deux téléphones emportent 32 Go de mémoire (dont 25 Go exploitables). La mémoire est extensible par carte micro SD. Pour accéder au slot, il faut ouvrir une grande trappe située en dessous de la batterie.

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Le smartphone emporte un capteur photo dorsal qui pourra être retiré pour être remplacé par un autre capteur photo, si le client en fait le choix.

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Aussi vrai que ce smartphone est un monstre (420 grammes sur la balance pour 3,3 centimètres d’épaisseur), la batterie dispose d’une capacité de 6200 mAh ! Même avec un écran HD, l’autonomie devrait être vraiment bonne.

Toughpad-Panasonic-tough-guy-IP68-choc

Fermez les écoutilles !

Le caoutchouc enserrant la Toughpad n’est pas là pour faire joli. Chaque port de l’appareil est hermétiquement clos. Oubliez donc le Galaxy S5 et sa certification IP 67, le Toughpad est au-dessus : il est certifié norme IP68 dont le critère est la survie d’un terminal qui a séjourné 30 minutes dans l’eau, à un mètre de profondeur. On ne sait pas si Panasonic a prévu de vendre son terminal aux travailleurs des déserts ou des glaciers, mais la firme déclare que son terminal résistera à des températures comprises entre – 30° C et 50 ° C. Ce qui mériterait presque une visite dans les fjords et dans le Sahara pour confirmer ces dires.

Avec toutes ses protections sur les côtés, le Toughpad doit aussi résister à une chute de 3 mètres de hauteur. Sur le stand de Panasonic au MWC, la représentante de la marque s’est fait une joie de balancer prestement le Toughpad sur la moquette (mais pas sur des pierres, malheureusement).

Toughpad-Panasonic-tough-guy-resilient

Au point de vue de la commercialisation, le Toughpad FZ X1 est prévu pour être lancé officiellement au mois de juin prochain, sa commercialisation devrait alors intervenir en octobre. Si le marché européen est plus qu’incertain, le Toughpad devrait néanmoins trouver son chemin en Asie (au Japon où il devrait être vendu 130 000 yens, soit peu ou prou 1 000 euros pièce) et aux États-Unis.