Après avoir bavé devant les tests américains des Pixel et Pixel XL, nous avons réussi à mettre la main sur un Pixel et un Pixel XL de Google pour une prise en main d’une journée. Vous avez déjà vu notre prise en main vidéo et vous voulez en savoir plus et profitez de photos et d’images ? Cette prise en main est faite pour vous !

google-pixel-7-sur-16

La semaine dernière, nous avons eu la chance de passer 24h avec le Google Pixel et quelques heures avec le Google Pixel XL grâce à un fan (et ami) d’Android qui a fait importer les deux appareils des États-Unis. Nous vous livrons notre avis, en espérant que Google commercialise les Pixel et Pixel XL en France pour que nous puissions vous proposer un véritable test par la suite.

 

Un design haut de gamme, mais trop sage

On commence tout de suite par le design presque parfait des Pixel. Les finitions sont exemplaires et la version classique du Pixel, avec sa diagonale de 5 pouces tient parfaitement en main. Nous avons fait essayer le Pixel à différentes personnes, habituées à des terminaux relativement compacts (HTC 10 et iPhone 4,7 pouces). Ils ont préféré la prise en main conférée par le Pixel classique, alors que la version XL n’a pas vraiment convaincu, à cause de sa taille. Le Pixel XL est moins pratique à tenir en main, mais les habitués des grandes diagonales (Galaxy Note, iPhone 7 Plus, etc.) ne seront pas déçus.

google-pixel-2-sur-16

google-pixel-1-sur-16

Sur les deux modèles, on apprécie vraiment la coque en aluminium qui donne tout de suite une sensation haut de gamme. La coque glisse parfaitement dans les mains, mais ne glisse pas facilement de la table. Nous sommes toutefois moins convaincus par l’utilisation d’une dalle de verre sur la partie supérieure de la coque qui donne un côté bicolore de mauvais goût et qui attrape facilement les traces de doigts.

Globalement, le design des Pixel et Pixel XL est un peu trop simple, on aurait aimé que Google fasse un véritable effort pour proposer un design qui s’éloigne de la concurrence et surtout face à Samsung et Apple qui proposent déjà des terminaux similaires. On sent également la patte de HTC, avec un mélange entre un HTC 10 et un HTC A9.

 

Un écran AMOLED convaincant

L’écran des Pixel est vraiment de très bonne facture puisque Google et HTC utilisent une dalle AMOLED qui semble très bien calibrée, surtout lorsqu’on passe en mode sRGB dans les options développeurs. Les couleurs sont vives, réalistes et la luminosité maximale très bonne pour permettre de lire l’écran en plein soleil. Ne parlons même pas du contraste, puisqu’AMOLED oblige, les noirs sont très sombres. Concernant la définition, on salue le choix de Google du Full HD pour le modèle de 5 pouces et du QHD pour le modèle de 5,5 pouces pour les amateur de réalité virtuelle.

google-pixel-16-sur-16

 

Android 7.1 Nougat : l’interface parfaite ?

L’interface des Pixel est sûrement le clou du spectacle. On adore en effet le look et l’ergonomie d’Android 7.1 Nougat avec le launcher Google Pixel. L’interface devient plus intuitive qu’avec le Google Now Launcher des anciens Nexus et Google a revu la forme et les couleurs du tiroir des notifications. On apprécie aussi l’apparition des actions rapides, même si l’ergonomie de la fonctionnalité est à revoir.

google-pixel

action-rapides

On sent enfin que Google s’attarde vraiment sur l’aspect de son interface utilisateur. En revanche, on est forcément déçus par l’absence de Google Assistant, uniquement réservés aux anglophones pour le moment. Quelques indices annoncent toutefois l’arrivée de Google Assistant en français dans un futur proche.

Google a également intégré un support plus complet des capteurs d’empreintes digitales au sein d’Android. Il devient alors possible de faire descendre et remonter le tiroir des notifications en passant son doigt sur le capteur d’empreintes. Une fonctionnalité très pratique qu’on aimerait voir arriver sur l’intégralité des smartphones.

google-assistant

 

Un terminal réactif

Les performances des Pixel et Pixel XL sont excellentes, dignes d’un téléphone haut de gamme. L’interface est très fluide et le lancement des applications très rapide. D’ailleurs, les benchmarks ne nous font pas mentir, et les jeux en 3D sont très fluides. On sent que Google a fortement optimisé sont interface logicielle et Android répond au quart de tour.

3DMark
  • Google Pixel : 27791
  • Nexus 6P : 22365

 

Un très bon photophone

En terme de photographie, les Pixel n’ont rien à envie aux Galaxy S7 et iPhone 7. Les smartphones de Google font d’excellentes photos, surtout lorsque le mode HDR+ est activé. En désactivant ce mode, les Pixel deviennent les photophones les plus rapides avec un mode rafale hallucinant. En vidéo, la stabilisation numérique est bluffante puisqu’elle fonctionne même en 4K, par l’intermédiaire d’un gyroscope et un algorithme plutôt bien pensé.

img_20161027_154102 img_20161027_150337 img_20161026_195733

 

Une bonne autonomie

Prise en main oblige, nous n’avons pas pu tester en détail l’autonomie, mais on note une hausse notable face au Nexus 6P. Si l’on en croit nos confrères américains, l’autonomie du Pixel XL est excellente et permet de tenir deux jours alors que le Pixel classique est plus léger dans ce domaine.

 

Notre avis

Les Pixel et Pixel XL opèrent une véritable montée en gamme par rapport aux anciens Nexus 6P et 5X, notamment à cause de leur prix de vente. Mais selon nous, les Pixel valent leurs prix et n’ont rien à envier à l’iPhone 7 et au Galaxy S7 de Samsung. On regrette juste un peu leur design un peu trop commun et surtout, le fait qu’ils ne sont pas vendus en France, mais uniquement aux États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

google-pixel-13-sur-16