Découverte de Android Auto, la réponse à Car Play

 

Ce matin, Google a annoncé Android Auto qui s’inscrit dans la lignée Android L Developer Preview, avec Android TV et Android Wear. Nous avons profité de notre passage sur le sol américain au Moscone Center pour le Google I/O pour découvrir cette nouvelle technologie intégrée directement dans une voiture.

Android Auto sera installé dans tout un tas de voitures, pour le moment chez certains constructeurs automobiles comme Hyundai, Audi ou Volvo (qui ont également un partenariat avec Apple pour Carplay) et plus tard sur l’ensemble des constructeurs de l’Open Automobile Alliance (40 constructeurs). Il s’agit avant tout d’un produit soigné, et certainement pas aussi maladroit que ce que nous avons dans la plupart de nos voitures actuellement.

Le meilleur de tous, c’est quelque chose qui fonctionne réellement avec nos appareils Android. En réalité, toute l’intelligence d’Android Auto se trouve dans votre smartphone. Vous le branchez physiquement dans la voiture. L’affichage central de la voiture devient une interface projetée du téléphone.

Bien entendu, les interfaces ont été revues et adaptées pour un affichage sur le tableau de bord de la voiture. On retrouve Spotify, Google Maps, Google Music… et de nombreuses applications très bientôt.

Dans un premier temps, Google offrira des API pour la messagerie et les applications de musique seulement. Certaines apps étaient déjà présentées comme Spotify, Pandora, Casts poche, Joyride, iHeart Radio et Songza.

Le contrôle se fait à partir des contrôles habituels de la voiture : la molette près du boitier de vitesses, ou les boutons situés sur le volant. Tout a été prévu pour ne pas avoir à quitter des yeux la route. Il est également possible de tout dicter par la voix, avec l’intégration de la technologie ASR de Google.

Un des gros piliers de Android Auto est Google Now, l’assistant vocal et connecté de Google. Vous pourrez lui demander ce que vous voulez, comme à votre smartphone : envoyer un SMS, recherche dans les contacts, lecture de la météo, recherche d’une navigation… Contrairement aux Google Glass ou aux montres sous Android Wear, l’écran Google Now d’Android Auto n’affiche rien (pour éviter de quitter la route des yeux), tout est dicté par le TTS de Google.

Les premières voitures équipées du système seront commercialisées dès 2015. En attendant, les développeurs et les constructeurs devraient pouvoir découvrir les kits de développement avec l’arrivée d’Android L Developer Preview.

Les derniers articles