La Chine durcit sa lutte contre « l’addiction aux jeux vidéo » avec des méthodes radicales

 

La Chine va interdire aux enfants de jouer en ligne plus de trois heures par semaine. C'est aux entreprises de nouvelles technologies d'effectuer les contrôles grâce à des systèmes de reconnaissance biométrique.

Source : Joshua Hoehne / Unsplash

Source : Joshua Hoehne / Unsplash

La Chine vient de confirmer la mise en place de nouvelles règles qui faisaient l’objet de rumeurs depuis longtemps. Les autorités chinoises ont annoncé que les enfants ne pourront accéder aux jeux en ligne que trois heures par semaine.

Un temps limité par semaine

Selon Bloomberg, cette nouvelle disposition signifie que les moins de 18 ans n’auront accès que les vendredis, week-ends ou jours fériés, de 20 à 21 heures. La justification de cette mesure est « une préoccupation croissante concernant la dépendance au jeu ». Évidemment, c’est également une mesure qui vise à exercer une plus grande pression du gouvernement sur les principales entreprises technologiques chinoises.

Concernant le contrôle des enfants, les entreprises vont devoir ajouter un système de vérification pour faire respecter la loi. Pour cela, la réglementation établit que les différents départements doivent « renforcer la surveillance et le contrôle de la mise en œuvre à tous les niveaux ».

Tencent, par exemple, a dévoilé en juillet dernier un nouveau système de reconnaissance faciale pour empêcher les mineurs de jouer la nuit, parfois en dehors du couvre-feu numérique. Cette technologie scanne le visage du joueur grâce à un système de reconnaissance faciale via le smartphone, il est obligatoire dans 60 jeux du groupe chinois.

Ces nouvelles mesures sont une extension de mesures déjà en place, le gouvernement chinois a classé les jeux en ligne comme un « opium spirituel ». Depuis 2019, les moins de 18 ans étaient déjà limités dans leur temps de jeu, ils ne pouvaient jouer qu’une heure et demie tous les jours, ou pendant trois heures les jours fériés.

La reconnaissance faciale sur nos smartphones sert à sécuriser les appareils pour que, en théorie, seul notre visage puisse le déverrouiller. En Chine, cette technologie va encore plus loin puisqu’elle sert également à limiter le…
Lire la suite

Les derniers articles