Le réseau social TikTok s’est fait lourdement épingler par une agence gouvernementale américaine. Il est accusé d’avoir violé des lois de protection de la vie privée des enfants. Au-delà de l’amende infligée, l’application doit faire le ménage parmi ses utilisateurs.

Véritable phénomène de société chez les plus jeunes, l’application TikTok rentre actuellement dans une phase plus tourmentée. En effet, la commission fédérale américaine du commerce (FTC) exige de TikTok qu’elle se conforme aux lois protégeant la vie privée des enfants. Cette commission accuse l’application d’avoir illégalement collecté les données d’enfants de moins de 13 ans sans accord parental.

Alors que l’âge minimum pour s’inscrire est de 13 ans, il est extrêmement facile de contourner cette limitation en mentant sur son âge. Comme sur beaucoup de réseaux sociaux, aucune vérification de pièces d’identité n’est requise pour valider l’inscription. Selon la FTC, TikTok savait qu’un certain nombre d’utilisateurs étaient âgés de moins de 13 ans, sans pour autant agir efficacement contre ces jeunes profils.

Une inscription refusée, mais contournable en changeant sa date de naissance

De lourdes conséquences pour TikTok

Épinglé par la FTC, TikTok doit maintenant en subir les conséquences, à commencer par une lourde amende de 5,7 millions de dollars. Mais surtout, TikTok doit maintenant prouver sa bonne volonté et partir à la chasse aux comptes de jeunes enfants de moins de 13 ans. La purge semble avoir commencé, puisque des utilisateurs ayant entrées des informations de naissance non conformes voient leur compte supprimé. Tous les contenus publiés par des enfants de moins de 13 ans sans accord parental doivent aussi être effacés.

Cependant, TikTok ne compte pas tirer un trait sur cette tranche d’âge. Aux États-Unis, l’application va proposer une expérience adaptée aux enfants de moins de 13 ans. Ces comptes « jeune » ne pourront pas partager de vidéo, ni commenter ou communiquer avec d’autres utilisateurs, mais seulement visionner des contenus préalablement sélectionnés et adaptés à leur âge.

TikTok dans la tourmente

TikTok dispose d’une communauté très jeune, comportant de nombreuses personnes mineures. Et de nombreux médias et spécialistes ont pointé du doigt de nombreuses dérives liées à ces courtes vidéos de playback. Cette application serait devenue un terrain de chasse privilégié pour les prédateurs sexuels. Car dans la course aux likes, TikTok laisse apparaître une hypersexualisation de certains enfants, dansant de manière explicite ou apparaissant peu vêtu aux yeux de tous.

En Europe, le service est interdit aux mineurs de moins de 13 ans, mais contourner cette limite d’âge est un véritable jeu d’enfant.

Sur Tik Tok (anciennement musica.ly) réalisez et partagez des vidéos musicales & drôles mais aussi des vlogs, vidéos...

3 raisons de télécharger cette application

  • Réalisez des vidéos musicales originales
  • Une bibliothèque de millions de chansons
  • Interagissez avec vos amis et la communauté