Uber vient de donner une date pour le lancement de son service de VTC en hélicoptère : en juillet pour la ville de New York. Comptez cependant plus de 200 dollars pour un vol de quelques minutes.

Cela fait des années maintenant que l’on évoque la possibilité pour Uber de lancer un service de taxis volants. En partenariat avec Bell Helicopter, Uber proposera des vols en 2023 grâce à des véhicules d’un nouveau genre : un avion à propulsion hybride-électrique.

En attendant cette prouesse technologique, que nous avons déjà eu l’occasion d’approcher lors du CES 2019, Uber compte bien utiliser de simples hélicoptères pour proposer des trajets aériens à ses clients. Et cette offre sera disponible dès cet été, comme le rapporte le New York Times.

Un court vol pour 200 dollars

Dans la Big Apple, le service uberCOPTER (un petit air de Supercopter dans le nom) sera disponible à partir du 9 juillet. Réglementation aérienne et infrastructures d’accueil obligent, celui-ci sera néanmoins très limité puisqu’il ne pourra emprunter qu’un seul chemin allant de la partie basse de Manhattan à l’aéroport Kennedy International — et vice-versa évidemment.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Autre contrainte : le prix. Pour ce vol d’environ 8 minutes (une trentaine de minute en comptant la navette jusqu’à l’héliport), il vous en coûtera en moyenne 200 à 225 dollars par passager. Un prix hautement supérieur à celui d’une course en taxi donc.

Un marché intéressant

Le trajet est cependant très emprunté et pourrait bien intéresser un certain nombre de passagers. Il faut dire qu’en passant par la route, ce même trajet peut prendre entre 1 à 2 heures selon la fluidité du trafic et de 50 à 75 minutes en métro.

« C’est un trajet que beaucoup de voyageurs font en une journée et nous voyons une opportunité de leur faire gagner un temps considérable », a indiqué Eric Allison, responsable d’Uber Elevate (la branche dédiée aux taxis volants).

Plus de villes à venir

Eric Allison a annoncé au New York Times que « le plan est de déployer à terme Uber Copter à un plus grand nombre de clients Uber et d’autres villes, mais nous voulons le faire correctement ». Il n’est donc pas exclu de voir un tel service arriver dans certaines villes de France, sous réserve d’obtenir les autorisations de survol nécessaires.

Uber dévoile son taxi aérien que vous pourriez emprunter dès 2023