Google a présenté Duplex, un système capable de passer des appels téléphoniques à votre place. Creepy ou totalement génial ? Dites-nous tout !

Cette semaine, c’était la Google I/O et la firme de Mountain View a dévoilé certaines des nouveautés à venir pour sa flotte d’applications. Au programme, beaucoup d’IA et quelques améliorations d’interface de-ci de-là. Mais ce qui a certainement le plus fait parler, c’est Google Duplex, ce système lié à Assistant qui permet de passer des appels à votre place pour réserver un rendez-vous sans perdre de temps.

Cette annonce a fait parler d’elle sur les réseaux sociaux, en bien et en mal. Certains y voient une véritable avancée pour les personnes ayant du mal à s’exprimer, à entendre, ou ayant des phobies sociales, tandis que d’autres y voient la déchéance de l’espère humaine, nous amenant inéluctablement vers l’image dystopique de l’homme que présentait Pixar dans Wall-E (des humains assistés pour tout qui ne vivent qu’oisivement dans un siège qui fait tout pour eux). Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Chargement

Une IA qui passe des appels pour vous, c'est...

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

À lire sur FrAndroid : Google Duplex restera éthique et transparent, c’est promis

Facebook qui se met aux rencontres : un bon moyen de récolter nos données

La semaine dernière, on s’interrogeait sur l’arrivée de Facebook sur le marché des applications de rencontre, mais il semblerait que vous ne soyez pas vraiment clients. Facebook risque d’avoir du mal à retrouver complètement la confiance de ses utilisateurs, qui continuent cependant à venir sur le réseau social.

En ce qui concerne les lecteurs de FrAndroid, vous êtes majoritaires (41 %) à penser que cette démarche sert uniquement à récolter un peu plus de données à notre insu, car oui, pour bien pouvoir « matcher » deux personnes, il faut connaître un maximum de leurs centres d’intérêt. L’affaire Cambridge Analytica n’a peut-être pas blessé les visites du site, mais a apparemment bien ébranlé la confiance générale que vous portez au réseau social.

15,3 % des répondants précisent d’ailleurs que cela pourrait être intéressant, quand on aura oublié tous ces scandales qui entourent la firme de Marc Zuckerberg et que l’on pourra se sentir un peu plus en sécurité en rentrant son mot de passe. Cela s’ajoute aux 10,9 % des votants qui trouvent que c’est encore une fonctionnalité sans importance.

Enfin, 9,15 % seulement de nos lecteurs ayant répondu à ce sondage pensent que c’est une bonne chose et qu’ils pourront peut-être trouver l’amour de la sorte. Après tout, avec la quantité de données que Facebook possède sur nous, il ne fait aucun doute que l’intelligence artificielle du réseau social saura trouver notre âme sœur…

Mention spéciale aux 23,6 % d’albatrophiles qui ne s’intéressent pas aux humains, mais seulement aux albatros de Patagonie, connus pour leurs plumes soyeuses et leur rire sardonique. Sans commentaire.