Le site Axios soulève quelques questions assez intéressantes quant à l’authenticité de la démonstration de Google Duplex. Google a été questionné, mais ne répond pas…

Lors de la Google I/O 2018, le géant américain a réalisé un incroyable tour de force en présentant Google Duplex, un système permettant à Google Assistant de tenir une véritable conversation afin de rendre des services de conciergerie.

Après des questions d’éthique, voilà qu’un site émet une drôle mais intéressante hypothèse : Google aurait modifié ou même totalement truqué les enregistrements. Ce site, nommé Axios, précise ses accusations dans un article.

Voici la démonstration de Google Duplex lors de la Google I/O 2018, et notez bien ce que précise Sundar Pichai : « Ce que vous allez entendre est l’assistant Google qui appelle un vrai salon pour fixer un rendez-vous pour vous. Écoutons. »

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Ce que Axios trouve suspect

Le site indique qu’en général, lorsque vous appelez un commerce, la personne qui répond identifie sa personne et le business. Ce n’est pas faux et en général, cela donne quelque chose comme ça : « Bonjour, Maxime de FrAndroid, que puis-je pour vous ? » Cependant, voilà ce qu’ont répondu les deux business — un salon de coiffure et un restaurant — appelés par Duplex : « Bonjour, comment puis-je vous aider ? » et « Bonjour, puis-je vous aider ? » Aucune trace d’un quelconque nom de business dans les enregistrements…

Vanity Fair rappelle également que la loi en Californie autorise l’enregistrement d’une conversation téléphonique seulement si cet enregistrement est consenti par les deux parties. Or, si Google n’a pas eu l’autorisation des business pour communiquer les noms de ces derniers, alors pourquoi l’enregistrement — même sans les noms — a été diffusé ?

Intéressant… mais Axios n’en est pas resté là : il a appelé une vingtaine de salons de coiffure et de restaurants — y compris certains localisés à Moutain View, proche de Google. À chaque fois, le nom du business est donné dès le début de la conversation comme expliqué précédemment.

Axios ajoute aussi qu’aucun bruit ambiant n’est présent dans les enregistrements de la démonstration de Google Duplex, ce qui n’est pas commun dans un restaurant par exemple. Le site précise que dans les mêmes appels passés pour savoir si le business allait être cité, la plupart contenaient des bruits ambiants. Je reste un peu plus sceptique sur cette deuxième accusation.

Enfin, Axios remarque que ni le salon ni le restaurant ne demande le numéro de téléphone ou toute autre information pour la réservation, seulement le prénom de la personne. Là encore, je ne trouve pas ça choquant : il n’est pas rare que je donne seulement mon nom pour une réservation.

Google doit répondre

Le site a évidemment contacté Google pour demander les noms des business appelés afin de vérifier leur existence, mais la porte-parole a décliné l’offre… Axios a aussi demandé si les enregistrements avaient été modifiés mais, encore une fois, la porte-parole n’a pas voulu commenter lesdits enregistrements en précisant toutefois qu’elle reviendrait avec des réponses. Engagement qu’elle n’a pas tenu à l’heure actuelle.

Il est difficile de se faire une opinion tant que Google n’aura pas répondu mais il est possible — et on espère — que Google ait juste raccourci les conversations pour dynamiser la démonstration et que cette dernière ne soit pas fausse. Nous resterons bien évidemment à l’écoute d’une réponse future, et vous tiendrons informés de l’évolution de cette petite controverse.