La distribution des applications Android va évoluer dans les semaines à venir : les App Bundles vont se généraliser et les correctifs seront déployés plus rapidement.

Les App Bundle permettent de réduire significativement la taille des applications

Vous souvenez-vous du slogan d’Apple avec son fameux « Il y a une application pour ça » ? Les applications sur les smartphones ont offert à Android et iOS un succès fulgurant, tout en permettant l’émergence de nouveaux éditeurs et usages. Pour accéder aux applications, la mécanique est toujours la même : passer par une boutique (le Google Play ou l’AppStore) et tenter de dénicher la perle parmi les millions disponibles.

Pour cette raison, Google essaie année après année de simplifier ce processus. La première pierre fut les Instant Apps qui permirent de tester une application ou un jeu sans avoir à le télécharger. Malheureusement cette fonctionnalité reste encore minoritaire et difficilement dénichable pour les utilisateurs.

Les App Bundle en version stable

Google n’oublie pas pour autant les applications « classiques », puisque depuis 2018 les développeurs peuvent fournir des App Bundle. L’idée est double : faciliter la vie des développeurs, tout en offrant la version la plus optimisée sur chaque téléphone. En effet lorsque vous téléchargez une application, disposer de l’ensemble des traductions ou des images n’a aucun sens.

De cette manière, les APKs ne sont plus utilisées. Les développeurs doivent fournir à la place un « bundle » qui contient l’application dans sa globalité. C’est ensuite le Google Play qui va se charger de distribuer uniquement les éléments nécessaires sur chaque téléphone ou tablette.

Bien qu’annoncés en 2018 et que près de 80 000 applications les utilisent (sur plus de quatre millions d’apps), les App Bundles n’étaient pas disponibles en version stable. C’est désormais chose corrigée, puisque la fonctionnalité App Bundles est désormais disponible en version finale. Vous devriez par conséquent noter une réduction des volumes de téléchargement pour les applications dans les semaines à venir.

Un exemple d’application nécessitant l’installation d’un correctif

Les correctifs déployés plus rapidement

Concernant les mises à jour cette fois, le Google Play propose un algorithme de compression performant, tout comme la possibilité de ne télécharger que le différentiel entre les différentes versions. L’objectif est clair : cibler les pays émergeants où la connectivité est parfois limitée et onéreuse.

La prochaine étape cible cette fois-ci le phénomène où plusieurs versions d’une même application sont publiées le même jour. En effet, actuellement si une application contient un bug important, le développeur doit créer une nouvelle version et espérer que les utilisateurs la téléchargent le plus rapidement possible.

(…) télécharger le correctif sans avoir à passer par l’étape de la mise à jour via le Google Play

Lors de la conférence pour les développeurs, Google a ainsi montré son souhait d’éviter ce phénomène. Grâce aux App Updates, les développeurs vont pouvoir indiquer aux utilisateurs qu’une nouvelle version est disponible… mais surtout télécharger le correctif sans avoir à passer par l’étape de la mise à jour via le Google Play. Ils devront pour cela intégrer un bouton dans l’application qui notifiera l’utilisateur dans ce type de configuration.

D’autres annonces concernant le Google Play devraient avoir lieu dans les prochains jours lors de la Google I/O.