L’IA est plus fiable que les docteurs pour diagnostiquer une tumeur

 

Biomind, une intelligence artificielle chinoise, a remporté un concours de diagnostic contre d’éminents docteurs. Une nouvelle preuve de l’intérêt de cette technologie à long terme.

L’intelligence artificielle est de plus en plus présente autour de nous et les constructeurs de smartphones n’hésitent pas à la mettre en avant comme argument marketing. À FrAndroid, nous sommes d’ailleurs très critiques à ce sujet, l’utilisation qui en est faite étant bien souvent peu représentative de la puissance réelle d’un tel outil. Et en dehors de gagner des parties de Go, l’IA peut également se montrer bien plus utile, comme a pu le prouver l’hôpital Tiantan à Beijing.

Le centre de recherche sur les troubles neurologiques de l’institut a développé une intelligence artificielle baptisée BioMind, et celle-ci a été mise à l’épreuve dans une compétition l’opposant à 15 docteurs expérimentés. Le but était dans un premier temps de diagnostiquer une tumeur du cerveau, puis dans un second temps de prédire l’expansion de l’hématome. Résultat : 2-0 pour l’IA.

L’IA meilleure en tout point

L’intelligence artificielle a ainsi diagnostiqué correctement 87 % des 225 cas présentés en seulement 15 minutes tandis que les 15 médecins confirmés ont pris 30 minutes et n’ont obtenu que 63 % de résultats corrects. Elle s’est donc montrée plus précise et plus rapide dans son analyse d’images.

Pour le deuxième round, l’IA a prédit 83 % des cas d’expansion, contre 63 % pour un groupe de physiciens de renom venus de différents hôpitaux du pays. Gao Peiyi, chef du département de radiologique de l’hôpital de Tiantan, a indiqué que les résultats des médecins humains n’ont rien de réellement étonnant et sont même supérieurs à la moyenne.

« Un GPS pour médecins »

Bien sûr, ce type d’intelligence artificielle n’a pas pour but de remplacer les médecins, mais « d’agir de façon similaire à ce que fait un GPS pour les conducteurs » indique le docteur Paul Parizel. Ce concours n’avait d’ailleurs pas pour but d’opposer les humains à la technologie, mais d’aider les humains à apprendre et à s’améliorer au travers de la technologie. Cela devrait également permettre de convaincre les docteurs les plus sceptiques, et ainsi réduire leurs peurs au sujet de l’arrivée de l’IA dans le domaine.

Et pendant ce temps, nos smartphones utilisent l’intelligence artificielle pour mieux détourer nos visages et nous coller des oreilles de lapin dessus avec plus de précision. On a cependant déjà vu des applications permettant de diagnostiquer un cancer de la peau, et ce type d’avancée ne pourra être que positive.

Alors qu’il se vide de son sang et qu’il s’apprête à passer de vie à trépas, Benjamin Parker — alias « Oncle Ben » — lève ses yeux implorants vers son neveu Peter. Agonisant, il…
Lire la suite

Les derniers articles