Elon Musk a pris le contrôle de Twitter et commence les licenciements par la direction

 

Le milliardaire habitué des controverses Elon Musk a pris le contrôle de Twitter. Une partie de la direction aurait déjà été licenciée.

Elon Musk

Après des mois de batailles juridiques et de retournements de situation, c’est fait ! Elon Musk a finalisé l’acquisition de Twitter et pris le contrôle du réseau social.

Plus tôt dans la semaine, l’homme avait modifié sa bio sur Twitter pour indiquer « Chief Twit ». Il a également publié un tweet laissant entendre la finalisation de l’action attendue pour cette semaine : « l’oiseau a été libéré », en référence au logo de Twitter.

Le média CNBC a pu découvrir certains éléments de l’envers du décor, et notamment le début des licenciements.

CEO et CFO quittent Twitter

Ainsi, CNBC indique que Parag Agrawal et Ned Segal, respectivement patron et responsable des finances de Twitter, ont quitté définitivement l’entreprise. Plus inquiétant, c’est aussi le cas de Vijaya Gadde, en charge du juridique et de la sécurité de Twitter.

Quel est l’avenir de Twitter ?

Elon Musk a donc désormais le contrôle de l’avenir de Twitter et peut notamment décider de l’avenir de sa politique de modération. Jeudi 27 octobre, Elon Musk a publié sur Twitter ce qui s’apparente à un programme politique concernant l’avenir du réseau social.

On peut y lire que Twitter ne devrait pas devenir un « enfer du chacun pour soi où n’importe quoi peut être dit sans conséquence », mais il indique tout de même que Twitter devrait être « une place publique numérique commune, où un large éventail de croyances peut être débattu de manière saine, sans recourir à la violence. ».

Cela peut laisser entendre une ouverture à une plus grande liberté sur le réseau social avec moins de modération. C’est également appuyé par une autre phrase où Elon Musk souhaite que Twitter soit « chaleureux et accueillant pour tous, où vous pouvez choisir l’expérience souhaitée en fonction de vos préférences ». Derrière « l’ouverture pour tous » se cache-t-il le retour de personnes bannies par Twitter comme Donald Trump ?

Enfin, ce rachat ne marquera pas la fin de la publicité sur Twitter. Elon Musk est très clair dans son message qu’il adresse particulièrement aux agences de publicité : « La publicité, lorsqu’elle est bien faite, peut vous ravir, vous divertir et vous informer ». Plus inquiétant, il mentionne explicitement l’idée de publicités pour des médicaments : « la publicité peut vous montrer un service ou un produit ou un traitement médical que vous ne connaissiez pas, mais qui est le bon pour vous ».

Après les ravages des fausses informations pendant la crise du Covid, difficile d’être optimiste à l’idée de voir arriver davantage de publicités pour des « traitements médicaux que l’on ne connaissait pas ».