Canalys a publié son étude concernant le marché du smartphone en Europe entre juillet et septembre 2019.

Store Xiaomi de Hangzhou/Crédit : Wikimedia Commons

L’Europe est le marché avec la plus grosse croissance en vente de smartphone au monde au troisième trimestre, estimé à 8 %. C’est en tout cas la conclusion du cabinet Canalys pour son étude du 3e trimestre, entre juillet et septembre 2019.

Le marché européen peut remercier sa position unique dans le monde, accueillant à la fois les géants chinois comme Huawei ou Xiaomi, mais aussi les marques plus connues en occident historiquement comme Apple, Google ou Samsung.

La croissance invraisemblable de Xiaomi

Parmi les grands gagnants de cette croissance, on peut citer la marque Xiaomi, qui n’a pourtant qu’un an et demi d’âge sur certains marchés comme la France. Le chinois a vu ses parts de marché progresser de 6,5 % à 10,5 % en un an, soit 73 % de progression.

Cela permet à Xiaomi de se rapprocher de Apple, qui accuse une petite perte de rythme, 10,2 à 9,8 %. Malgré son embargo, Huawei parvient à sauver les meubles et se contente de stagner à 22,2 % de parts de marché.

Samsung reste le champion incontesté du secteur avec 18,7 millions de smartphones vendus ce trimestre, soit 35,7 % de parts de marché.

Canalys note que le déploiement progressif de la 5G en Europe devrait être logiquement le prochain relais de croissance. Une aubaine pour les petits fabricants qui pourraient signer des accords avec les opérateurs locaux. Chose plus difficile à réaliser sur des marchés unifiés géants comme la Chine ou les États-Unis, avec seulement quelques gros opérateurs.

Xiaomi : en 2020, tous les smartphones seront 5G à partir de 2000 yuans (300 euros)