Le mois dernier, Chrome OS 70 s’est installé sur la majorité des appareils compatibles et c’est aujourd’hui l’heure d’une petite mise à jour. Modification de l’interface utilisateur sur tablette, clavier flottant ou encore les raccourcis d’applications : retrouvez tous les détails de la version 70.0.3538.76.

Tablettes ou chromebooks, la majorité des appareils compatibles ont normalement d’ores et déjà reçu la nouvelle version majeure de Chrome OS. Un mois après son déploiement, la mise à jour 70.0.3538.76 apparaît pour apporter quelques corrections en matière de sécurité, mais aussi des nouveautés bienvenues comme :

  • L’autorisation des utilisateurs à activer la saisie automatique, séparément pour les méthodes de paiement et les adresses
  • Les contrôles utilisateur pour l’accès au site d’extensions
  • L’ajout d’un champ de recherche à la page des paramètres de synthèse vocale dans les paramètres d’accessibilité
  • Ajoute un décodeur AV1 à Chrome sur les plateformes x86, une nouvelle génération de codec qui améliore l’efficacité de la compression de plus de 30 % par rapport au codec vidéo le plus récent (VP9)

Cependant, le plus important des changements avec la nouvelle mise à jour de Chrome OS 70 et sans aucun doute la modification de l’interface utilisateur sur tablette. Tout d’abord, le menu des paramètres rapides ressemble beaucoup plus à celui d’Android sur smartphone, mais c’est surtout tout ce qui est lié à l’ergonomie des applications qui change pour le mieux. La barre de tâches est désormais centrée avec des icônes plus imposantes et les raccourcis d’applications sont enfin de la partie en tapotant à deux doigts.

Source : AndroidPolice

De plus, notez qu’il existe également un nouveau clavier flottant, basé sur Gboard. Selon nos confrères de Chrome Unboxed, il prend en charge l’écriture manuscrite ainsi que le dessin des émojis.

Un peu de patience pour l’obtenir, la mise à jour 70.0.3538.76 est en cours de déploiement depuis le 26 octobre.

À lire sur FrAndroid : Chrome OS, meilleur OS des appareils nomades ? En toute discrétion, la révolution approche