Conscient des lacunes de son assistant virtuel Bixby, Samsung a annoncé qu’il n’excluait pas à l’avenir une collaboration plus approfondie avec Google pour lui permettre d’obtenir des résultats plus pertinents.

Galaxy bouton Bixby

À l’occasion de l’IFA, qui se déroulait la semaine dernière à Berlin, Kim Hyun-suk, CEO de Samsung Electronics, a donné quelques informations sur l’avenir de l’assistant virtuel de la marque, Bixby.

Interrogé quant à savoir si Samsung pourrait intégrer Google Assistant dans ses enceintes connectées, le président de Samsung n’a pas exclu un partenariat possible, tout en confirmant que la priorité du constructeur coréen restait Bixby, sa solution maison. « Samsung développe son propre assistant vocal, Bixby, mais nous pourrions considérer d’autres formes de collaborations avec Google dans ce secteur. Par exemple, on pourrait interagir avec Bixby, mais il pourrait nous orienter vers l’un des services de Google, comme Google Maps », a indiqué Kim Hyun-suk.

Un assistant personnel qui a du mal à convaincre

Comme le relate le site SamMobile, spécialisé dans l’actualité du constructeur, le CEO de Samsung a également fait remarquer que le constructeur était le seul à pouvoir proposer à la fois un assistant virtuel et autant de types de produits connectés à la maison, là où les autres éditeurs d’assistants vocaux, Google, Amazon, Microsoft et Apple, se cantonnaient aux seules enceintes et smartphones.

Depuis son lancement avec le Galaxy S8 en 2017, Bixby a eu beaucoup de mal à convaincre. Samsung a beau forcer son intégration sur des boutons physiques dédiés sur ses smartphones hauts de gamme, la solution du constructeur reste en deçà de celles de Google ou d’Amazon. Par ailleurs, un an et demi après l’arrivée de Bixby en France, la version vocale de l’assistant n’est toujours pas compatible avec la langue française.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Note 9 : Bixby vous énerve ? Courage, vous pourrez bientôt le désactiver