Fin de la course aux performances dans le monde des smartphones : « il n’y aura pas de Snapdragon 865+ » révèle Meizu

Qui peut le plus peut le moins

 

L’année dernière Qualcomm proposait deux processeurs haut de gamme. Un pour les smartphones du premier semestre, l’autre estampillé « Plus » plus les modèles de fin d’année. Mais en 2020, « il n’y aura pas de Snapdragon 865+ » révèle le directeur marketing de Meizu.

Fin 2019, Qualcomm dévoilait la puce haut de gamme Snapdragon 865. On la retrouve aujourd’hui dans les tout derniers smartphones premium comme le Xiaomi Mi 10 Pro, le Oppo Find X2 Pro ou encore le OnePlus 8 Pro. Comme l’année dernière, on s’attendait donc à voir débarquer le Snapdragon 865+ dans les smartphones premium du deuxième semestre. D’ailleurs plusieurs rumeurs commençaient à apparaître sur le web.

Au risque d’en décevoir certains, Qualcomm semble avoir changé ses plans. « Il n’y aura pas de Snapdragon 865+ » assure sur Weibo Wan Shighiang, le directeur marketing de Meizu, constructeur chinois très connu en Asie. D’après ses sources (que l’on peut estimer fiables au regard de sa position chez Meizu), Qualcomm n’envisage pas de version améliorée de son Snapdragon 865. Pour l’heure, le géant américain n’a rien confirmé.

Changement de plan pour les constructeurs de smartphones ?

Difficile de déterminer les raisons d’un tel changement. Le coût de la puce (qui s’accompagne d’un processeur 5G X55 en supplément) pourrait expliquer ce revirement. Les prix des smartphones ont considérablement augmenté, et ce même chez des constructeurs dont la stratégie repose historiquement sur le bon rapport qualité-prix (Xiaomi, OnePlus). L’épidémie de coronavirus et le manque de visibilité sur les lignes de production qui en découle pourraient également être une explication.

Quoi qu’il en soit, les smartphones de fin d’année ne seront donc pas plus puissants que ceux du premier semestre. Les constructeurs devront donc se démarquer sur d’autres critères comme l’autonomie ou la qualité photographique. Cela signifie-t-il qu’ils vont devoir changer leurs plans ? Pas si sûr.

Première hypothèse : Qualcomm n’a jamais prévu de Snapdragon 865+ et cela n’aura aucun impact sur le line-up des constructeurs puisqu’ils travaillent avec l’américain plusieurs années avant la conception d’un smartphone.

Seconde hypothèse : Qualcomm a changé ses plans à la dernière minute et met donc les partenaires dans une situation délicate. Encore que… En l’absence de visibilité sur les délais, il n’est pas rare que les constructeurs intègrent des puces de génération précédente. OnePlus par exemple avait choisi le même processeur que le OnePlus 6 pour équiper son 6T et s’était démarqué sur d’autres points.

Les derniers articles