iPhone 12 : Broadcom annonce implicitement une sortie décalée d’un trimestre

 

La pandémie de coronavirus aurait bien eu un impact sur lancement du prochain iPhone. L'un des principaux fournisseurs d'Apple, Broadcom, semble le confirmer implicitement durant ses résultats financiers.

Fuite du design de l’iPhone 12 // Source : EverythingApplePro

La fabrication d’un nouvel iPhone n’a pas qu’un impact sur Apple. C’est en fait de nombreuses entreprises qui sont dépendantes de ce smartphone, notamment en qualité de fournisseur pour la marque. On peut notamment mentionner Broadcom qui fournit les puces Wi-Fi pour les iPhone. D’ailleurs cette société se réjouissait en début d’année de son lien renforcé avec Apple par un contrat capable de générer 15 milliards de dollars.

L’heure n’est plus vraiment à la fête aujourd’hui pour le patron de Broadcom, qui a dû annoncer aux investisseurs une baisse notable des revenus attendus par Broadcom au troisième trimestre de l’année 2020.

Un retard pour un certain fabricant américain

Sans nommer explicitement Apple, le patron annonce qu’un « compte client représentant un important smartphone nord-américain a été retardé dans son cycle de développement ». L’important smartphone nord-américain, ce n’est pas le Google Pixel, mais vraisemblablement l’iPhone d’Apple. Le site Bloomberg confirme d’ailleurs « le patron de Broadcom fait souvent référence à Apple de cette façon », avant de compléter « le dirigeant a déclaré que le retard signifiera que la hausse des revenus de Broadcom se produira un trimestre plus tard que d’habitude cette année ».

Vers un iPhone 12 en octobre

Ce n’est pas la première fois que des problèmes sont évoqués autour de la préparation de l’iPhone 12 par Apple. Jusqu’à présent, un report de la commercialisation n’était pas encore envisagé par des sources aussi sérieuses que Broadcom. Ici la déclaration de son patron semble bien signifier qu’il ne faudra pas attendre l’iPhone 12 avant le mois d’octobre ou plus tard, c’est-à-dire dans le dernier trimestre de l’année.

Évidemment, le principal responsable semble être le coronavirus Covid-19, qui rend difficiles les vérifications par les groupes américains sur les lignes de productions en Asie, avant le lancement de la production de masse.

Malgré un report de la commercialisation, la présentation des nouveaux iPhone pourrait toujours avoir lieu en septembre, comme chaque année.

Les derniers articles