Les AirTags sont tout bonnement increvables… du moins quand ils sont neufs

Lavage en machine, congélation, chutes, rien ne leur fait peur !

 

Les AirTags d'Apple sont censés nous permettre de retrouver facilement nos affaires égarées, mais sont-ils vraiment résistants aux maladresses du quotidien ? Le site américain Cnet leur a fait passer un sale quart d'heure. Et le constat est dénué d'ambiguïtés : les jetons de tracking d'Apple tiennent le choc.

Les AirTags résistent à la machine à laver, aux chutes et mêmes à un oubli dans le congélateur

Les AirTags résistent à la machine à laver, aux chutes et mêmes à un oubli dans le congélateur // Source : FRANDROID / Anthony WONNER

Il n’ont peur ni de l’eau, ni de la glace, ni des chutes. C’est ce que l’on retient d’un article publié par Cnet, qui a voulu savoir à quel point les AirTags sont résistants à nos bêtises du quotidien et à certaines conditions extrêmes.

Pour avoir une idée de leur durabilité, le site spécialisé américain s’est livré à un triptyque d’expériences « non scientifiques » : oublier volontairement un AirTags dans une machine à laver pour tester leur indice de protection IP67 (censé permettre une résistance à une immersion d’un mètre pendant 30 minutes), placer le jeton de tracking d’Apple dans un congélateur, et le faire tomber au sol avec des clés à plusieurs reprises.

Une résistance certaine, mais prendre de l’âge ne leur réussira pas

Glissé dans la poche d’un pantalon puis ajouté à dans une machine à laver avec d’autres vêtements pour un cycle à froid de 54 minutes, l’AirTag de Cnet restait en liaison avec l’application Find My depuis le tambour de la machine (malgré un signal faible) et parvenait même à sonner de l’intérieur… suffisamment pour être entendu depuis l’extérieur. En sortant de la machine, le tracker avait hérité de quelques rayures (après avoir été éjecté de la poche pendant le lavage), mais restait parfaitement fonctionnel.

Source : Lexy Savvides pour CNET.com

Même constat ou presque lors du test suivant. Placé dans l’eau d’un bac à glace, puis glissé dans un congélateur, l’AirTags restait audible et en liaison avec Find My jusqu’à ce que la glace se solidifie. Une fois figé, ce dernier est resté inopérant durant tout le reste de l’essai. Le décongeler avec de l’eau chaude a toutefois suffi à le faire fonctionner de nouveau, mais attention : de l’eau s’était infiltré à proximité de la pile. Si vous faites tomber un AirTag dans la neige (par exemple) et qu’il y reste longtemps, Cnet recommande donc d’ouvrir le compartiment à pile et de le sécher minutieusement avant de réutiliser l’accessoire.

Dans un contexte de chutes répétées (10 fois de suite sur de la pierre) après avoir été attaché sur un trousseau à l’aide d’un étui en cuir, l’AirTag a simplement été marqué par quelques égratignures. Au-delà de ces quelques dommages cosmétiques, le jeton fonctionnait normalement.

Comme le précise Cnet, ce bilan très positif mérite toutefois d’être tempéré. Sur le long terme, les AirTags perdront de leur résistance, notamment à la poussière, à l’eau et à l’humidité. Au final, le pire ennemi des AirTags semble donc tout simplement être la vieillesse.

Les derniers articles