Google a officiellement annoncé la fin du Project Tango, son projet visant à démocratiser la réalité augmentée sur smartphone. Encore un projet mort-né pour l’entreprise, qui redirige ses efforts vers l’ARCore moins puissant, mais plus prometteur pour le grand public.

Lenovo Phab2 Pro

Google a tendance à travailler sur des tonnes de concepts très prometteurs, qui nous mettent des étoiles dans les yeux et nous font rêver à la high-tech de demain. Et puis, bien trop souvent… ceux-ci sont abandonnés avant même de pouvoir faire leurs preuves.

On pourra par exemple citer les Google Glass, qui avaient fait forte impression lors des nombreuses démos données lors des Google I/O. Le dernier en date était Tango, qui visait à maximiser le potentiel de la réalité augmentée sur smartphone.

Tango down

Cette initiative n’aura connu que la Lenovo Phab 2 Pro et l’Asus ZenFone AR avant de tout simplement… mourir. Le compte Twitter officiel de Tango a en effet officialisé l’arrêt de ce projet qui laisse désormais sa place à l’ARCore dévoilé cette année en réponse à l’ARKit d’Apple.

Les deux technologies ne sont pour autant pas équivalentes. La particularité de Tango était en effet de se reposer sur de nombreux capteurs afin de pouvoir réellement cartographier une scène en 3D, quand l’ARCore se contente de l’intelligence artificielle et d’un capteur unique.

https://twitter.com/projecttango/status/941730801791549440

Un abandon compréhensible

On peut comprendre l’abandon de Google dans un tel contexte. Malgré sa promesse technologique bien supérieure, l’absence de la réalité augmentée dans l’inconscient collectif fait qu’il est difficile pour le grand public de justifier l’achat d’un téléphone équipé des capteurs nécessaires pour faire fonctionner la technologie.

Reste qu’elle était plus que prometteuse pour l’avenir, et aurait donc gagné à être a minima conservée jusqu’à des temps plus propices, voire à être développée en parallèle de l’ARCore. Mais il n’en sera rien : Tango en est bien à sa dernière danse… avant l’ombre et l’indifférence.

À lire sur FrAndroid : Google ARcore et Apple ARKit : est-ce vraiment l’eldorado technologique attendu ?