eSIM : définition, opérateurs et smartphones compatibles… tout savoir sur la carte SIM virtuelle

 

Disponible autant sur iPhone que sur les téléphones Android, l'eSIM est proposé maintenant chez tous les opérateurs (Free, Bouygues, Orange et SFR). Voici un résumé de tout ce qu'il y a à savoir sur l'eSIM.

Esim
L’eSIM sur les smartphones et montres connectées. // Source : Frandroid – Claire Braikeh

L’eSIM signifie SIM embarquée. C’est une technologie présente sur les téléphones relativement récents qui permet à un smartphone de se passer de SIM physique à insérer pour pouvoir se connecter au réseau et passer des appels.

Lancé en France en juin 2019 par Orange et SFR, puis déployé plus largement en 2020, l’eSIM s’installe petit à petit dans le paysage. Si vous êtes tentés par cette solution, voici un résumé complet de tout ce qu’il y à savoir à son égard.

Quels sont les smartphones compatibles avec l’eSIM

La première chose que vous devez considérer avant même de regarder les prix auprès de l’opérateur de votre choix, c’est est-ce que le téléphone que vous possédez, ou celui que vous escomptez acheter est compatible avec l’eSIM. Pour vous aider, voici un résumé des principaux modèles capables d’accomplir cette prouesse (spoiler : il s’agit souvent de modèles haut de gamme) :

Sur Android

  • Huawei P40 et P40 Pro, Mate 40 Pro ;
  • Google Pixel 6 Pro, 6, 5, 4, 4a, 4 XL, 3, 3 XL, 3a, 3a XL ;
  • Oppo Reno 6 Pro et Oppo Find X3 Pro et Find X5 Pro ;
  • Samsung Galaxy Z Flip 3, Z Flip 5G, Z Flip, Z Fold, Z Fold 2 et Z Fold 3 ;
  • Samsung Galaxy S20, S20+, S20 Ultra, S21, S21 Plus, S21 Ultra, S22, S22 Plus, S22 Ultra ;
  • Sony Xperia 10 III

Sur iOS (iPhone)

  • Les iPhone XR, XS, XS Max, 11, 11 Pro, 11 Pro Max, 12, 12 mini, 12 Pro, 12 Pro Max, 13, 13 mini, 13 Pro, 13 Pro Max ;
  • Les iPhone SE 2020 et 2022.

Et les montres connectées ?

Certaines montres connectées proposent également une compatibilité eSIM. Il s’agit généralement de versions 4G vendue plus chère que celle proposant uniquement la connectivité vers internet via WiFi.

D’une manière générale, votre téléphone va servir d’antenne 4G à votre montre connectée. L’utilisation d’une eSIM sur une toquante est donc réservée à ceux et celles qui voudraient pouvoir utiliser leur montre en autonomie sans smartphone couplé.

La demande est donc trop faible pour que tous les opérateurs y répondent. Résultat, seuls Orange et SFR proposent des forfaits pour montres connectées, tandis que Bouygues et Free passent leur tour.

Voici les derniers modèles de montres connectées compatibles 4G :

Quels sont les opérateurs mobiles qui proposent le service eSIM ?

Aujourd’hui, tous les opérateurs historiques (SFR, Orange, Bouygues et Free) et leurs branches lowcost (Red by SFR, Sosh, B&You) proposent de l’eSIM. La procédure est simple : lorsque vous souscrivez un nouveau forfait, il vous suffit de demander l’option eSIM.

Les meilleurs forfaits sans engagement

Forfait Mobile B&You – 80 Go

4 jours

Appels illimités

SMS/MMS illimités

80 Go

12,99€
RED Forfait 4G - 120 Go

2 jours

Appels illimités

SMS/MMS illimités

120 Go

La Poste Forfait 4G - 50 Go

4 semaines

Appels illimités

SMS/MMS illimités

50 Go

9,99€
Tous les forfaits mobile

À noter que si vous souhaitez conserver votre forfait actuel, il est également possible de demander un renouvellement de la carte SIM vers une eSIM.

Comment activer la carte eSIM sur un Android ou un iPhone ?

Ça y est vous venez de souscrire un abonnement auprès d’un opérateur pour un forfait avec eSIM. Pour l’activer, rien de plus simple. Votre opérateur va vous fournir un QR code à scanner avec votre appareil photo en passant par le menu « Gestionnaire de carte SIM » puis « ajout d’un forfait Mobile » (sur Samsung).

Ajoutons que si vous êtes utilisateur·rice d’un iPhone, la manœuvre est sensiblement la même, mais vous devrez passer par les menus Réglages – Données cellulaires – ajouter un forfait cellulaire.

Si le QR code ne fonctionne pas, votre opérateur vous fournira également deux codes à saisir manuellement sur votre téléphone.

Une fois l’eSIM configurée, vous devrez taper le code PIN, par défaut 0000. Et voilà, vous n’avez plus qu’à redémarrer le téléphone et l’eSIM fonctionnera.

À noter que la plupart du temps, les opérateurs vous demanderont de confirmer l’activation sur votre espace client.

Comment supprimer ou transférer une eSIM ?

Si vous souhaitez changer de téléphone ou tout simplement souscrire un nouvel abonnement, vous pourriez bien entendu chercher comment désactiver votre eSIM. En effet, il ne suffit plus de se munir d’un outil extracteur et de retirer physiquement la SIM du téléphone.

Certains opérateurs comme Orange vous demande de lancer d’abord un renouvellement eSIM vers eSIM depuis leur espace client et surtout de ne pas supprimer le profil sur l’ancien téléphone. En effet, celui-ci doit être encore en mesure de recevoir le SMS de confirmation pour sécuriser la transaction.

Chez les autres opérateurs (Free, SFR ou Bouygues), la procédure est plus simple. Vous devrez supprimer l’eSIM de l’ancien mobile puis scanner à nouveau le QR Code avec le nouveau mobile.

Pour supprimer l’eSIM de l’ancien mobile, vous n’avez qu’à vous rendre à nouveau dans les menus où vous avez configuré votre eSIM : « Gestionnaire de carte SIM » chez Samsung et « Données cellulaires » côté Apple. Là, lorsque vous sélectionnez le forfait à supprimer, l’option vous est offerte.

Comment fonctionne la carte eSIM ?

L’idée derrière l’eSIM (à ne pas confondre avec l’iSIM) est assez simple : plutôt que d’intégrer physiquement une SIM, l’utilisateur peut activer une SIM déjà présente dans l’appareil. C’est la raison pour laquelle il est impossible d’ajouter cette option à un appareil qui ne la possède pas déjà, puisqu’il s’agit d’une fonctionnalité matérielle.

Ajoutons que l’eSIM prend sensiblement moins de place qu’une nano SIM classique. On passe d’un format 12,3 x 8,8 mm en nano à quelque chose autour des 6 x 5 mm.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles