Test du Honor Magic 5 Pro : l’excellence et ses concessions

Smartphones • 2023

Vous vous apprêtez à lire notre test du Honor Magic 5 Pro. Un smartphone haut de gamme qui veut rivaliser avec les plus grands armé d'un grand écran Oled 120 Hz, d'un Snapdragon 8 Gen 2, d'une batterie de 5100 mAh avec chargeur 66 W et d'un trio d'appareil photo à 50 Mpx. Voici notre verdict.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
 

Objectif : casser la baraque. Le Honor Magic 5 Pro a profité d’une forte promotion de la part de son constructeur qui l’a notamment mis en avant lors du MWC 2023. Ce smartphone promet d’être excellent à tous les niveaux pour faire mal à la concurrence. Y a-t-il de quoi hésiter entre ce modèle et certains champions du haut de gamme ? Notre test complet est là pour apporter quelques réponses à vos questions.

Honor Magic 5 Pro Fiche technique

Modèle Honor Magic 5 Pro
Dimensions 76,7 mm x 162,9 mm x 8,77 mm
Interface constructeur MagicOS
Taille de l'écran 6,81 pouces
Définition 2848 x 1312 pixels
Densité de pixels 461 ppp
Technologie OLED
SoC Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2
Puce graphique Qualcomm Adreno 740
Stockage interne 0 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mp
Capteur 2 : 50 Mp
Capteur 3 : 50 Mp
Capteur photo frontal 12 Mp
Définition enregistrement vidéo 4K
Wi-fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.2
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Type de connecteur USB Type-C
Capacité de la batterie 5100 mAh
Poids 219 g
Couleurs Noir, Vert
Prix 1 099 €
Fiche produit

Honor a prêté un exemplaire du Magic 5 Pro à la rédaction de Frandroid dans le cadre de ce test.

Honor Magic 5 Pro Notre test en vidéo

Honor Magic 5 Pro Design raffiné, mais pas unanime

Nous avons clairement affaire à un smartphone haut de gamme. Dès lors, avec un prix officiel à plus de 1000 euros, faut-il vraiment s’étonner de voir un design aux belles finitions et indubitablement raffiné ? Non, évidemment. Le Honor Magic 5 Pro a le mérite de chercher à se démarquer en un coup d’œil. En effet, le bloc photo à l’arrière est si imposant qu’il est difficile de passer à côté. Pour le meilleur et pour le moins meilleur.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Ledit bloc photo prend la forme d’un large cercle qui vient élégamment s’intégrer sur la surface arrière. Il est vraiment très protubérant, mais la jonction entre le module et le reste du dos est tout en courbure et réussit à grandement atténuer cet aspect brut de décoffrage. Difficile de le prendre à défaut ici. En revanche, cette esthétique n’est pas du goût de tout le monde. Dans mon entourage, on m’a fait remarquer qu’il pouvait être compliqué de tenir le smartphone sans recouvrir l’un des objectifs avec son index.

À titre personnel, je n’ai pas eu le moindre souci à tenir le smartphone avec ma main droite en mettant le pouce sur la tranche droite et les quatre autres doigts sur la gauche. Toutefois, d’aucuns utilisent leur index pour soutenir le poids du téléphone et, par réflexe, ils peuvent le mettre pile sur une caméra. Ou alors, ils rétractent un peu l’index, mais ce n’est pas très confortable. Essayez donc de vous projeter — ou d’aller essayer le Honor Magic 5 Pro dans un magasin avant de l’acheter — afin de savoir si ce smartphone est bien fait pour vous.

Autre point important : le revêtement à l’arrière. Si vous choisissez la version noire du smartphone, vous aurez une finition brillante. Choix classique, mais qui accroche les traces de doigts. Pour ce test, nous avons le modèle vert entre les mains, celui-ci profite d’un design mat un tantinet plus dans l’air du temps. Cependant, il propose aussi un toucher sableux… Or, sur ce détail aussi, j’ai eu droit dans mon entourage à des avis divergents. Certaines personnes sont presque dithyrambiques en saluant une sensation agréable à l’utilisation. D’autres ne supportent absolument pas et préfèrent largement une surface plus lisse comme sur le Galaxy S23 Ultra.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Une partie du travail pour lequel je suis rémunéré par ma direction consiste à donner un avis — subjectif, mais honnête — lorsque je teste des produits. Faites-en donc ce que vous voulez : je suis plutôt de ceux qui apprécient la finition choisie par Honor sur la version verte du Magic 5 Pro et c’est celle que je choisirai au lieu du coloris noir trop salissant. En revanche, un seul détail peut gêner : le frottement involontaire de l’ongle contre ce type de surface provoque en moi de désagréables frissons — à l’instar de ce que ressentent certaines personnes au son strident d’une craie contre un tableau. Mais bon, une coque de protection et hop, affaire réglée.

À l’avant, l’écran est légèrement incurvé, sans faire de zèle. C’est du beau boulot. Pour pinailler, on pointera du doigt à la fois les bordures noires pas tout à fait symétriques (celle du bas est plus large qu’en haut) et le poinçon assez large, en forme de pilule, dans le coin supérieur gauche. Pour ce dernier élément, il faut savoir que le Honor Magic 5 Pro a fait le choix d’embarquer une reconnaissance faciale 3D plus sécurisée que les solutions classiques. Et pour ce faire, il faut pouvoir faire de la place pour les capteurs nécessaires.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Dans l’ensemble, la prise en main est une belle réussite, mais il faut tout de même garder en tête les petits avertissements évoqués dans les lignes précédentes. Notez aussi que le Honor Magic 5 Pro fait clairement partie des grands smartphones : 162,9 x 76,7 x 8,77 mm pour un poids de 219 grammes.

Attention, aucune mention n’est faite par Honor quant à une protection Gorilla Glass, que ce soit sur le verre à l’avant ou l’arrière. En revanche, l’appareil est certifié IP68 (il est donc étanche dans une certaine mesure). Enfin, tous les boutons physiques sont sur la droite, la grille du haut-parleur principal est à droite du port USB-C sur la tranche du bas et aucune prise jack 3,5 mm n’est de la partie.

Honor Magic 5 Pro Un bel écran qui veut bien vous faire dormir

6,8 pouces, Oled et définition maximale de 1312 x 2848 pixels. À cela s’ajoute un mode 120 Hz adaptatif que vous pouvez ajuster avec une assez bonne granularité. L’écran du Honor Magic 5 Pro a tout pour séduire sur le papier et cela se confirme par ailleurs dans les faits.

Rien qu’en SDR, la luminosité maximale culmine à 973 cd/m² et nous avons pu mesurer un pic à 1105 cd/m² en HDR. En d’autres termes, même si on a déjà croisé dalle plus lumineuse, celle-ci ne posera aucun souci de lisibilité même sous un soleil qui frappe aussi fort que One Punch Man.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

La liste des qualités ne s’arrête pas là. Avec le réglage par défaut — « Vives » –, les couleurs restent très fidèles à la réalité avec un Delta E moyen sur le DCI-P3 à 3,33 en SDR. Pour cette mesure, l’idéal est de se rapprocher autant que possible de la valeur 3. Le Honor Magic 5 Pro fait donc un excellent travail ici. La vivacité des couleurs prend cependant le dessus en HDR où cette fidélité des tons s’efface comme un lointain souvenir pour un Delta E moyen qui grimpe à 13,3 ! Clairement, en HDR, l’objectif du smartphone est d’en mettre plein la vue.

Dans son mode par défaut, le Honor Magic 5 Pro propose une excellente fidélité des couleurs // Source : Frandroid

En SDR, on note d’ailleurs que la bonne fidélité des couleurs va de pair avec une couverture colorimétrique relativement limitée. L’écran couvre 124 % du sRGB et 83 % du DCI-P3. Autrement dit, en SDR, vous n’aurez pas une excellente pluralité des couleurs, mais on est très loin d’un résultat catastrophique pour autant.

Il existe aussi un mode promettant des couleurs « normales », mais cette option ne nous a pas réellement convaincus. Si vous voulez ajuster l’affichage, nous recommanderons plutôt d’affiner les réglages à l’aide de la palette mise à disposition.

L’écran du Honor Magic 5 Pro se démarque aussi en embarquant une série de technologies conçues pour réduire autant que possible la fatigue oculaire. Au menu :

  • un scintillement réduit (« gradation PWM 2160 Hz ») pour un meilleur confort visuel ;
  • ajustement intelligent de la luminosité pour ne pas demander trop d’efforts aux yeux ;
  • un « affichage nocturne circadien » à activer au besoin pour ajuster automatiquement « la température de l’écran en fonction de votre rythme corporel pour aider à préparer une meilleure nuit de sommeil ».

N’ayant pas de problème particulier pour dormir, hormis quelques insomnies très occasionnelles, je n’ai pas réellement pu juger de l’efficacité de ces options. Pour cela, il faudra croire la marque sur parole ou attendre les retours d’utilisateurs et utilisatrices pour qui ces fonctions ont un réel intérêt.

Honor Magic 5 Pro Logiciel : une interface un peu frustrante

Le duo Android 13 et MagicOS 7.1 fait tourner le Honor Magic 5 Pro. Pléthore d’options sont mises à disposition. Entre la section Thèmes, la personnalisation des icônes, le Game Center ou encore Honor Connect. Cette dernière fonction permet de connecter votre smartphone à d’autres appareils avec le même compte Honor pour pouvoir commencer une tâche sur le téléphone et la finir sur votre PC. Les appels peuvent aussi être basculés d’un appareil à l’autre, les fichiers peuvent être envoyés très facilement du smartphone au PC, etc.

Tout cela est vraiment intéressant en termes de productivité, mais il ne faut pas oublier que nombre des fonctions mises en avant nécessitent un PC Honor pour fonctionner. De quoi inciter à créer un écosystème efficace, mais qui peut frustrer celles et ceux qui n’achètent pas tous leurs produits auprès de la même marque.

Plus globalement, la navigation est plutôt claire, l’expérience est fluide. Il y a juste deux trois choses qui viennent créer un peu de frustration. Par défaut, le look de MagicOS est un peu vieillissant et on voit peu d’évolution par rapport à il y a quelques années. Citons aussi des applications tierces superflues préinstallées comme TrainPal ou Trip.com ou des outils maison vraiment peu pertinents. Parmi eux, on trouve ainsi une app Miroir sans grand intérêt, le Honor App Market, la rubrique My Honor ou encore un assistant baptisé Yoyo que peu de personnes utiliseront.

En outre, lors des premiers jours d’utilisation, MagicOS abuse un peu des petits tutoriels. En prenant mes quatre premières captures d’écran, j’ai À CHAQUE FOIS eu droit à un petit texte d’explication pour me dire qu’en glissant l’aperçu vers le haut, je pouvais partager l’image rapidement. J’avais bien compris dès la première fois. Et cela arrive sur d’autres interactions lorsque l’on découvre le téléphone. Il serait pourtant plus judicieux d’inciter modérément l’utilisateur à aller farfouiller du côté de l’app Astuces qui est de très bons conseils pour apprendre à bien utiliser le Magic 5 Pro.

Enfin, il faut savoir que Honor promet au moins trois mises à jour majeures d’Android et un suivi de cinq ans sur les patchs de sécurité. C’est correct, mais d’autres constructeurs font un peu mieux. On pense notamment à Samsung. À noter qu’au moment de publier ce test, en avril 2023, nous profitions du correctif de mars 2023. C’est de bon augure.

Reconnaissance faciale 3D

Je me permets un petit mot sur la reconnaissance faciale 3D qui a su se montrer convaincante. Facile à configurer, elle ne s’est ensuite jamais laissée berner par une photo de ma trogne. Cette méthode de déverrouillage s’est par ailleurs toujours bien débrouillée même dans un environnement obscur. C’est validé de ce côté-là. En revanche, pour ce que ça vaut aujourd’hui, le téléphone n’a pas su me reconnaître lorsque j’ai porté un masque.

Honor Magic 5 Pro Audio

Le son stéréo du Honor Magic 5 Pro jouit d’une belle puissance et d’une très bonne clarté. Rien de bien étonnant : les basses sont un peu en retrait quand les aiguës les plus extrêmes sont à la limite de la saturation lorsque le volume est poussé à fond. Dans l’ensemble, rien de révolutionnaire, mais du très bon boulot tout de même.

Pour une expérience audio optimale, il faut évidemment porter un casque ou des écouteurs.

Dans ce cas, le Honor Magic 5 Pro vous donne accès à quelques options intéressantes :

  • DTS:X Ultra pour créer un effet surround ;
  • ajustement du son selon le type d’appareil utilisé pour l’écoute ;
  • personnalisation du profil sonore selon vos préférences.

Honor Magic 5 Pro Un sans-faute en photo ? Pas tout à fait

Trois capteurs de 50 mégapixels œuvrent à l’arrière du smartphone pour prendre vos photos :

  • le capteur photo principal est grand de 1/1,12 pouce avec objectif ouvrant à f/1,6 ;
  • 122 degrés pour le champ de vision de l’ultra grand-angle (f/2,0) ;
  • le téléobjectif propose un zoom optique x3,5 (f/3,0).
Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Que dire, que dire ? Le Honor Magic 5 Pro, au moment de son annonce au MWC 2023, se hisser au premier rang des meilleurs smartphones en photo selon DXOMARK. Cette place a depuis été chipée par l’Oppo Find X6 Pro, mais la promesse est bien là : ce smartphone prétend faire de très belles photos. Et il ne se contente pas de prétendre, il est bel et bien à la hauteur des attentes, malgré quelques petits faux pas.

Capteur photo principal

Commençons par le capteur principal. Il séduit surtout par une belle dynamique et des couleurs qui attirent bien le regard, sans exagérer le trait pour autant, sauf peut-être sur les étendues vertes dont le rendu est parfois un tantinet trop fluo. Le niveau de détails est bon, la scène immortalisée est bien mise en valeur. On aime.

Attention toutefois : dans quelques cas, le Magic 5 Pro peut avoir tendance à forcer les microcontrastes sur des textures difficiles à gérer (haies, feuillages, etc.). Cela accrut le bel effet de netteté quand on se contente d’un coup d’œil global, mais dès qu’on regarde dans les détails, ce traitement flatte un peu moins la rétine.

On aime aussi les performances de ce capteur la nuit. La dynamique est toujours très bien gérée et les couleurs ressortent bien également. Notez d’ailleurs qu’il existe un mode nuit, mais que celui-ci n’apporte pas grand-chose. Avec le mode de prise de vue classique, sans même activer l’option « IA », les clichés produits sont de très bonne facture et éclairés avec le bon dosage pour bien voir la scène sans la dénaturer.

Sur la photo avec le canal, regardez comment le téléphone gère bien la lumière émise par les lampadaires et les reflets dans l’eau. Certes, au loin, on peut noter du bruit et une dégradation de la qualité, mais l’essentiel est très bien retranscrit. C’est top.

Pas de miracle cependant : une zone très sombre aura tendance à le rester.

Ultra grand-angle

Les images prises avec l’ultra grand-angle rendront parfaitement sur l’écran du Magic 5 Pro. Cependant, ce mode de prise de vue est nettement en retrait avec un niveau de détails vraiment dégradé sur les bords et les coins des photos et une cohérence colorimétrique trop aléatoire. La saturation des couleurs va bien trop loin à plusieurs occasions.

De nuit, le bruit se fait ressentir. Comme sur beaucoup de smartphones, on évitera l’ultra grand-angle en faible luminosité sur ce modèle. Cette prise de vue reste toutefois intéressante, car finalement elle réussit sa fonction première : capturer plus d’éléments sans avoir à reculer, le tout en évitant assez bien la distorsion à outrance.

Téléobjectif

Honor maîtrise bien son téléobjectif ici. Le zoom optique x3,5 se montre très bon pour maintenir comme il peut un niveau de qualité semblable au capteur principal. Dans l’immense majorité des cas, il s’en sortira avec les honneurs tant que les conditions lumineuses sont clémentes. De nuit, il montre assez clairement ses limites, soit pour garder une bonne dynamique, soit pour éviter le bruit dans l’image.

Attention également aux petits écarts ici et là. Sur le cliché ci-dessous, la scène était beaucoup plus obscure. Les métadonnées révèlent un temps d’exposition un poil trop long à 1/20 seconde qui a laissé entrer trop de lumière. Couplé à un traitement algorithmique hasardeux, cela donne une image surexposée et un flou qui ressort davantage puisque le téléphone n’a pas compensé mes légers mouvements au moment de la prise de vue.

Précisons que cette erreur n’est survenue qu’une seule fois, mais c’est toujours à préciser, sans toutefois tirer la sonnette d’alarme.

Ici, le Honor Magic 5 Pro a beaucoup trop éclairé la scène capturée en x3,5, le rendu aurait dû être bien plus tamisé pour être naturel.

L’interface de l’appareil photo vous proposera aussi un grossissement x10. Celui-ci est numérique, mais réussit à maintenir une qualité tout à fait décente.

Un zoom x100 numérique est de la partie aussi pour les plus aventureux. C’est rigolo, mais gadget — formule que j’ai déjà dû utiliser plusieurs fois pour ce genre de fonctions.

Mode portrait

Le Honor Magic 5 Pro est par ailleurs excellent dans sa gestion du mode portrait. Hormis quelques mèches rebelles de mon collègue Titouan, qui apparaissent floues, le téléphone n’en fait pas des caisses sur le mode bokeh et propose des clichés dont le naturel est très plaisant. Il y a ce petit je-ne-sais-quoi dans la chaleur des photos qui rappellent les Google Pixel.

Selfies

Pour les selfies, on profite ici d’une caméra de 12 mégapixels (f/2,4) qui n’a pas à rougir face à la qualité du capteur principal. Mes égoportraits retranscrivent bien les lignes et les détails de mon auguste faciès. On notera quelques difficultés avec les lens flare sur les clichés de nuit, mais l’ensemble reste toujours précis.

Vidéo

Le Honor Magic 5 Pro sait filmer jusqu’en 4K à 60 FPS. Voici un exemple ci-dessous.

En selfie, la vidéo va aussi jusqu’en 4K, mais s’arrête à 30 images par seconde.

Honor Magic 5 Pro Performances : la meilleure des puces

Snapdragon 8 Gen 2. En 2023, la simple mention de cette puce permet de savoir que l’on a affaire à un smartphone très puissant. Le Honor Magic 5 Pro ne vient pas déroger à cette règle. Toutes les tâches s’effectuent sans heurts. C’est puissant, c’est plaisant.

Exemple : sur Genshin Impact, même en poussant à fond la qualité des graphismes et en optant pour un affichage à 60 images par seconde, le jeu tourne impeccablement bien. Attention cependant à la chauffe si vous activez le mode Jeu dans le Game Center (au détriment du mode Équilibré). Alors que le CPU affiche 27 degrés au repos, il monte à 44 degrés après 10 minutes dans la partie et grimpe encore à 47 degrés Celsius au bout de 20 minutes. Sans que je me brûle les mains, je sentais que le téléphone tournait à plein régime.

Genshin Impact tourne très bien sur le Honor Magic 5 Pro. Le smartphone chauffe cependant quand on pousse les paramètres graphiques à fond // Source : Capture d’écran

C’est plutôt normal, j’avais vraiment sollicité toute la puissance possible. En outre, la température retombe vraiment très vite en une toute petite poignée de minutes lorsqu’on quitte le jeu. Sur Fortnite, le Honor Magic 5 Pro s’en sort aussi très bien. Il fait tourner le jeu en 60 FPS en qualité Épique (la plus haute). Sur une partie de 30 minutes, les signes de faiblesse ne se montrent presque pas, c’est stable 98 % du temps.

Vous pouvez d’ailleurs même aller chercher les 90 FPS, mais à quoi bon ? Cela n’est pas très stable, n’a pas beaucoup d’intérêt et ne fonctionne qu’avec la plus basse qualité graphique.

Modèle Honor Magic 5 Pro Samsung Galaxy S23 OnePlus 11 Xiaomi 13 Pro
AnTuTu 10 N/C 1555310 N/C N/C
AnTuTu 9 1150499 N/C 1103994 1261445
AnTuTu CPU 218795 383621 201223 265628
AnTuTu GPU 554190 626006 535813 569642
AnTuTu MEM 214718 267603 212627 239462
AnTuTu UX 162796 278080 154331 186713
PC Mark 3.0 13910 15255 10052 14023
3DMark Wild Life Extreme 3676 3825 3536 2984
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 22 FPS 23 FPS 21.20 FPS 18 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 62 / 68 FPS 94 / 63 FPS 53 / 31 FPS 88 / 68 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 77 / 126 FPS 101 / 119 FPS 55 / 125 FPS 109 / 127 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 120 / 286 FPS 120 / 263 FPS 60 / 318 FPS 121 / 325 FPS
Geekbench 5 Single-core N/C 1526 1168 1478
Geekbench 5 Multi-core N/C 4591 4677 4715
Geekbench 5 Compute N/C 10892 8861 8898
Geekbench 6 Single-core N/C 1995 N/C N/C
Geekbench 6 Multi-core N/C 5166 N/C N/C
Geekbench 6 Compute (Vulkan) N/C 8751 N/C N/C
Lecture / écriture séquentielle 3528 / 2626 Mo/s 3184 / 545 Mo/s 3040 / 2572 Mo/s 3568 / 2674 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 69547 / 96197 IOPS 112687 / 40250 IOPS 93033 / 136866 IOPS 100913 / 130082 IOPS
Voir plus de benchmarks

Sur les benchmarks, on voit que le Honor Magic 5 Pro fait globalement jeu égal avec le Samsung Galaxy S23 Ultra, le OnePlus 11 et le Xiaomi 13 Pro. Tous ces smartphones profitent de la même puce. En revanche, en regardant dans les détails, on peut voir qu’il n’est que rarement en haut du top 4. Absolument rien de rédhibitoire ici, les scores sont vraiment tous dans le même ordre de grandeur.

Honor Magic 5 Pro Batterie : la charge fait la différence

Ne tournons pas autour du pot. Le Honor Magic 5 Pro saura se montrer très rassurant pour celles et ceux qui passent de longues périodes loin des prises électriques. Avec une batterie de 5100 mAh et, a priori, une bonne exploitation de l’efficacité énergétique de sa puce et des optimisations logicielles bien pensées, le téléphone tient très facilement pendant deux journées complètes si vous l’utilisez de manière assez classique.

J’entends par là que j’ai régulièrement pu me passer de chargeur pendant environ 48 heures en lançant pourtant plusieurs applications, en regardant des vidéos, en écoutant de la musique pendant les longs trajets en métro parisien, en surfant sur le web, etc. En vous modérant un peu, vous pouvez même espérer atteindre un troisième jour d’utilisation sur batterie. Là, où le Honor Magic 5 Pro peut vraiment commencer à se fatiguer, c’est lorsqu’on lance sur la durée des jeux 3D gourmands. Difficile de vraiment lui en vouloir.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Le Honor Magic 5 Pro est d’ailleurs très bon pour préserver sa batterie lorsqu’il est en veille. Toujours un bon point. Sinon, lors de notre protocole de test personnalisé ViSer, le smartphone a résisté à cette simulation d’utilisation active pendant 14 heures et 53 minutes. Cela le place en quatrième position des appareils testés dans ce domaine en 2023, pas loin derrière le S23 Ultra. Une défaite contre le champion de Samsung ? Pas vraiment.

Il faut en effet savoir que le Honor Magic 5 Pro est livré avec un chargeur de 66 W. Grâce à ce dernier, on passe de 10 à 50 % d’énergie en à peine plus d’un quart d’heure. Comptez sinon environ 50 minutes pour passer de 10 à 100 %. La marque chinoise tient ici un argument intéressant face à l’adversaire coréen. La charge sans fil, par ailleurs, peut aller jusqu’à 50 W.

Honor Magic 5 Pro Réseau et communication

Le Honor Magic 5 Pro est un téléphone qui sait très bien téléphoner. Lors d’un appel, votre interlocuteur entendra nettement votre voix, même si vous êtes dans un lieu très bruyant, tel un boulevard fréquenté ou sur un quai de métro parisien.

Je n’ai par ailleurs jamais rencontré de souci pour me connecter au réseau 4G d’Orange, que ce soit à Paris ou plus loin en périphérie de la région Île-de-France, ni pour me repérer sur le GPS. Notez aussi que le Magic 5 Pro est compatible avec le réseau 5G.

Honor Magic 5 Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

D’ailleurs, le téléphone goûte aussi au Wi-Fi 6… mais pas au Wi-Fi 6E contrairement à quelques récents concurrents. Enfin, comptez sur le Bluetooth 5.2, le NFC, la possibilité d’insérer deux SIM et également de configurer une eSIM.

Honor Magic 5 Pro Prix et date de sortie

Le Honor Magic 5 Pro coûte officiellement 1199 euros dans sa seule et unique configuration à 12 Go de RAM et 512 Go de stockage. Disponible en précommande dès le 18 avril 2023 sur le site de la marque et divers revendeurs, il profite aussi de réductions jusqu’au 1er mai 2023.

Le téléphone existe en deux coloris : vert mat et noir glossy.

Honor Magic 5 Pro Vos questions fréquentes

Quel est le meilleur téléphone Honor ?

Nous avons beaucoup apprécié ce Honor Magic 5 Pro. Or, il existe évidemment beaucoup d’autres smartphones dans la gamme du constructeur chinois. Vous pouvez retrouver notre sélection des meilleurs téléphones Honor ou même faire les comparaisons vous-même grâce à notre outil dédié.

Qui fabrique les smartphones Honor ?

Honor est devenu une marque indépendante en 2020, se séparant ainsi de son ancienne maison mère Huawei. Cela a notamment permis au constructeur de retrouver les services Google et notamment le Play Store.

Quelles sont les différences entre le Honor Magic 5 Pro et Magic 4 Pro ?

Le Magic 5 Pro se démarque très peu du Magic 4 Pro en termes de design. Il faut regarder du côté des caractéristiques techniques pour repérer les différences.

Le Magic 5 Pro a notamment l’avantage d’être compatible eSIM et Wi-iI 6E — en plus d’être prêt pour le Wi-Fi 7. Notez aussi une évolution logique pour la puce, on passe du Snapdragon 8 Gen 1 au Snapdragon 8 Gen 2 bien meilleur sur la gestion de la chauffe. On gagne aussi sur la capacité de batterie avec 5000 mAh sur le Magic 5 Pro contre 4600 mAh pour son prédécesseur. En revanche, la charge est plus lente avec le chargeur filaire de 50 W (contre 100 W auparavant).

Enfin, la version de base du Magic 5 Pro est à 512 Go contre 256 Go pour le Magic 4 Pro.

Notre avis sur Le Honor Magic 5 Pro

Design
8
Le Honor Magic 5 Pro peut se targuer d'arborer un design soigné, bien fini et plutôt agréable en main. Quelques frustrations sont à noter : le bloc photo arrière peut gêner sous l'index tandis que l'écran en façade compose avec une pilule relativement large dans le coin supérieur droit. Notez aussi qu'aucune protection Gorilla Glass n'est évoquée.
Écran
9
Précis, contrasté, lumineux et très agréable à l'œil, l'écran Oled du Honor Magic 5 Pro est une belle réussite. Dommage qu'il ne soit pas toujours capable de proposer la plus large palette colorimétrique, mais ce détail ne suffit pas à gâcher le plaisir.
Logiciel
7
Entre sa fluidité et une bonne dose de fonctionnalités, MagicOS a tout d'une bonne interface (sous Android 13 à la sortie du smartphone), mais quelques éléments continuent de déranger un peu, notamment les applications superflues préinstallées et le design par défaut un peu dépassé. Aussi, à plus de 1000 euros, Honor pourrait garantir quatre ans de mises à jour majeures.
Photo
9
Honor propose une très bonne qualité photo sur ce Magic 5 Pro. Si toute l'expérience était au niveau proposé par le capteur principal, on aurait éventuellement pu envisager un 10/10 pour cette sous-note. Les performances un peu en retrait de l'ultra grand-angle et les petites incartades du téléobjectif nous en empêchent. Dans l'ensemble, c'est du très bon.
Performances
9
Le Honor Magic 5 Pro et son Snapdragon 8 Gen 2 proposent une puissance au top. Le téléphone et sa puce excellente ne sont pris en défaut que lorsqu'une partie tire en longueur sur un jeu gourmand. Sans sacrifier l'expérience de jeu, l'appareil peut se mettre à chauffer, mais c'est loin d'être un réel problème.
Autonomie
10
Très grosse autonomie et charge rapide efficace. Que demande le peuple ? Le volet autonomie du Honor Magic 5 Pro est sans doute le meilleur argument de ce smartphone.
Note finale du test
9 /10
Si vous avez un budget conséquent et que avez besoin d'un nouveau smartphone, le Honor Magic 5 Pro mérite clairement votre considération. L'écran Oled est beau, les photos sont top, les performances sont élevées, l'autonomie est vraiment solide (en plus de jouir d'une bonne charge rapide) et vous avez même une reconnaissance faciale 3D rassurante.

Le design n'est pas en reste. Indéniablement raffiné et finement travaillé, il ne met cependant pas tout le monde d'accord. Honor a fait un choix esthétique qui a le mérite de ne pas laisser indifférent : on adore ou on déteste (c'est grossièrement résumé évidemment). L'absence de protection Gorilla Glass a par ailleurs de quoi faire grincer des dents.

Grincer des dents, c'est ce que d'aucuns feront aussi face à d'autres détails : l'interface MagicOS parfois frustrante (mais tout de même riche en fonctionnalités), la non-compatibilité avec le Wi-Fi 6E malgré un prix à plus de 1000 euros ou l'ultra grand-angle moins foufou en photo que ce que l'on pourrait espérer.

Ainsi, on retiendra que le Honor Magic 5 Pro est un smartphone haut de gamme très complet qui fait quelques petites concessions acceptables pour coûter moins cher que le rival Galaxy S23 Ultra, mais qui a un beau supplément d'âme, sur la photo notamment, pour justifier un tarif un peu plus haut qu'un OnePlus 11. En gardant bien en tête nos petites mises en garde, vous profiterez d'un excellent smartphone.

Points positifs du Honor Magic 5 Pro

  • Grosse autonomie

  • Bonne charge rapide

  • Très bon en photo

  • Bel écran

  • Performances au top

  • Reconnaissance faciale 3D efficace

Points négatifs du Honor Magic 5 Pro

  • Interface perfectible

  • Pas de protection Gorilla Glass

  • Ultra grand-angle un tout petit peu décevant

  • Pas compatible Wi-Fi 6E