Fuchsia : Google prépare le terrain pour tester des applications Android sur son futur OS

 

Fuchsia débarque dans AOSP et se dote d’une compatibilité avec les applications Android. Une information qu’il faut prendre avec un peu de recul, mais qui ouvre des perspectives intéressantes.

Aussi mystérieux soit-il, Fuchsia fait beaucoup parler de lui. Mais tout ce que l’on peut se permettre de dire, c’est qu’a priori, ce système d’exploitation en préparation pourrait se substituer à Android et Chrome OS.

Or, on pourrait en apprendre davantage dans les jours qui viennent, car Fuchsia a fait une entrée remarquée dans AOSP, le code open source d’Android, surtout parce qu’une référence au futur OS est apparue dans la section dédiée à ART (Android Runtime).

Comme le signale Mishaal Rahman de XDA-Developers — qui a reçu l’information par l’intermédiaire de l’internaute forkbomb444 —, cette nouvelle signifie que Fuchsia pourrait éventuellement offrir un support aux applications Android.

En effet, Android Runtime est un environnement d’exécution utilisé, comme son nom l’indique, par Android. Ici, la modification du code semble apporter une compatibilité entre ART et le kernel Zircon. Or ce dernier sert de base à Fuchsia — en plus de représenter une alternative à Linux pour Google qui souhaite clairement s’en passer pour son futur OS.

Attention, il est important de préciser que cela ne signifie pas forcément que la version finale de Fuchsia sera compatible avec les applications Android. Il faut plutôt comprendre que cela permet « de porter certaines applications existantes pour mener des tests sur des appareils en interne », comme l’explique Stephen Hall de 9to5Google.

https://twitter.com/hallstephenj/status/989598417306431488

Fuchsia Developer Preview ?

Ce qu’il faut donc retenir, c’est qu’il est probable que Fuchsia soit en mesure de faire tourner des applications Android. Mais on peut aussi tout à fait imaginer — et c’est peut-être même plus probable — qu’il s’agisse d’une période de transition pour l’OS. Google testerait ainsi des applications sur l’OS afin d’avoir une première idée de ce que cela pourrait donner avant de lancer — soyons fous ! — une Fuchsia Developer Preview pour que les développeurs puissent déjà commencer à travailler dessus et adapter leurs applications.

Pour la firme de Mountain View, l’intérêt serait de pouvoir proposer un nouvel OS avec une poignée d’applications déjà compatibles dès le début et éviter de connaître les déboires d’un système d’exploitation prometteur, mais sans aucune application à faire tourner.

Testez Fuchsia, le nouvel OS de Google, directement dans votre navigateur web

Les derniers articles

  • OnePlus concevrait ses propres écouteurs type AirPods

    OnePlus

    OnePlus concevrait ses propres écouteurs type AirPods

    11 décembre 201911/12/2019 • 10:18