Honor n’a pas dévoilé que le Honor 10 aujourd’hui. La marque a également dévoilé son premier ordinateur portable : le MagicBook, qui est très proche en termes de design d’un MacBook.

Aujourd’hui, le constructeur chinois Honor organisait une conférence de presse dans son pays afin de présenter officiellement le Honor 10. Cependant, son lancement européen ne sera fait qu’au cours du mois de mai.

Ce n’est toutefois pas la seule annonce qu’il avait à faire. Geste étonnant pour le constructeur, Honor a également présenté un ordinateur portable : le Honor MagicBook.

Honor MagicBook officialisé : comme un air de MacBook

Ce dernier est un ultraportable (ou ultrabook) tournant sous Windows 10, avec un clavier pour le moment uniquement disponible en QWERTY. Voici sa fiche technique :

  • Écran : IPS LCD de 14 pouces en définition Full HD (non tactile), luminosité max de 250 cd/m², contraste 800:1
  • Processeur : Intel Core i5-8250U (1,6 GHz pour 3,4 GHz en Turbo) / i7-8550U (1,8 GHz pour 4 GHz en Turbo)
  • GPU : Nvidia GeForce MX150 2 Go GDDR5
  • RAM : 8 Go
  • Stockage : 256 Go
  • Sécurité : lecteur d’empreintes
  • Webcam : 1 mégapixel
  • Connectique : 1 USB type C (+charge), 1 USB A 3.0, 1 USB A 2.0, HDMI, jack micro-casque
  • Batterie : 57,4 watts (12 heures d’autonomie annoncée)
  • Épaisseur : 15,8 mm
  • Poids : 1,47 kg

Prix et date de sortie

Avec son design en aluminium, le Honor MagicBook VLT-W50 a bien des airs de MacBook. Ceci étant, il a tout de même quelques arguments en plus comme une carte graphique dédiée (bien qu’un peu légère). Notons qu’il dispose de 4 haut-parleurs supportant le Dolby Atmos, et que son clavier est rétroéclairé, mais aussi qu’il ne dispose pas d’un port carte SD.

Celui-ci est d’ores et déjà disponible à la vente sur le site officiel de la marque en Chine. La version i5 est vendue 4999 yuans (643 HT), tandis que la version i7 est à 5699 yuans (734 euros HT). À ce prix, on pourrait effectivement lui pardonner ses quelques faiblesses comme son écran semblant énormément manquer en luminosité et en contraste.

Reste que pour le moment, l’ordinateur n’est pas du tout annoncé en dehors de la Chine, au même titre que Xiaomi et ses PC. Peut-être aura-t-on une bonne surprise en mai ?