Huawei MatePad Paper : l’inattendu croisement entre une tablette et une liseuse

 

La Huawei MatePad Paper est la première tablette de lecture électronique du fabricant chinois. Un appareil assez grand (10,3 pouces de diagonale) avec une dalle e-ink qui se veut aussi liseuse et sur lequel vous pouvez griffonner, annoter et éditer des documents. En quelque sorte, un assistant prometteur à première vue.

Huawei MatePad Paper : l’inattendu croisement entre une tablette et une liseuse
Huawei MatePad Paper // Source : Frandroid

Et encore un produit inattendu chez Huawei ! La marque chinoise rejoint le club très restreint des blocs-notes e-ink — dont les membres notables incluent le reMarkable 2 et le Kobo Elipsa — avec le MatePad Paper, un nouvel appareil de 10,3 pouces de diagonale que nous avons eu le plaisir de voir au MWC 2022.

Un écran e-ink qualitatif

Commençons par l’écran e-ink du MatePad Paper. Il a une définition de 1 872 x 1 404, 32 niveaux de rétroéclairage et un très bon rapport écran-corps de 86,3 %. Si vous ne connaissez pas les écrans e-ink, ils n’affichent pas de couleurs et ont un taux de rafraîchissement très bas. L’objectif est de ne pas fatiguer les yeux et de préserver la batterie. Ce type d’écran permet d’augmenter très sensiblement l’autonomie. Ici, on parle de six jours de fonctionnement continu.

Du point de vue du design, le MatePad Paper ressemble au reMarkable 2, sans le « menton ». Il y a une bordure plus épaisse le long d’un côté de la tablette où vient s’accrocher la couverture. Mais, grâce aux bordures fines, la surface du MatePad Paper offre une très grande zone de lecture ou d’écriture.

Huawei MatePad Paper : l’inattendu croisement entre une tablette et une liseuse
Huawei MatePad Paper // Source : Frandroid

Si vous utilisez le M-Pencil de deuxième génération, Huawei affirme que la latence est descendue à 26 ms sur l’appareil, ce qui devrait offrir une expérience de gribouillage et de dessin fluide. Et l’entreprise a également inclus une fonction de rafraîchissement intelligent qui est censée ajuster dynamiquement la fréquence à laquelle l’écran e-Ink effectue un rafraîchissement complet pour mieux préserver la batterie de 3 625 mAh.

Huawei MatePad Paper : l’inattendu croisement entre une tablette et une liseuse
Huawei MatePad Paper // Source : Frandroid

HamonyOS 2.0 aux commandes

La grande différence entre le MatePad Paper et les autres appareils e-Ink tient à son système d’exploitation. De nombreuses liseuses utilisent un logiciel personnalisé, développé exclusivement pour cet appareil, ou une version d’Android. Le MatePad, lui, s’en remet à HarmonyOS. On retrouve donc l’AppGallery ainsi que de nombreuses applications de l’écosystème Huawei.

Huawei MatePad Paper : l’inattendu croisement entre une tablette et une liseuse
Huawei MatePad Paper // Source : Frandroid

Le système d’exploitation de Huawei ressemble à Android, avec une approche plus dépouillée. Les fonctionnalités qui ont vraiment du sens sur un appareil de productivité, comme les widgets pour votre messagerie et votre calendrier (et l’accès aux applications qui les accompagnent), sont au premier plan, ainsi que des onglets dédiés pour vos notes et votre app de lecture.

HarmonyOS vous permet également d’obtenir un multitâche rudimentaire, ce qu’un lecteur e-ink normal ne fait tout simplement pas. Vous pouvez afficher votre lecture et vos notes côte à côte, ce qui est évidemment possible sur un appareil e-ink tournant sous Android, mais ce qui est bien fait ici. Le MatePad Paper fonctionne également bien avec les autres appareils de Huawei. Vous pouvez donc facilement transférer des fichiers de votre ordinateur portable vers votre tablette.

Sur cette tablette e-ink, vous pouvez balayer vers le bas depuis la partie supérieure droite de l’écran. L’écran partagé peut être activé par un stylet. Si vous avez une personnalité obsessionnelle compulsive, sachez que ce type d’appareil vous permet de mieux organiser vos contenus et notes.

Cette tablette peut également être un assistant numérique pratique en lançant par exemple un enregistrement audio de votre réunion, pour que vous ne manquiez pas une information. Vous pouvez écouter le contenu enregistré associé aux notes que vous avez. Sachez que les notes manuscrites électroniques peuvent être également converties en texte. D’ailleurs, ne vous souciez pas de la confidentialité, vos notes sont chiffrées. Les notes confidentielles peuvent également être verrouillées en appuyant simplement sur le bouton d’alimentation d’empreintes digitales.

Précisons, tout de même, qu’en raison de la situation logicielle unique du MatePad Paper, il existe des compromis majeurs. Par exemple, vous n’avez pas accès aux millions d’applications du Play Store de Google. Cela pourrait vous couper de vos applications de lecture et de vos magasins de livres électroniques préférés, ainsi que des applications que vous possédez déjà et qui pourraient très bien fonctionner sur l’appareil de Huawei.

Tarifs et disponibilité du MatePad Paper

Le Huawei MatePad Paper sera disponible dans un bundle avec une couverture folio et un M-Pencil pour 499 euros en Europe. Sur cette version, vous avez 4 Go de RAM, 64 Go de stockage intégré et du Wi-Fi 6.

Les derniers articles