Changement de stratégie pour Huawei : le constructeur annonce ne plus offrir la possibilité de déverrouiller le bootloader de ses téléphones, un coup dur pour la personnalisation sur Android.

Android a une spécificité : sa personnalisation poussée. On parle souvent de changer de lanceur d’applications, de thèmes, de clavier… mais les vrais savent qu’il est possible d’installer une ROM totalement différente pour changer intégralement son expérience.

Pour cela, il faut cependant déverrouiller le bootloader de son téléphone, ce qui fait souvent appel à un outil fournit par le constructeur lui-même donnant un code de déverrouillage. Huawei a annoncé qu’il arrêtait ce service désormais.

Huawei stoppe son service de déverrouillage de bootloader

Changement d’épaule pour le fusil du constructeur chinois, qui n’a désormais plus la moindre envie de laisser les utilisateurs flasher leur téléphone. C’est en tout cas ce que l’on comprend de son communiqué :

« Afin d’apporter une meilleure expérience utilisateur et éviter les problèmes causés par le flash de ROM, le service de code de déverrouillage [du bootloader] sera suspendu pour tous les produits lancés après le 24/05/2018. Pour les produits sortis avant cette date, le service sera stoppé 60 jours après cette annonce. Merci pour votre compréhension. Nous continuerons de vous apporter des services qualitatifs. »

Contre Treble ?

« Éviter les problèmes causés par le flash de ROM », voilà une excuse qui n’est pas recevable. Le grand public est rarement au courant de l’existence même de la scène, tandis que les autres sont parfaitement au courant des risques encourus avant de flasher leur smartphone.

Huawei est un constructeur qui se base beaucoup sur son interface EMUI très modifiée, et qui n’est pas au goût de tout le monde. Or, avec Treble depuis Android 8.0 Oreo, il sera très facilement possible de retrouver une expérience Android stock sur ses téléphones sans les services fournis par le constructeur.

On ne peut s’empêcher de faire le lien entre les deux : ne pas pouvoir déverrouiller le bootloader permettra d’endiguer cette personnalisation, et enfermer les utilisateurs dans l’expérience voulue par Huawei. Un esprit bien loin de celui voulu par Android dans l’absolu.

À lire sur FrAndroid : Quels sont les smartphones mis à jour vers Android Oreo supportant Project Treble ? La liste complète