Prise en main du Lenovo Vibe Shot, le photophone alliant aluminium et verre

Smartphones • 2015

Lenovo Vibe Shot
- /10

Note de la rédaction

- /10

Note de la rédaction

Le Lenovo Vibe Shot est un smartphone milieu de gamme au format 5 pouces, clairement axé autour de la photographie. Il est équipé d'un capteur photo avant de 8 mégapixels et d'un capteur arrière de 16 mégapixels, épaulé par un triple flash LED et un capteur infrarouge pour améliorer le temps et la précision de la mise au point. Le Vibe Shot fonctionne sous Android 5.0 (Lollipop), il est équipé d'un processeur Snapdragon 615 assisté par 3 Go de RAM.
Il offre une capacité de stockage interne de 32 Go extensible via une carte microSD jusqu'à 128 Go.

Où acheter le
Lenovo Vibe Shot au meilleur prix ?
 

Lors du MWC, Lenovo est venu avec le Vibe Shot dans ses cartons. Ce smartphone dispose d’une partie photo très intéressante sur le papier et qui fait davantage penser à un petit compact. Nous avons pu le prendre en main pour vous livrer nos premières impressions.

Même si le Lenovo Vibe Shot ne sera jamais vendu en France, nous trouvions tout de même intéressant d’approcher la bête. Nous avions déjà parlé de ce smartphone en février dernier, lorsque des photos presse avaient fuité, et c’est bien ce même terminal que Lenovo présentait sur son stand. Comme son nom l’indique, le smartphone est spécialisé dans la photographie. Ainsi, sa fiche technique est pour le moins prometteuse puisqu’on y trouve un capteur BSI de 16 mégapixels (dont la référence est pour le moment inconnue) avec une stabilisation optique – OIS -, un flash tricolore, un autofocus infrarouge et une optique à 6 éléments. Contrairement à ce que nous envisagions dans notre article du mois de février, il ne semble pas que le Vibe Shot dispose d’un autofocus à détection de phase. Dommage.

Lenovo Vibe Shot-2

Au niveau du design, Lenovo n’a pas lésiné. Le Vibe Shot a été conçu avec des inserts d’aluminium sur sa coque arrière et l’utilisation de Gorilla Glass pour la vitre avant et arrière. Les bords sont également en aluminium et confèrent donc au téléphone un look et une prise en main dignes d’un appareil haut de gamme. La finesse est plutôt agréable puisque le Vibe Shot ne fait que 7,3 mm d’épaisseur. Puisque le téléphone mise sur sa partie photo, on trouve un déclencheur physique à deux étapes (comme sur les appareils photo) pour faire la mise au point puis prendre la photo.

Lenovo Vibe Shot-1

À côté se situe un bouton permettant de basculer du mode Smart au mode Pro. Dans le premier mode, le téléphone reconnaît les objets photographiés pour proposer le meilleur réglage. Il peut par exemple reconnaître de la nourriture, même si lors de notre prise en main il a pris de l’herbe pour un aliment comestible. Plus utile, le mode Smart permet également d’indiquer la distance minimale en mode macro à partir de laquelle l’image est nette. Le mode Pro quant à lui permet d’avoir accès à des réglages manuels tels que l’exposition, l’ISO, la balance des blancs ou le mode de mise au point.

Lenovo Vibe Shot-4

Distance optimale

Lenovo Vibe Shot-3

Trop près de l’objet à photographier

Pour le reste, le Vibe Shot dispose d’un capteur de 8 mégapixels pour les selfies et d’une dalle IPS Full HD de 5 pouces. En-dessous, vient se cacher un Snapdragon 615 avec ses huit cœurs Cortex-A53, 3 Go de mémoire vive et 32 Go d’espace de stockage. Il sera en plus possible d’insérer une carte micro-SD (jusqu’à 128 Go). Pour le réseau, le Vibe Shot supporte la 4G de catégorie 4 (double SIM) ainsi que le Wi-Fi 802.11ac et le Bluetooth 4.1. Enfin, petite cerise sur le gâteau, c’est Android Lollipop qui vient piloter le tout. Malheureusement, l’APICamera 2 n’est pas pleinement supportée (mode legacy).

On aurait aimé que le Vibe Shot de Lenovo soit commercialisé en France puisqu’il dispose d’arguments très intéressants pour les adeptes de la photographie sur smartphone. D’autant plus que l’utilisation d’un Snapdragon 615 permet de faire descendre la note puisque le prix du terminal se situerait aux alentours de 400 dollars. Habituellement, il faut débourser pratiquement le double pour disposer d’un bon photophone.

Les derniers articles

  • Test du Dell XPS 13 7390 : l’heure des raffinements

    Dell

    Test du Dell XPS 13 7390 : l’heure des raffinements

    26 janvier 202026/01/2020 • 10:00