D’après des sources industrielles, Samsung et LG auraient décidé de sortir autant de modèles que possible pour endiguer la progression de concurrents tels que Huawei ou Xiaomi. On aurait donc encore plus de smartphones sur un marché déjà saturé.

Observons calmement le marché de la téléphonie mobile. Respirons un bon coup et mettons-nous tous d’accord sur une chose : chaque année, un nombre incalculable de modèles différents voient le jour et il peut être difficile d’y voir clair.

On se rend également compte que certaines marques ont une stratégie plus agressive que d’autres. Des constructeurs comme Huawei, Honor, Xiaomi ou même Nokia sortent globalement plus de produits différents que leurs concurrents. Il n’y a encore pas si longtemps, Samsung et LG en faisaient de même.

Mais les deux firmes sud-coréennes ont sensiblement levé le pied ces deux ou trois dernières années. On sent qu’elles se concentrent davantage sur leurs modèles haut de gamme, tout en assurant tout de même le renouvellement de leurs milieu et entrée de gamme. Or, si les flagships conditionnent assurément l’image d’une marque, il est assez rare qu’ils représentent la source principale de bénéfices.

C’est ce qu’ont très bien compris des entreprises comme Huawei ou Xiaomi qui ont beaucoup plus segmenté le marché par tranche de prix. Au lieu de parler d’entrée-milieu-haut de gamme, on réfléchira plus en palier tarifaire ( moins de 150 euros, moins de 200 euros, moins de 300 euros, moins de 400 euros, 500 euros et plus…).

Multiplier les modèles

Pour faire face à cette féroce concurrence, Samsung et LG auraient tous deux décidé de lancer autant de modèles que possible. C’est ce que révèlent de sources industrielles citées par DigiTimes. Le média évoque d’ailleurs un rapport de Strategy Analytics indiquant que les parts de marché respectives des deux Coréens au premier trimestre 2018 ont légèrement baissé alors que Huawei et Xiaomi ont bien progressé.

La concurrence semble en bon chemin pour engendrer une augmentation drastique du nombre de modèles différents sur le marché. Pour les utilisateurs, cela risque d’aboutir à un trop-plein difficile à appréhender. Comme on dit, trop de choix tue le choix.

À lire sur FrAndroid : LG peut-il vraiment maîtriser son calendrier ?