Après Vivo ou Meizu, Motorola développerait à son tour un smartphone sans aucun bouton physique. C’est tout du moins ce que laisse penser un brevet du constructeur repéré par le site 91Mobile.

Et si l’avenir de la téléphonie ne se trouvait pas dans les écrans pliables ou les smartphones percés, mais dans l’absence de bouton. Après les annonces de Meizu et Vivo ces derniers jours, c’est en tout cas ce qui semble se profiler à moyen terme.

Une surface tactile étendue jusque sur les rebords du smartphone

Plus encore, le constructeur Motorola pourrait à son tour proposer un smartphone sans aucun bouton physique. C’est en tout cas ce que laisse entendre un brevet déposé par le fabricant, publié le 17 janvier dernier. Ce brevet décrit différents systèmes permettant au smartphone d’être contrôlé à l’aide de « boutons virtuels » qui peuvent aussi bien être basés sur les mouvements de l’appareil qu’à l’aide de commandes vocales. « La nature fixe de ces boutons mécaniques peut ne pas correspondre à tous les utilisateurs, provoquant un inconfort ou de mauvais appuis lorsque l’utilisateur ne parvient pas à atteindre le bouton », explique Motorola dans son brevet.

Pour le constructeur américain, filiale de Lenovo, la solution pourrait donc résider dans des boutons virtuels positionnés au moins sur l’une des tranches du smartphone. Pour cela, la surface tactile de l’écran se prolongerait jusque sur la tranche de l’appareil. Les boutons seraient ainsi présents à différents endroits du côté du smartphone, en fonction des besoins de l’utilisateur, identifié en fonction de sa prise en main.

Un principe qui rappelle le HTC U12+

Cette solution n’est pas sans rappeler celle adoptée par HTC avec le U12+. Pour son dernier smartphone haut de gamme, le constructeur taïwanais avait en effet intégré des touches sensitives, censées réagir au tactile avec un retour haptique. Néanmoins, le système s’était avéré plus frustrant qu’autre chose, interprétant souvent aléatoirement, voire avec du lag, les appuis pour la mise en veille ou le changement de volume.

Pour l’heure, le brevet déposé par Motorola n’est que ça, un brevet. Rien n’indique donc que le constructeur lancera un smartphone utilisant ces différentes technologies. Néanmoins, le fait qu’une telle technologie soit déposée, alors que Vivo et Meizu se lancent dans des prototypes de smartphones sans bouton, laisse présager un avenir sans touche physique dans l’univers des smartphones.

À lire sur FrAndroid : Voici le Vivo Apex 2019 : lecteur d’empreintes sous tout l’écran et zéro prise USB