Pendant quelques semaines, j’ai pu essayer le système Wi-Fi Netgear Orbi RBK20. Ma connexion à la maison souffrait d’une couverture et était source de frustration. Cette solution a permis de régler ce souci et je tenais à vous expliquer comment. Petit retour d’expérience.

NB : ce système Orbi RBK20 nous a été prêté par Netgear dans le cadre de ce retour d’expérience.

Qui ne s’est jamais plaint de la qualité de son Wi-Fi ? Les opérateurs proposent des offres plus ou moins alléchantes sur leurs box, certes, mais il faut bien admettre qu’il est fréquent de se plaindre soit du débit limité soit de la couverture insuffisante du réseau dans la maison… Quand ce n’est pas les deux à la fois. C’est pour remédier à ce souci que Netgear a lancé son système Wi-Fi Orbi.

J’ai ainsi pu essayer le modèle Orbi RBK20 chez moi pendant quelques semaines et je vous ferai part ici de mon expérience.

Conditions de test et équipement

Le système Orbi de Netgear RBK20 se targue de pouvoir couvrir une surface allant jusqu’à 250 m². Hélas, je ne dispose pas d’un appartement aussi large. J’habite aux abords de Paris, dans un modeste logement dont je vous invite à retenir une chose essentielle au bon déroulement de cet article : il se compose de deux pièces séparées par un couloir d’environ quatre mètres pour un total d’un peu plus de 27 m².

À cette information, notez également que je dispose d’une Livebox Play classique dans la pièce principale raccordée à la fibre optique.

Les pointillés représentent les portes.

Fonctionnement et installation

Le système Orbi RBK20 a un fonctionnement assez simple à comprendre. Il est composé de deux modules. Le premier est un routeur tri-bandes qui booste votre connexion Wi-Fi grâce à quatre antennes actives cachées à l’intérieur du boîtier. Il repose sur la norme Wi-Fi 802.11n (2,4 GHz) et 802.11ac (5 GHz) avec, sans aucune surprise, du beamforming (qui concentre le signal à un seul endroit pour de meilleures performances).

Couplé au routeur, on trouve un autre boîtier à l’apparence identique, mais au rôle différent. Il s’agit du satellite (RBS20). Installé dans une autre pièce de votre maison, il permet d’étendre la couverture Wi-Fi sans perdre de débit, en théorie du moins.

L'application Netgear Orbi sert à contrôler son système Wi-Fi Orbi. L'interface est d'une extrême simplicité et vous accompagne, dans un...

3 raisons de télécharger cette application

  • Ultra simple à utiliser
  • Gérer les paramètres de votre système Wi-Fi Orbi à la maison
  • Possible de contrôler à distance

L’installation est extrêmement simple à manier grâce à l’application Orbi dédiée. Branchez votre routeur au secteur et à votre box et faites de même avec votre satellite (qui n’a besoin que d’une alimentation électrique pour fonctionner). Après avoir ouvert l’application, il suffit de créer un compte, d’attendre que le réseau soit détecté puis de suivre les instructions qui s’affichent à l’écran. Tout simplement. Pour chaque étape, l’interface vous explique de manière concise ce qui est en train de se passer via un texte blanc sur fond bleu d’une sobriété extrême. On sent bien ici la volonté affichée par Netgear de proposer un service adapté aux néophytes et, plus globalement, à toutes les personnes qui ne sont pas aussi technophiles que les consommateurs historiques de la marque. Il y a un côté rassurant à cela.

Pendant l’installation, la partie supérieure des deux modules va s’illuminer d’un bleu clignotant. Une fois l’appairage terminé, le clignotement s’arrête pour vous indiquer que le système est opérationnel. Si le cercle lumineux est orange, cela signifie qu’il vous faudra rapprocher légèrement votre satellite de votre routeur pour un bon fonctionnement. La couleur rouge indique évidemment que les deux boîtiers sont trop éloignés l’un de l’autre.

Pas de panique, la lumière bleue finit par s’éteindre au bout d’un moment et ne viendra donc pas perturber votre nuit de sommeil. Notez aussi que vous pouvez opter pour un routeur unique RBR20 sans le satellite. Cette solution est plus adaptée aux studios aux superficies modestes et est également moins onéreuse.

Design

On a parlé de l’interface rassurante de l’application, mais les boîtiers Orbi le sont tout autant. Netgear les a débarrassés de toute agressivité esthétique et, en conséquence, aucune antenne n’est visible. Le système RBK20 adopte une esthétique qui s’approche, dans une certaine mesure, de celle d’un Google Home. Sans aller jusqu’à dire qu’il y a une ressemblance entre les deux produits, on sent une inspiration assez proche.
Comme on l’a déjà dit, le routeur et le satellite sont identiques. Les deux modules sont donc assez imposants avec des dimensions de 12,7 x 5,08 x 15,24 cm. Dans la maison, ils ne passent donc pas inaperçus, mais cet aspect est contrebalancé par le design passe-partout, blanc et tout en rondeurs. À moins que n’ayez une décoration intérieure extrêmement atypique, cela ne devrait pas poser problème. En revanche, même si chacun des deux appareils pèse environ 450 grammes, j’ai trouvé qu’ils étaient assez légers pour leur taille.

Amélioration du réseau Wi-Fi

En installant un système Orbi, vous créez un nouveau réseau Wi-Fi que l’application vous invite à renommer avant d’en définir le mot de passe. J’ai donc nommé mon réseau « Welcome citizens » pour je ne sais quelle raison. Et ce dernier est devenu mon réseau domestique pendant plusieurs semaines. Résultats des courses : je ne vous mentirai pas en affirmant que cela a révolutionné ma vie, mais je ne peux nier que ma consommation d’Internet est devenue considérablement plus confortable, et ce, à différents niveaux.

Pour résumer très brièvement, mon débit Internet a été amélioré de manière notable, sans non plus être renversant. Mais c’est surtout ma couverture réseau qui a très été agréablement boostée. Explications en quelques étapes.

Pendant plusieurs semaines, j’ai pu constater une amélioration notable de mon débit en étant près de ma box. À un mètre environ de ma Livebox seule, j’observais des débits descendants tournant aux alentours de 170 Mb/s en moyenne sur mon Samsung Galaxy Note 9. Après installation du routeur Orbi, et à une distance identique, je flirtais avec les 300 Mb/s. En ce qui concerne le débit ascendant, ma moyenne est passée de 230 à 320 Mb/s.

Le routeur RBR20

Ne crachant pas sur cette progression, j’étais satisfait de cette constatation, mais cela n’était toutefois pas très tangible au quotidien. Dans la pièce principale de mon appartement, la réduction du temps de chargement de mes séries Netflix ou de téléchargement de mes jeux Nintendo Switch n’était pas tout à fait perceptible pour être honnête. Seuls les speedtests chiffrés d’Ookla me permettaient de savoir avec certitude que ma connexion Wi-Fi profitait d’un meilleur débit.

Notons que sur mon ordinateur Dell XPS 13 2018, les différences étaient significativement plus négligeables sur le débit descendant moyen :

  • Débit descendant / ascendant avec la Livebox : 200 / 180 Mb/s
  • Débit descendant / ascendant avec le système Orbi : 225 / 300 Mb/s

Cependant, là où le système Orbi RBK20 s’est montré tout à fait pertinent, c’est dans ma pièce secondaire. Les ondes émises par ma Livebox parvenaient difficilement à atteindre cet endroit à cause, sans doute, des trois murs épais sur le chemin (et d’un meuble générique IKEA, mais c’est anecdotique).

Sur mon smartphone, je tournais à 70 Mb/s grand maximum en descendant, la moyenne se situant plutôt à 50 Mb/s. Une chute drastique par rapport à la pièce principale. Sur mon ordinateur, le constat était encore plus mauvais avec un débit moyen observé à seulement 10 Mb/s.

Grâce au satellite RBS20 installé dans ma seconde pièce, j’ai pu enfin goûter à des performances de connexion très similaires à celles offertes par le routeur RBR20 dans ma plus grande pièce. La restitution du signal n’était pas tout à fait sans perte, mais globalement je pouvais enfin avoir accès à des contenus vidéo en haute qualité sans me demander si le flux allait couper toutes les 2 minutes.

  Livebox Play (descendant/montant) Système Orbi RBK20 (montant / descendant) Routeur Orbi RBR20 seul (montant / descendant)
Samsung Galaxy Note 9 (pièce principale) 170 / 230 Mb/s 295 / 320 Mb/s 295 / 320 Mb/s
Dell XPS 13 2018 (pièce principale) 200 / 180 Mb/s 225 / 300 Mb/s 225 / 300 Mb/s
Samsung Galaxy Note 9 (pièce secondaire) 70 / 30 Mb/s 285 / 300 Mb/s 155 / 220 Mb/s
Dell XPS 13 2018 (pièce secondaire) 10 / 10 Mb/s 220 / 185 Mb/s 70 / 15 Mb/s

Je mentionnais plus haut qu’il était possible de n’opter que pour un routeur RBR20 seul. J’ai également essayé cette configuration étant donné que la superficie de mon appartement s’y prête bien. Dans ma pièce secondaire, j’ai pu profiter d’un débit d’environ 155 Mb/s en descendant — 90 Mb/s sur mon ordinateur. Même dans ce cas de figure, les performances restent donc plus élevées que celles offertes par défaut par ma Livebox seule.

Autrement dit, avec le routeur Orbi seul, on obtient déjà une meilleure couverture que celle offerte par la Livebox seule. Toutefois, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, l’intérêt de cette configuration est parfois limité en fonction des situations. Mon débit ascendant sur mon ordinateur n’a été que légèrement amélioré dans la pièce secondaire quand je n’étais connecté qu’au routeur Wi-Fi.

Fonctionnalités

L’une des principales fonctionnalités mises en avant par le système Orbi est le contrôle parental que l’on peut paramétrer depuis son smartphone. Pour cela, Netgear s’est associé à la plateforme Circle de Disney (il faut donc télécharger l’application en question). Dans mon cas, cela n’a pas servi à grand-chose puisque j’étais le seul à profiter de mon réseau « Welcome citizens ». J’y ai quand même fait un tour et, dans sa version gratuite, Circle propose notamment de filtrer les contenus auxquels peuvent avoir accès les personnes connectées en fonction de leur âge. Vous pouvez créer plusieurs profils (Maternelle, Enfant, Adolescent…) avec des niveaux de filtres différents. Un bouton est disponible également pour couper l’accès à Internet. Pour plus d’options, il faut débourser 5 dollars par mois.

Retournons sur l’application Orbi. La gestion de votre réseau y est un peu moins fine que sur l’interface web Netgear Router Orbi (routerlogin.com), mais elle permet tout de même de tester les débits de connexion du système Wi-Fi et d’activer le contrôle à distance de vos modules (pensez à vous connecter sur le Wi-Fi Orbi au moment d’activer cette option, sinon elle ne fonctionnera pas).

Il est possible de configurer un réseau Invités (pertinent surtout dans le cadre d’une entreprise) et de générer un QR Code via l’application à partager avec vos amis pour leur donner accès à votre réseau. J’aurais apprécié avoir un meilleur contrôle sur le basculement entre les réseaux 2,4 GHz et 5 GHz, mais Orbi force le mode automatique ici.

Conclusion, prix et disponibilité

Dans la pratique, le système Orbi RBK20 s’est révélé très pertinent dans mon cas de figure. Les débits un peu limités dont je profitais dans la pièce au fond de mon couloir ont eu droit à un joli bond en performances. L’expérience utilisateur est soignée de l’interface de l’application mobile à l’efficacité du produit en passant par son design.

J’ai donc envie de recommander le système Orbi… Toutefois, la solution proposée par Netgear est assez onéreuse. Le système Orbi RBK20 (1 routeur + 1 satellite) est disponible au prix conseillé de 249 euros, mais il profite régulièrement de promotion que je vous invite à surveiller de près. Si vous habitez dans un studio simple, vous pouvez toujours opter pour le routeur RBR20 seul qui coûte 139 euros.