DLSS sur Unity : Nvidia prend un peu plus d’avance avec l’adoption du moteur très populaire

 

Les développeurs vont pouvoir plus facilement intégrer la technologie DLSS dans leurs jeux grâce à son adoption par Unity et Unreal Engine.

Ori and the Will of the Wisps utilise Unity

Ori and the Will of the Wisps utilise Unity

Depuis son lancement en 2020, la technologie DLSS de Nvidia fait de plus en plus parler d’elle. Pour rappel, le DLSS est une technologie d’upscale de l’image par intelligence artificielle. Son application dans le jeu vidéo est plutôt bluffante puisqu’elle permet essentiellement d’augmenter les performances dans les jeux. La recette est simple : calculer l’image en basse définition, ce qui est plus simple pour notre carte graphique et utiliser le DLSS pour augmenter artificiellement cette définition. On obtient un jeu à la fois fluide et beau.

Malheureusement, cette technologie reste la propriété de Nvidia qui doit donc convaincre les développeurs de l’intégrer dans les versions PC de leurs jeux. Nvidia a de bonnes relations avec les développeurs, mais cela peut rester fastidieux. Pour favoriser cette adoption, Nvidia a convaincu Epic Games d’intégrer directement le support du DLSS au moteur Unreal Engine en février. Un progrès important qui permet aux développeurs avec ce moteur d’appliquer le DLSS plus facilement.

Unity adopte à son tour la technologie

En marge de la GTC, Nvidia a annoncé ce 14 avril 2021 que le moteur Unity intégrait à son tour le DLSS nativement. Avec l’Unreal Engine, le moteur Unity est sans aucun doute l’un des plus utilisés dans le monde. Cela signifie que de nombreux développeurs vont désormais pouvoir intégrer DLSS.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Pour l’heure, ni Unity ni Nvidia n’ont dévoilé une liste des premiers jeux qui intégreront la technologie grâce à cette mise à jour du moteur. On peut toutefois déjà compter sur le jeu Naraka Bladepoint comme étant l’un des premiers jeux Unity à gérer le DLSS. Avec cette annonce, Nvidia prend une nouvelle avance face à AMD, qui n’a pas encore vraiment dévoilé sa réponse au DLSS, et à Microsoft qui doit aussi donner des nouvelles de sa solution DirectML. Ce dernier devrait justement prendre la parole le 20 avril pour discuter de ses nouveautés réservées aux développeurs de jeux vidéo.

Les derniers articles